Vous avez aimé mon test?
Pensez à le partager avec vos amis :-) je n'ai pas de budget pour faire de la publicité, merci!
Partager sur Facebook


L’Ecosse est une nation de tradition qui a su s’adapter à un monde qui change tout en conservant une identité forte. Après avoir connu le déclin de l’exploitation du sol, l’Ecosse s’est orientée vers la technologie et a réussi à mettre son patrimoine en valeur pour attirer des millions de touristes. On vient en Ecosse pour les paysages, pour les châteaux, pour le whisky et bien d’autres choses encore.

Je suis allé 4 fois en Ecosse ces 10 dernières années et même si je n’ai pas la prétention de tout savoir, je vous propose de partager mon expérience pour vous aider à construire la votre en fonction de vos goûts et priorités. Vous pouvez sans problème passer quelques jours en Ecosse pour découvrir l’essentiel mais pour vraiment en profiter, il faut envisager un circuit de 2 à 3 semaines. Je vais me concentrer sur les lieux et activités les plus accessibles, je n’ai par exemple pas visité les hébrides mais tout est une question de temps et de priorités.

Pourquoi aller en Ecosse?

Les paysages

Vous avez sans doute en tête des images de paysages d’Ecosse qui proviennent du cinéma ou de belles photos que vous avez vues sur internet et ce sont bien souvent ces images qui vous donneront envie d’y aller. Les paysages de certaines régions d’Ecosse sont vraiment superbes et uniques dans leur genre.

Vous trouverez bien évidemment de beaux paysages dans de nombreux pays mais ce qui distingue l’Ecosse c’est le type de paysage que l’on ne retrouve pas forcément ailleurs. Vous y retrouverez un peu d’Irlande, un peu d’Islande et un peu des îles Féroé. Le paysage est composé de montagnes assez basses (max 1333 mètres) souvent recouvertes d’un épais tapis végétal, parfois avec le dos arrondi parfois très pointues.

Les zones les plus intéressantes pour les paysages se trouvent dans les Highlands (au nord de Glasgow) et sur l’ile de Skye (Nord-Ouest de l’Ecosse).

Les chateaux

Après les paysages, ce sont certainement les images de chateaux qui reviennent le plus souvent. Vous retrouverez beaucoup de chateaux sur votre route, certains sont en ruine, d’autres sont en parfait état. L’Ecosse était divisée en clans et les plus puissants ont érigé de nombreux batiments qui ont résisté au temps. A côté des clans, le pouvoir officiel tiraillé entre l’Angleterre et l’Ecosse a lui aussi laissé une trace importante de son passage avec des chateaux comme celui d’Edimbourg ou celui de Stirling. L’Ecosse ne manque donc pas de vieilles pierres.

Le whisky
Comme le champagne en France, le whisky est une véritable institution en Ecosse. Avant d’aller en Ecosse, je n’avais jamais bu de whisky et je ne m’imaginais pas qu’il en existait autant de sortes. Avec mes quelques voyages en Ecosse, j’ai pu gouter différents whiskys et même si je n’aime pas trop le goût, j’ai pu découvrir des whiskys très différents. Chaque région a son whisky avec son identité. Si vous aimez le whisky, vous aurez la possibilité de visiter des distilleries, gouter différentes variétés et pourquoi pas revenir avec quelques bouteilles.

J’aime assez bien la comparaison avec le champagne car si vous passez quelques jours en Champagne, vous aurez la possibilité de visiter les caves de producteurs locaux, gouter leur champagne et acheter des bouteilles. C’est exactement la même chose avec le whisky en Ecosse avec malgré tout une différence, les distances à parcourir pour visiter les meilleures distilleries sont assez grandes.

La population
Je pourrais sans doute mentionner la population comme un point fort de chaque pays que j’ai visité et c’est sans doute vrai car j’ai toujours été bien accueilli partout. Pourquoi mentionner la population pour l’Ecosse dans ce cas? L’hospitalité est ancré dans leur culture depuis des siècles car à l’époque des clans, l’hospitalité permettait de s’associer à d’autres familles ou clans et agrandir son influence. L’hopitalité était donc presque un outil d’influence politique.

L’hospitalité a bien évidemment pris une autre tournure aujourd’hui et je pense que c’est principalement l’augmentation spectaculaire du nombre de bed and breakfasts qui a joué un rôle. En dehors des grandes villes, le secteur hotelier s’est fait complètement dépasser par le secteur des bed and breakfast. Vous ne logez donc plus dans un batiment anonyme d’une grande chaine, vous vivrez avec l’habitant.

Le calme
Vous vous imaginez certainement de pouvoir vous promener dans de grandes étendues sauvages et ne jamais croiser personne, je préfère vous dire dès le départ que ce ne sera probablement pas le cas. L’Ecosse a une superficie deux fois comme la Belgique avec la moitié de sa population. L’essentiel de cette population est concentrée dans les villes mais vous n’allez pas pouvoir parcourir la route pendant des heures sans croiser personne.

En été l’Ecosse est envahie de touriste et si vous cherchiez le calme, vous allez trouver le contraire. Si par contre vous pouvez visiter l’Ecosse en mai/juin ou septembre, vous pourrez gouter au calme et avoir les paysages pour vous seuls (ou presque).

Pourquoi ne pas aller en Ecosse?

Climat

L’Ecosse n’a pas la réputation d’avoir un climat très agréable pour y passer des vacances, c’est malheureusement vrai mais cela fait partie du décor. J’adore les photos de paysages où les nuages sont menaçants et en Ecosse, c’est très courant.

J’y suis allé plusieurs fois au printemps et une fois en août, j’ai eu de la pluie à chaque fois, j’ai même eu de la neige fin avril. Heureusement le vent est souvent assez fort, les pluies sont donc souvent passagères. Sans pouvoir rentrer dans une démonstration scientifique, lorsque les pluies sont fortes elles ne restent généralement pas très longtemps. Si vous avez par contre de la bruine, vous risquez de la garder assez longtemps.

La météo va donc rythmer vous journée, il faut correctement s’équiper et parfois s’armer de patience.

Conduire à gauche
J’ai parcouru des milliers de kilomètres au Royaume-Uni (Angleterre et Ecosse) et la conduite à gauche est une question d’habitude mais il ne faut cependant pas sous-estimer le temps d’adaptation. Si vous arrivez au Royaume-Uni par l’Eurotunnel ou le bateau, vous devrez suivre le trafic et cela facilite les choses. C’est au moment ou vous allez être confronté au premier rond point ou au premier carrefour que vous allez avoir à lutter contre votre conditionnement qui vous dit d’aller à droite.

Les rond-points sont très différents, ils s’étendent souvent sur plusieurs bandes et sont parfois interrompus par des feux rouges. Ca peut paraitre complètement loufoque mais il y a une logique. Avant de vous engager sur le rond-point vous devez savoir où vous voulez sortir car en fonction de la sortie, vous allez devoir vous positionner sur la bonne bande avant d’entrer sur le rond-point. Si vous ne choisissez pas la bonne bande, vous risquez de créer de la confusion. La première bande est presque toujours réservée à la première sortie, la deuxième correspond souvent à la deuxième sortie (tout droit) et la troisième à la troisième sortie ou un tour complet du rond-point. Si vous vous présentez sur la première bande avec l’intention de sortir à la troisième sortie vous risquez de vous faire emboutir car rouler sur la première bande indique que vous allez sortir à la première sortie, les autres véhicules vont donc s’engager sur le rond-point en pensant que vous allez sortir.

Si vous louez un véhicule sur place et plus particulièrement un mobilehome vous allez être confronté à une difficulté supplémentaire car vous devrez également maitriser le véhicule. De nombreux touristes se lancent dans l’aventure du mobilehome avec très peu ou pas du tout d’expérience avec ce genre de véhicule. Je le déconseille fortement. Les mobilehomes conduits par les touristes causent de nombreux problèmes en Ecosse, surtout sur l’île de Skye. Le réseau routier n’est pas prévu pour recevoir autant de mobilehome et beaucoup de touristes se retrouvent coincés sur une route parce qu’ils n’arrivent plus à manoeuvrer leur véhicule.

Etat des routes
La plupart des routes de type A sont en bon état en Ecosse mais lorsque vous emprunter des routes secondaires en en particulier sur l’ile de Skye, vous pourriez avoir l’impression de traverser un pays en guerre. En fin de saison, après le passage des touristes, les routes sont en mauvais état. Vous y trouverez de nombreux trous, parfois assez profond pour éclater un pneu et pour compliquer le tout ces trous sont souvent remplis d’eau, Il vaut donc mieux les éviter.

Le bord des routes est lui aussi assez endommagé car les routes sont assez étroites et les véhicules débordent aisément de chaque côté pour endommager progressivement la surface de la route.

Les crevaisons sont fréquentes à cause de l’état des routes, surtout sur l’ile de Skye. J’en avais discuté avec des habitants de l’ile qui me racontaient que les dépanneurs étaient débordés à un tel point qu’ils devaient faire venir des dépanneurs situés à 100km pour pouvoir répondre à la demande.

Cout
Si vous vous fiez à l’affichage des prix en magasin, vous allez sans doute vous dire que l’Ecosse n’est pas très chère mais cela dépend principalement du cours de la livre sterling. Celle-ci a beaucoup perdu de sa valeur (avant le Brexit) et cela a rendu l’Ecosse plus attractive d’un point de vue financier.

Pour la nourriture ou la vie de tous les jours, l’Ecosse est à peine un peu plus chère que l’Europe mais c’est surtout au niveau du logement et des locations de voitures que les prix peuent montrer très haut en pleine saison. Pour mes voyages au printemps (hors saison donc), je pouvais facilement trouver un bon hébergement à moins de 100€ par nuit avec petit-déjeuner. En août, c’est autre chose, les prix grimpent car l’offre est inférieure à la demande. Un logement à 100€ par nuit pourrait très bien couter 300€ par nuit en pleine saison surtout dans les endroits les plus reculés.

Quand y aller?

Si vous voulez être au calme, vous devriez plutôt visiter l’Ecosse en mai/juin ou septembre. Si vous n’avez par contre pas le choix et que vous devez partir en vacances en juillet ou en août, optez plutôt pour le mois de juillet car le mois d’août de nombreux anglais sont également en vacances et viendront se rajouter aux touristes étrangers.

L’Ecosse a un climat assez humide à peu près toute l’année, il n’y a donc pas une période où vous pourrez échapper à la pluie. Il faut également prendre le temps d’ensoleillement (ou plutôt le lever et coucher théorique du soleil) car l’Ecosse se trouve à plus de 1000km au nord de la France, les journées sont donc plus courtes en hiver et au printemps.

Midges

Les midges sont des petites mouches que l’on retrouve en Ecosse et qui peuvent véritablement vous ruiner vos vacances. En été elles envahissent l’Ecosse et s’attaquent à tout ce qu’elles peuvent trouver. Vous les retrouverez principalement dans les endroits humides (presque partout donc) et quand il n’y a pas de vent.

Ces mouches sont inoffensives mais certaines piquent et comme elles sont parfois très nombreuses, vous pourriez passer un très mauvais moment. Si vous allez en Ecosse en été, je vous conseille donc d’acheter un bon répulsif pour éviter d’être piqué partout.

Je n’ai pas été confronté au problème des midges car je ne suis allé qu’une seule fois en été, je suis resté 3 semaines mais le vent était présent presque tous les jours. Je n’ai eu que quelques pictures en sortant de ma voiture pour faire quelques photos à un endroit où il y en avait plus.

Météo Ecosse

Si vous voulez du soleil, l’Ecosse n’est sans doute pas faite pour vous. Il ne pleut pas tout le temps mais la météo est assez changeante et les statistiques météo ne sont là que pour vous donner une idée de la météo que vous pourriez avoir. Les températures moyennes sont supérieures à 15°C de juin à septembre, la température peut monter au delà de 25°C dans les meilleurs jours en été. J’ai eu une journée à 24°C au milieu du mois d’aout en 2019 sur 3 semaines de voyage.

En hiver il fait froid mais probablement pas autant que l’on pourrait se l’imaginer. Cela dépendra des endroits car l’écart de température entre le Nord et le Sud peut être assez important.

Si vous trouvez qu’il pleut beaucoup en Belgique, en Ecosse c’est bien pire. En moyenne il pleut deux fois plus en Ecosse qu’en Belgique. Avril et mai sont les mois où il pleut le moins mais ne vous attendez pas à un mois complètement sec pour autant. Il ne faut cependant pas se limiter à ça car le vent est également plus présent en Ecosse, les zones de pluie se déplacent donc plus vite. Si vous faites un circuit, vous devrez donc sans doute faire quelques adaptations dans votre planning pour profiter des accalmies.

source pour les graphes: Travelonline

A voir / à faire

Il y a beaucoup de choses à voir et à faire en Ecosse mais j’imagine que comme moi, votre budget et votre temps n’est pas illimité, il faudra donc faire des choix. Je vais essayer de regrouper les choses à voir / à faire les plus importantes pour vous aider à choisir le bon itinéraire. C’est un choix subjectif mais chacun y trouvera sans doute quelque chose d’intéressant.

TOP 10 des choses à faire / à voir
1. L’île de Skye (3 à 4 jours)
2. Edimbourg (3 jours)
3. Glencoe (2 à 3 jours)
4. Route 500 (3 à 4 jours)
5. Cairngorms (1 à 2 jours)
6. Stirling castle (1/2 jour)
7. Ben Nevis (1 jour)
8. Loch Lomond et Trossachs (1 à 2 jours)
9. Dunrobin Castle (1/2 jour)
10. Jacobite steam train

Itineraire/Circuit 1 semaine

Ce premier itinéraire va vous sembler trop court mais si vous n’avez pas plus de temps à consacrer à l’Ecosse, il faudra vous concentrer sur l’essentiel en démarrant d’Edimbourg.

Carte

Longueur de l’itinéraire: 600km

Description de l’itineraire

Jour 1 et 2: Edimbourg (ville uniquement)
En un ou deux jours vous devez vous limiter à l’essentiel en allant visiter le chateau, King’s seat, le Royal Mile et la ville historique.

Plus d’infos:
Edimbourg

Jour 3: route vers Glencoe et visite de la région Loch Lomond & Trossachs
Pour arriver à Glenco vous pouvez longer le Loch Lomond et en profiter pour vous arrêter de temps en temps lorsque la vue vous inspire. Vous pouvez également faire une petite croisière en bateau pour profiter des paysages inaccessibles en voiture. Si vous arrivez à Glencoe avant le coucher du soleil, vous pourrez également profiter une première fois des montages à l’entrée de Glencoe mais il vous faudra y consacrer plus qu’un simple passage tellement c’est beau.

Plus d’infos:
8. Loch Lomond et Trossachs
Glencoe

Jour 4-5: Glencoe et environs
Le village de Glencoe n’a pas beaucoup d’intérêt et il vous faudra sans doute trouver un logement un peu plus loin (ex: Fort Williams à 30km). Les paysages autour de Glencoe sont spectaculaires et vous pourriez facilement y passer 3 à 4 jours pour faire des randos et de jolies photos.

jour 5: Cairgorms (Braemar)
Dans cet itinéraire, vous n’aurez pas le temps de faire plus qu’un aller-retour dans le Cairgorms mais en passant par le sud jusque Braemar, vous aurez déjà un très bel aperçu de ce que le parc peut offrir.

jour 6: Stirling
Vous connaissez sans doute William Wallace (film Braveheart), ce personnage historique a mené les écossais à la victoire contre les anglais à Stirling. Le chateau médiéval est sans doute un des plus beaux en Ecosse, vous pouvez y passer 3 ou 4h et consacrer le reste à une petite promenade dans la ville historique de Stirling.

jour 7: Edimbourg
Si vous ne pouvez consacrer que 5 jours, vous pouvez retirer le détour par Cairgorms, la longueur de l’itineraire retombera à 300km. En fonction de l’horaire de votre avion, vous pourriez terminer la visite d’Edimbourg avec quelques attractions que vous avez manquées pendant votre premier séjour.

Budget
Pour calculer le budget je vais me baser sur mon expérience et mes choix, il ne faut donc pas prendre cette estimation à la lettre mais elle devrait vous servir de base pour composer votre budget.

Pour les hôtels j’essaie de ne pas dépasser les 100€ par nuit avec petit-déjeuner et je vise principalement les établissement ayant minimum 8.5/10 sur booking.com

Avion: Edimbourg est bien déservi à partir du continent et les sociétés low cost y sont bien présentes. Vous devriez trouver des tickets aux alentours des 50€ en pleine saison et une vingtaine d’euros hors saison.

Location de voiture (à partir du 3ème jour): 500€ hors saison pour une voiture type Golf, il faut compter facilement le double en pleine saison.

Hébergement: hors saison vous pouvez vous en sortir pour environ 80€ par nuit avec petit déjeuner mais en pleine saison les prix montent mais si vous réservez longtemps à l’avance, vous pourriez vous en sortir pour 120€ par nuit.

Budget hors saison:
20€ avion par personne
500€ pour la voiture
480€ pour l’hébergement
+ vos dépenses sur place

Budget pleine saison
50€ avion par personne
1000€ pour la voiture
720€ pour l’hébergement
+ vos dépenses sur place

Vous pouvez évidemment trouver moins cher en étant moins difficile sur le choix de la voiture et de l’hébergement.

Itineraire/Circuit 2 semaines

Si vous disposez de 2 semaines je propose d’agrandir l’itinéraire d’une semaine en ajoutant l’ïle de Skye, la région d’Inverness, plus de temps dans le Cairngorms et une étape dans la région de Dundee.

Carte

Longueur de l’itinéraire: 950 km

Jour 1 et 2: Edimbourg (ville uniquement)

Plus d’infos:
Edimbourg

Jour 3: route vers Glencoe et visite de la région Loch Lomond & Trossachs

Plus d’infos:
8. Loch Lomond et Trossachs
Glencoe

Jour 4-5: Glencoe et environs

Plus d’infos:
Glencoe

Jour 6: route vers l’ile de Skye
La route pour l’ïle de Skye est assez longue et vous n’aurez pas beaucoup la possibilité de vous arrêter car vous risqueriez d’arriver assez tard sur l’ïle. La seule étape que je recommande vraiment c’est le chateau de Eilean Donan, ce chateau est sans doute le plus photogénique d’Ecosse. Vous pouvez vous contenter de l’extérieur, l’intérieur n’est pas follement intéressant.

Plus d’infos:
Eilean Donan
Ile de Skye

Jour 7-9: ile de Skye
L’île regorge de superbe paysage, ce sera sans doute le point culminant de votre voyage à condition que la météo soit bonne et que les routes ne soient pas trop encombrées de touristes. J’ai listé les randonnées les plus intéressantes à faire.

Plus d’infos:
Ile de Skye

Jour 10: route vers Inverness
La route pour rejoindre l’île était longue, ce sera la même chose pour en ressortir. Inverness est une assez grosse ville pour l’Ecosse, elle n’est pas très intéressante à visiter mais elle offre de nombreux logements. A partir d’Inverness vous pouvez également visiter le Loch Ness, ce n’est sans doute pas le plus beau loch mais étant donné que vous serez dans le coin, vous ne devriez pas vous en priver.

Jour 11: route à travers le parc Cairgorms
Vous pouvez sans problème consacrer la journée au parc et trouver un logement à la sortie. Le parc offre de nombreuses routes scéniques mais je conseille surtout de passer sur la route a93 qui traverse le parc en passant par Braemer. La région autour d’Aviemore est moins intéressante.

Jour 12: région Dundee / Falkland
Entre Dundee et Falkland vous avez l’embarras du choix pour vous arrêter et visiter un chateau ou une autre attraction. A Dundee vous pouvez visiter le RRS Discovery. Un peu plus au sud, vous pouvez visiter Saint-Andrews avec sa ville historique ou son bunker anti-atomique à quelques kilomètres à la campagne. Plus au centre de la région, vous avez la possibilité de visiter de nombreux chateaux comme le palais de Falkland, l’abbaye de Dumferline,

Jour 13: Stirling

Jour 14: Edimbourg

Budget
En appliquant la même formule que le budget pour le circuit précédent, vous obtenez un budget de 2000 à 3000 euros selon que vous voyagiez hors saison ou en pleine saison.

Itineraire/Circuit 3 semaines

L’itinéraire de 3 semaines reprend les bases de l’itinéraire de 2 semaines en empruntant la coastal road 500 qui démarre d’Inverness et qui fait le tour complet du nord de l’Ecosse.

Carte

Longueur de l’itinéraire: 1500km

Jour 1 à 9: reprise de l’itinéraire des circuits précédents.

Jour 10: Skye – Ullapool

Jour 11: route 500 entre Ullapool et Thurso

Jour 12: Thurso à Inverness
2 chateaux

Jour 13: Cairngorms

Jour 14: Region Aberdeen

Jour 15-16: Région Saint-Andrews / Dundee

Jour 17: Stirling

Jour 18-21: Région Edimbourg

Boucle complète – 3 semaines ou plus

Cet itinéraire fait un tour complet de l’Ecosse en passant partout où je suis déjà allé. Le kilométrage est très important, c’est pourquoi il faut pouvoir y consacrer plusieurs semaines ou faire le voyage en plusieurs étapes. Je démarre à partir d’Edimbourg mais vous pourriez très bien démarrer du sud si vous venez en voiture par l’Angleterre. Cet itinéraire est là pour vous donner quelques points de repères mais à vous de l’adapter selon vos envies.

Comme je ne sais pas créer un itinéraire en plus de 16 étapes sur Google Maps, j’ai sous-divisé l’itinéraire en plusieurs cartes.

Trajet: 723km
Etapes:
Edimbourg
Rosslyn chapel (chapelle utilisée pour le tournage du Da Vinci Code)
Melrose abbey
Jedburgh abbey
Chateau Culzean et Drumlanring
Glasgow
Loch Lomond et Trossachs
Visite de Glencoe – Ballachulish
Fort Williams
Eilean Donan
Ile de Skye

Trajet: 525 km
Etapes:
Route scénique vers Applecross
Route scénique A896 jusque Poolewe
Gruinard bay / island
Ullapool
Detour sur la A837, route scénique (et retour sur le trajet principal)
Route 500 Unapool-Scourie-Tongue
Route 500 jusque Wick
Castle Sinclair et Girnigoe
Dunno

Votre voiture ou voiture de location?

Voiture
Le choix entre utiliser votre voiture ou en louer une va dépendre de deux facteurs: le temps et le budget.
Si vous ne restez pas plus d’une semaine, il serait plus judicieux de louer une voiture sur place car le trajet aller et retour vers l’Ecosse va vous faire perdre deux jours au total. Pour mon deuxième voyage en Ecosse j’avais pris ma voiture pour parcourir 4000km en 9 jours, je ne regrette pas de l’avoir fait mais il faut pouvoir tenir une telle cadence.

Si vous restez plus longtemps qu’une semaine, utiliser votre voiture reste sans doute le choix le plus pratique sauf peut être si vous partez hors saison car le prix des voitures de location sera sans doute plus abordable. Utiliser votre voiture réduira votre budget mais réduira aussi votre temps sur place.

Il existe des liaisons en bateau de nuit entre la Belgique et l’Ecosse. Cela vous évite de perdre du temps sur la route mais ce n’est pas un choix très économique car une nuit dans ce genre de batiment peut facilement vous couter 300 à 500€.

Mobilehome
Le mobilehome peut se révéler être une excellent moyen de découvrir l’Ecosse mais surtout hors saison car en été, les routes sont saturées (par d’autres mobilehomes) et manoeuvrer un tel véhicule sur des petites routes n’est pas toujours aisé.

Questions/Réponses

Vous avez aimé mon test?
Pensez à le partager avec vos amis :-) je n'ai pas de budget pour faire de la publicité, merci!
Partager sur Facebook