Avant de partir...

Merci pour votre visite, si vous avez apprécié mon travail, vous pouvez me supporter avec une des possibilités suivantes:
Abonnez-vous à ma chaine YouTube
Je publie des tests complets en vidéo chaque mois. En vous inscrivant vous serez averti à chaque nouvelle vidéo mais le nombre d'inscrits YouTube est important pour obtenir des produits à tester.

Abonnez-vous

Abonnez-vous à ma page sur Facebook
Je poste régulièrement des mises à jour sur Facebook, j'y organise également des concours pour gagner des cadeaux. Ici aussi, le nombre de fans est important pour obtenir du matériel.

Abonnez-vous

Utilisez mes liens
Je n'affiche pas de pub sur mon site parce que je n'aime pas ça. Ma seule source provient des achats que vous faites à partir de mes liens. Je gagne une maigre commission à chaque achat (environ 2% en moyenne), cela ne vous coute rien et cela me permet de continuer. Voici quelques liens pour acheter vos produits:

Amazon.fr == Cdiscount == Aliexpress == Banggood

x
[SONDAGE] : Que pensez-vous de votre téléphone?
Sur cette page:
La Norvège?
Comment se rendre en Norvège
Itinéraires / circuits
Météo/climat Norvège
Sur la route
Budget
Ce qu'il faut voir (ou pas)
Les villes
Les fjords
Les routes scéniques
Autres points d'intérêts
Itinéraire/Circuit idéal
Questions/Réponses

Notification nouveaux articles: YouTube Facebook

Circuit/itinéraire Norvège (1/2/3 semaines) : budget, itinéraire, conseils

Circuit / Itinéraire Norvège (1/2/3 semaines): infos essentielles, budget, conseils,...
Catégorie: Circuit Norvège

[b][b]Je suis allé une première fois en Norvège en 2009 et malgré la préparation de l'itinéraire / circuit, je suis rentré chez moi en ayant l'impression d'avoir seulement effleuré la surface. La Norvège est un pays vaste où les distances ne doivent pas être mesurées en kilomètres mais plutôt en heures, les paysages vous donnent envie de vous arrêter toutes les 5 minutes comme par peur de manquer quelque chose avant de passer à l'étape suivante. Je suis retourné en Norvège en 2022 et en utilisant mon expérience et mes frustrations de 2009 pour parcourir le pays un peu différemment et mieux en profiter. Mission accomplie, je suis rentré avec des nombreux bons souvenirs en tête et surtout une envie d'y retourner.[b][b]Un voyage en Norvège ne s'improvise pas, c'est un voyage qui demande un minimum de préparation pour éviter les mauvaises surprises et profiter un maximum de vos vacances. La Norvège n'est pas un pays dangereux du tout mais il ne faut pas sous-estimer les temps de parcours, le type de route, la météo, le budget, le flux de touristes, les particularités de la vie au quotidien, etc, ... [b][b]La Norvège a beaucoup changé en 13 ans, le réseau routier s'est fortement amélioré, il y a plus de touristes, de nombreux aménagements ont été construits mais le cout de la vie a également fortement augmenté et aura sans doute un impact très important sur votre budget. J'avais pu m'en sortir pour environ 3000 EUR en 2009 en y allant à deux adultes, j'arrive aux alentours de 5000 EUR pour deux adultes et un enfant en 2022.[b][b]Je vais vous donner quelques pistes et conseils qui vous permettront de créer un circuit / itinéraire adapté à vos attentes et votre budget. Vous pourrez ainsi créer un itinéraire d'une, deux ou trois voire quatre semaines en profiter au maximum de votre présence sur place. Je me suis concentré sur le sud du pays car la distance entre le nord et le sud est telle qu'il est difficile de combiner les deux parties du pays en un seul voyage (sauf si vous avez 3 ou 4 semaines pour le faire).[b][b]

La Norvège?

[b]
[b]La Norvège est un des pays les moins densément peuplé au monde car avec une densité de 15 habitants au kilomètre carré et 11% de la population à Oslo, vous n'allez pas beaucoup être bousculé en dehors des villes. En Belgique, nous avons presque 400 habitants au kilomètre carré, vous pouvez donc facilement imaginer à quel point la Norvège peut apporter une forme de tranquillité par rapport à la Belgique.[b][b]On entend également beaucoup de stéréotypes par rapport à la population en qualifiant la société norvégienne de société froide, individualiste et pragmatique. Je trouve que c'est peut être un peu exagéré car même si le chez soi est une chose importante pour les norvégiens, je n'ai jamais ressenti le moindre problème dans les contacts sociaux. J'ai trouvé les norvégiens très abordables, très sympathiques et toujours prêt à discuter. Ils sont sans doute plus pragmatiques que nous car ils ne vont pas facilement discuter de la pluie et du beau temps mais si vous les interrogez sur leur pays ou leur culture, vous pouvez littéralement passer des heures à discuter avec eux. J'ai parfois pris du retard dans mon itinéraire parce que j'ai passé du temps à discuter avec eux et c'était toujours très intéressant. Cela permet aussi de mieux comprendre leur pays et son fonctionnement.[b][b]Le système politique en Norvège est très différent du notre, il est sans doute moins politisé justement. Les dirigeants sont des employés de l'état et vivent simplement sans passer d'un scandale à l'autre. Évidemment, les norvégiens se plaignent aussi de leur gouvernement et des décisions prises par l'état mais à une échelle moins importante que ce qui se passe en Belgique ou en France. Il n'y a pas de contestations à grande échelle. Le fonctionnement de l'état se base plus sur une transparence et une confiance que ce qui se fait chez nous. L'état est un état protecteur et même si le taux d'imposition est élevé, le norvégien comprend pourquoi il paie autant de taxes. C'est nettement moins le cas en Belgique.[b][b]La Norvège a fait des choix stratégiques dans le passé qui a amené le pays où il est aujourd'hui. L'industrie du pétrole leur a permis d'amasser des richesses et plutôt que de tout dépenser, ils continuent à placer et faire fructifier cet argent. La Norvège était presque complètement autonome au niveau énergétique grace à l'énergie hydro-électrique mais le réchauffement climatique a fait baisser le niveau des réservoirs d'eau, ils sont désormais contraints d'acheter de l'énergie ailleurs et cela provoque un gros changement dans leur société. La Norvège doit donc également faire face à l'inflation après avoir subi les conséquences du covid comme tout le monde, ce n'est donc pas un pays qui survole tous les autres sans subir ce qui se passe dans le monde. [b][b]La Norvège est un pays de consommation, je veux dire par là que contrairement au voisin suedois, la Norvège n'est pas reconnue comme une puissance industrielle. La dépendance au pétrole est importante et la Norvège est surtout un fournisseur de ressources naturelles plutôt qu'une industrie de transformation. La Norvège produit du pétrole, du gaz, exporte de l'énergie, du poisson, du bois, des mineraux, ... [b][b][b]

Comment se rendre en Norvège

[b]C'est la première question qu'il faut se poser car elle va avoir une influence capitale sur votre budget et le type d'itinéraire recherché. La Norvège est un pays où tout est nettement plus cher qu'en Europe, tout ce que vous paierez sur place va donc vous couter beaucoup plus cher même si vous réservez longtemps à l'avance. [b][b][b]En avion[b][b]La plupart des grandes aéroports européens proposent des vols à un prix raisonnable pour Oslo, le prix du vol n'est donc en soit pas un problème essentiel. Oslo se trouve à 1400 km de Bruxelles, 1700 km de Paris et 2250 km de Marseille. L'avion vous fait donc gagner au minimum 2 jours à l'aller et 2 jours au retour, ce n'est pas négligeable mais vous devrez louer un véhicule sur place et celui-ci risque de vous couter très cher. Il faut compter presque 400€ par semaine en pleine saison pour une petite voiture comme une Toyota Yaris et 600€ pour une Opel Astra break. Ces prix sont basés sur les prix de 2022. [b][b]Si vous gagnez 4 jours avec l'avion, cela vous épargnera 4 nuits d’hôtel ainsi que le carburant nécessaire pour arriver sur place. Si vous faites une halte en Allemagne et ensuite au Danemark (ou en Suède), vous devriez pouvoir vous en sortir pour 100€/nuit dans un bon Airbnb ou un hôtel 3 étoiles soit un cout de 400€ auquel il faut ajouter le cout du carburant. Le cout de location de la voiture sera donc plus que probablement supérieur au cout du transit entre votre pays et la Norvège. Le choix de l'avion est surtout un choix pratique qui représentera la meilleure solution pour les voyages de courte durée (ex: 1 semaine). [b][b]Pour trouver le meilleur prix pour une voiture de location, utilisez un comparateur:[b]Discover Cars[b][b][b]Attention[b]: si vous louez une voiture à Oslo, ne prenez la voiture qu'à partir du moment où vous démarrer votre itinéraire. N'utilisez pas la voiture pour aller à Oslo car cette ville est un cauchemar pour se garer, les places de parking coutent une fortune.[b][b][b]Par la route[b][b]
[b]Le trajet par la route est sans doute le choix le plus économique si vous partez avec votre propre véhicule mais c'est également le plus long. Vous pouvez combiner un trajet routier avec un trajet en bateau soit à partir des Pays-Bas soit à partir de l'Allemagne. Ces trajets en bateaux vous permettront de voyager pendant que vous dormez, vous pouvez ainsi rejoindre la Norvège en 1 journée + 1 nuit mais il faut réserver les billets longtemps à l'avance pour bénéficier d'un prix raisonnable. La hausse des prix du carburant en 2022 rend ce mode de transport moins intéressant mais je le mentionne car il est bien pratique.[b][b]En 2009, j'avais pris le bateau à Kiel en Allemagne pour arriver le lendemain matin à Goteborg en Suède, une liaison vers Oslo existe également. Depuis avril 2022, il existe une liaison entre Rotterdam et Kristiansand qui vous permet de gagner beaucoup de temps sur la route et d'arriver à un endroit plus stratégique qu'Oslo pour démarrer votre circuit.[b][b]
[b][b]Ces ferrys sont gérés par les compagnies suivantes[b]Kiel vers Oslo avec Colorline (à partir de 400€ en 2022)[b]Rotterdam vers Kristiansand avec Holland Norway Lines (à partir de 400€ en 2022)[b][b]Pour mon deuxième voyage, j'ai fait le choix de passer quelques jours au Danemark avant de faire la traversée entre Hirthals et Kristiansand. Cette traversée prend un peu plus de deux heures et coute nettement cher.[b][b]Ce ferry est opéré par Fjordline:[b]Hirsthals vers Kristiansand avec Fjordline (à partir de 80€ en 2022)[b]Fjordline propose également d'autres destinations comme notamment Stavanger qui constitue un excellent point de départ pour les fjords mais ce trajet est plus long et plus couteux.[b][b][b]Voiture ou mobile home?[b][b]Le Mobile home offre l'avantage de ne pas devoir payer d'hébergement et d'être chez vous en permanence mais ce n'est pas forcément le choix le plus économique car si vous devez louer un mobile home en pleine saison, le cout journalier (prix de la location divisé par le nombre de jours + prix de l'emplacement pour la nuit) pourrait facilement dépasser le cout d'un hébergement. Si vous disposez de votre propre mobile home, la question ne se pose pas mais en cas de location, ce n'est pas le choix le plus économique ni le plus pratique. Les routes sont souvent étroites et la présence de nombreux mobile home pose problème lorsqu'il faut céder le passage. Il faut donc pouvoir gérer l'encombrement du véhicule. [b][b]Pour mon voyage en 2022, j'ai payé en moyenne 170€ par nuit en choisissant soit des locations type Airbnb d'un bon niveau ou des hôtels de minimum 3 étoiles. Il faut cependant s'y prendre quelques mois à l'avance pour trouver le meilleur prix. J'applique toujours la même stratégie pour le logement. Je réserve longtemps à l'avance mais avec une possibilité d'annuler jusqu'à la veille. Toutes les 3 ou 4 semaines je revérifie la disponibilité des chambres pour voir si je peux trouver moins cher, je vérifie également les prix une fois sur place. Ceci me permet de diminuer significativement le prix du logement.[b][b][b]Camping[b][b]La combinaison voiture/camping est sans doute la combinaison la plus économique de toute, les emplacements de camping sont nombreux et à priori vous avez le droit de camper où vous voulez en Norvège, cela fera donc une énorme différence au niveau du budget. Je ne suis pas un fan de camping mais si dormir en tente ne vous dérange pas, c'est sans doute la meilleure façon de découvrir la Norvège.[b][b][b]Par la mer[b][b]
[b]Vous pouvez visiter la Norvège à partir d'un bateau de croisière. Il y a par exemple le Hurtigruten qui parcoure toute la côte norvégienne jusque dans le nord, vous pouvez ainsi descendre à chaque étape, profiter d'une journée sur terre et ensuite repartir le soir en bateau. C'est assez cher et vous ne pourrez pas vraiment rentrer à l'intérieur du pays par ce mode de voyage.[b][b]De gros opérateurs de croisières comme MSC proposent également des croisières en Norvège en ne s'arrêtant qu'aux endroits les plus stratégiques. Ces bateaux sont immenses et déversent des tonnes de touristes au même endroit pour les récupérer le soir avant de partir. C'est sans doute une façon très confortable de découvrir la Norvège mais vous ne verrez pas forcément les endroits les plus intéressants.[b][b][b]

Itinéraires / circuits

[b]A titre d'exemple, je partage mes deux itinéraires, le tracé n'est pas super précis car Google Maps limite les itinéraires à 16 étapes mais cela vous donnera une idée de ce que j'ai fait. Je reviendrais plus en détails sur les étapes plus loin.[b][b]Itinéraire de 2009 (rentrée en Norvège par la Suède et démarrant par Oslo et en terminant par Kristiansand)[b][b]Distance parcourue entre 2500 et 3000km.[b][b]Itinéraire de 2022 (rentrée en Norvège par Kristiansand et retour pour la Suède)[b][b]Le parcours réel est plus sinueux et plus long, la distance parcourue est supérieure à 3000km.[b][b]

Météo/climat Norvège

[b]On ne va pas en Norvège pour le soleil, je ne vous apprends rien. Par contre, que faut-il attendre de la météo? Cela dépend un peu de où vous voulez aller en Norvège car les différences entre le nord et le sud sont importantes. En hiver, les journées sont courtes avec environ 7h de luminosité en décembre à Oslo et moins d'une heure dans le nord. En été c'est tout le contraire, vous pouvez déjà apercevoir un soleil de minuit au niveau de Trondheim. [b][b]Au niveau des températures, ça gèle en hiver mais pas trop finalement avec des minimas entre -5 et -10°C dans le nord. En été on peut atteindre 20°C à Oslo et 10-15°C dans le nord. Les mois d'été sont les plus pluvieux dans le sud alors que c'est plutôt la période entre septembre et novembre qui est la plus pluvieuse dans le nord. Il faut cependant relativiser car il pleut moins à Oslo qu'à Bruxelles.[b][b]Pour mon premier voyage en 2009, j'y étais allé en juin et j'ai eu quelques jours de pluie qui m'avait un peu gaché une partie du voyage. Pour mon deuxième voyage, je suis partie en août et là par contre j'ai eu un temps magnifique avec très peu de pluie mais une amplitude thermique importante. Les jours de soleil, la température est montée à 24°C (alors qu'il faisait plus de 30°C en Belgique) mais j'ai eu une journée avec 6°C à midi près de Geiranger. [b][b]Les pics de chaleur existent aussi en Norvège mais ils sont moins élevés qu'en Europe continentale, j'étais donc bien content de pouvoir trouver un peu de fraicheur dans le nord.[b][b]Pour des vacances nature, la meilleure période s'étend de juin à septembre.[b]

Météo

Vous trouverez ci-dessous des statistiques météo (température, neige et pluie) issue d'une moyenne des 20 dernières années. Vous pouvez ainsi déterminer le meilleur moment pour visiter cette destination.
[b][b]

Sur la route

[b][b]Vitesse[b][b]Comme je l'écrivais plus haut, il ne faut pas tenir compte des distances pour se déplacer, il faut plutôt parler en terme de temps. La Norvège a un réseau routier secondaire qui a bien évolué et dans son ensemble ce réseau est en très bon état mais les routes sont parfois étroites et sinueuses. La vitesse est également limitée à 70km/h sur la plupart du réseau routier avec quelques exceptions à 90km/h. La route la plus rapide que j'ai empruntée est celle qui relie Oslo à Lillehammer où on peut rouler à 110 km/h (et parfois 130 si je me souviens bien). [b][b]En Norvège on ne roule donc pas vite et les norvégiens respectent assez bien les limitations de vitesse même si ils ont tendance à rouler un peu au dessus des limites. Si vous roulez à la vitesse autorisée, ils resteront à distance derrière vous sans jamais s'énerver ou montrer un signe d'agacement, ils vous dépasseront quand ce sera possible mais jamais en s'énervant. J'ai vu quelques radars dans le sud entre Kristiansand et Stavanger, il y en a également entre Trollstigen et Dombas, j'en ai également vus sur l'axe Lillehammer/Oslo. Les amendes sont très chères, ne prenez pas de risques.[b][b][b]Vignette/Péage[b][b]Un grand nombre de routes sont payantes mais contrairement à d'autres pays comme la France, il ne faut pas passer par une cabine pour payer son passage, les caméras lisent la plaque d'immatriculation automatiquement pour ensuite envoyer la facture au propriétaire du véhicule. En 2009, les péages n'étaient pas nombreux mais ma plaque n'a jamais été reconnue, je n'ai donc jamais reçu de facture chez moi. En 2022, le nombre de péages a fortement augmenté et je n'ai pas voulu prendre de risques, j'ai donc commandé un boitier pour passer les péages automatiquement.[b][b]Vous pouvez commander un boiter sur https://flytpass.no/, vous devrez ensuite attacher ce boitier à votre pare-brise et associer votre numéro de plaque au boitier. Ce n'est pas une obligation et vous pourriez parier sur le fait que votre plaque ne sera pas reconnue mais je n'ai pas pris le risque. Il y a cependant un avantage à prendre ce boitier au delà de la facilité du paiement. L'utilisation du boitier permet d'obtenir une réduction sur le prix des péages ainsi que pour un grand nombre de ferrys et comme les ferrys coutent plus cher que les péages routiers, le boitier devrait vous apporter un avantage financier également.[b][b]Si vous commandez votre boitier chez Flyt, vous aller recevoir le boitier par la poste. Vous devrez vous acquitter d'une somme d'environ 20€ pour activer le boitier. Je vous conseille d'associer ensuite votre boitier avec le réseau Autopass (aussi en Norvège) pour étendre votre compatibilité avec le réseau routier et les ferrys. Le boitier peut ainsi fonctionner à peu près partout et il fonctionne même en Suède et au Danemark pour certains points de passage. Je n'ai jamais du utiliser ma carte de crédit en Norvège pour payer la route ou un ferry, le boitier Flyt a très bien fonctionné partout. Il ne fonctionne par contre pas pour les croisières comme celle sur le Geiranger ou Naeroyfjord.[b][b]La route la plus couteuse est celle qui relie Oslo à Lillehammer ou Oslo à Kristiansand, il y a des nombreux péages sur ces portions d'autoroutes et vous devez payer à chaque passage. Le péage devra faire partie de votre budget mais je reviendrais sur ce point sur la partie budget.[b][b][b]Stationnement[b][b]Le stationnement est payant à peu près partout en ville et c'est un véritable problème pour le budget car il coute vraiment très cher. La plupart des parkings couverts fonctionnent avec un système de reconnaissance des plaques et l'application Easypark ou Alcoa. Je vous conseille fortement de télécharger et configurer ces applications avant de partir pour être en mesure de payer votre parking avec ces applications. Il faut également configurer l'application avec votre numéro de plaque d'immatriculation. Si vous ne le faites pas, votre plaque pourrait ne pas être reconnue par le parking que vous avez choisi et vous risquez donc une amende. Je l'ai découvert à mes dépens à Stavanger où ma plaque n'a pas été reconnue et j'avais réservé une croisière, je n'avais plus la possibilité de chercher un autre endroit pour garer ma voiture.[b][b]Avec les applications Easypark et Alcoa, vous éviterez aussi l'utilisation des automates qui ne sont pas toujours disponibles en anglais. Ma connaissance du néerlandais m'a fortement aidé à comprendre le norvégien mais sans ça, vous ne comprendrez pas ce que l'automate vous demande.[b][b]Le stationnement de rue est quasiment inexistant, les places sont rares et sont très chères. A Oslo, le prix peut facilement monter à 4h par heure.[b][b][b]Tunnels[b][b]
[b]Pourquoi parler des tunnels? Les norvégiens sont des perceurs de montagne et ce n'est pas une blague. Le relief de la Norvège ne permet pas toujours de contourner une montagne, les norvégiens ont donc creusés de très nombreux tunnels avec d'immenses machines qui perforent littéralement la montage. Le résultat est parfois surprenant, certains tunnels montrent la roche brute et on se rend bien compte que le béton habituel n'aurait en rien aidé à solidifier le tunnel.[b][b]Vous croiserez donc beaucoup de tunnels sur votre route, parfois même de très long tunnel (plus de 20 kilomètres!), ils sont parfois vraiment surprenant. J'ai même eu l'occasion de voir des tunnels avec des intersections, des entrées/sorties de route et même un gigantesque rond point à l'intérieur de la montagne. Les tunnels feront partie de votre voyage![b][b]

Budget

[b]Le budget pour voyager en Norvège n'est absolument pas comparable avec un all-in en Tunisie et il faut bien comprendre quels éléments vont jouer un rôle dans vos dépenses.[b][b][b]Logement[b][b]Le camping est la solution la moins chère mais je ne suis pas un fan de camping, je préfère le confort d'un bon lit. J'optimise beaucoup mes réservations en annulant régulièrement à chaque fois que je trouve une meilleure alternative et je vise principalement l'équivalent d'un hotel 3 étoiles (voire plus quand c'est possible). Avec ces critères j'avais un budget de 100€ par nuit en 2009 et 170/180€ par nuit en 2022. Vous me direz sans doute que ça passe encore mais j'ai obtenu cette moyenne au prix de nombreuses recherches. Si vous voyagez avec un ou plusieurs enfants, ce budget va encore grimper car vous devrez souvent payer un supplément par lit supplémentaires et les hotels ne disposent pas d'un grand nombre de chambre familiale, les logements type B&B sont ici donc plus intéressant.[b][b]Budget logement 2022: +/- 3000€ pour 17 jours[b][b][b]Croisières[b][b]En 2009 j'ai fait la croisière sur le Geiranger. En 2022, j'ai fait la croisière sur le Lysefjord et le Naeroyfjord, il faut compter presque 200€ par croisière.[b][b]Budget croisière 2022: +/- 400€[b][b][b]Ferrys[b][b]J'ai utilisé beaucoup moins de ferrys en 2022 qu'en 2009, les dépenses liées aux ferrys étaient donc plus limitées. J'ai dépensé environ 100€ en ferrys mais ce budget peut facilement doubler en fonction de votre itinéraire.[b][b]Budget ferrys 2022: +/- 100€[b][b][b]Carburant[b][b]Le prix du carburant en Norvège fait partie du top 5 mondial. Le prix du diesel est monté à 2.6€ début 2022, j'ai trouvé encore quelques endroits où il était à 2€, c'était le même prix qu'en Belgique. J'ai un réservoir de 70 litres et une consommation de 4.7 litres / 100 km, j'ai donc consommé environ 141 litres pour 3000 km pour un budget de 282€.[b][b]Budget carburant 2022: +/- 280€[b][b][b]Péages[b][b]Si je me base sur ma facture Flyt, j'ai payé 189€ de péages mais cela comprend quelques péages en dehors de la Norvège et quelques ferrys. Je pense avoir dépensé environ 100€ en péages routiers en Norvège.[b][b]Budget péage 2022: +/- 100€[b][b]

Ce qu'il faut voir (ou pas)

[b]Je ne suis pas du genre à vous inciter à éviter les attractions touristiques populaires rien que pour le principe, bien au contraire, si quelque chose vaut le détour, il faut y aller. J'ai classé ce qui me semble important par catégories, vous pourrez ainsi faire votre choix dans le menu pour composer votre circuit.[b][b]

Les villes

[b]Les villes de Norvège ne sont pas des lieux incontournables mais cela ne veut pas dire qu'elles ne sont pas intéressantes. Pour la plupart d'entre-elles, une étape d'une journée est largement suffisante.[b][b][b]Oslo[b][b]
[b]La capitale norvégienne abrite plus de 11% de la population et lorsque l'on visite la ville après les fjords, on peut avoir un choc tellement la ville est animée. J'avais visité Oslo en 2009 et j'avais trouvé la ville calme, il n'y avait pas grand monde en rue et je n'avais pas eu trop de mal à me garer. En 2022 c'était une autre histoire. La ville était noire de monde, la population a radicalement changé et le tourisme y est beaucoup plus présent. La ville a également beaucoup changé, de nombreux bâtiments modernes sont apparus. Oslo ne peut pas tout miser sur un patrimoine historique qu'elle n'a pas, elle a plutôt tout misé sur la culture avec ses nombreux musées, son nouvel opéra et ses nombreux quartiers animés. Oslo peut facilement se visiter en un jour sauf si vous êtes un grand fan de musées.[b][b]Plus d'infos: Visiter Oslo[b][b][b]Bergen[b][b]
Bergen Norvège
[b]Bergen est la seconde ville du pays, c'est la ville la plus pluvieuse d'Europe mais j'ai sans doute eu de la chance car le temps était magnifique lorsque je l'ai visitée. L'attraction principale c'est le vieux quartier hanséatique ou on peut admirer des maisons en bois parfaitement conservées qui fait l'objet de nombreuses photos sur Instagram. Il y a quelques autres attractions intéressantes mais pas de quoi passer plusieurs jours à Bergen. [b][b]Plus d'infos: Visiter Bergen[b][b][b]Stavanger[b][b]
[b]Stavanger est la troisième ville du pays et a connu une croissance démographique importante grace (ou à cause) de l'industrie pétrolière. Stavanger a un petit coeur historique avec de nombreuses maisons en bois résidentielles là où celle de Bergen étaient plutôt destinées à usage commercial. Stavanger constitue un bon point de départ pour une excursion au Preikestolen, ou une croisière sur le Lysefjord. Quelques randonnées plus faciles sont également disponibles à proximité et si vous préférez la plage, vous pourrez également faire bronzette sur les nombreuses plages au sud ouest de la ville.[b][b][b]Trondheim[b][b]
trondheim norvege
[b]Trondheim est la ville la plus au nord parmi celles que j'ai visitées. Elle joue le rôle de porte d'entrée vers les territoires du nord. Trondheim a une cathédrale de pierre comparable à ce que l'on peut trouver en Europe (en plus petit), c'est un édifice unique en Norvège. Ici aussi vous retrouverez un quartier historique avec des maisons en bois coloré. [b][b]Plus d'infos: Visiter Trondheim[b][b][b]Alesund[b][b]
Alesund Norvège
[b]Petite ville située sur la côté au nord ouest, Alesund semble un peu perdu au milieu de nulle part. La photo d'Alesund qui circule le plus sur Instagram c'est celle des façades de type art nouveau, c'est très joli mais il n'y a franchement pas grand chose d'autre à voir dans cette ville.[b][b]Plus d'infos: Circuit Norvège: route de l’Atlantique et Alesund (jour 5)[b][b][b]Flam[b][b]
[b]Flam est une toute petite ville ultra touristique au centre de la Norvège, c'est un point de départ pour de nombreuses activités et attractions liées au fjord mais on y retrouve aussi le célèbre train Flamsbana (voir plus loin). Flam est une petit ville sans intérêt, c'est juste un déversoir à touristes où de gigantesques bateaux viennent vomir des milliers de touristes tous les jours. J'ai vu de nombreuses images attirantes sur Flam qui m'ont motivé à aller voir cette ville de mes propres yeux mais maintenant que je l'ai vue, je suis à peu près sûr de ne jamais y retourner. Il y a mieux juste à quelques kilomètres de là.[b][b]

Les fjords

[b]Les fjords sont nombreux et je ne peux pas tous les lister, j'ai donc fait une sélection parmi ceux que j'ai eu l'occasion de voir.[b][b][b]Lysefjord[b][b]
[b]Le Lysefjord se trouve à proximité de Stavanger, vous pouvez le parcourir en bateau par le biais d'une croisière de 3h pour découvrir le fjord d'en bas avec un petit arrêt sous le Preikestolen. Bien que ce soit une attraction très touristique, j'ai bien aimé cette croisière, c'était un excellent moyen de découvrir le fjord. Vous pouvez découvrir le fjord avec des bateaux de plus petite taille pour aller plus vite ou avoir plus de sensations. Le fjord vaut le détour, peu importe comment vous le visitez.[b][b][b]Hardangerfjord[b][b]Le Hardanger se trouve à proximité de Bergen (pour son embouchure) et sa particularité c'est qu'il est entouré de sommets assez élevés où on commence à voir de la neige (presque) éternelle avec ses sommets à plus de 1500 mètres alors que les norvégiens cultivent des pommes sur ses flancs. De nombreuses cascades peuvent être observées de toutes les côtés, la plus importante se trouve à Eidsfjord avec les Voringfossen.[b][b][b]Sognfjord[b][b]
Sognefjord
[b]Je n'ai pas fait d'étude comparative mais je pense que le Sognfjord est le plus grand fjord de Norvège, il coupe presque le pays en deux tellement il est grand et il se perd dans de nombreuses ramifications. On y retrouve le plus gros glacier d'Europe sur sa face nord (Jostedalsbreen) et pas loin de là on retrouve le point culminant de la Norvège (Galdhøpiggen) avec ses 2469 mètres. Si vous voulez parcourir tout le fjord il faut idéalement lui consacrer 2 ou 3 jours pour pouvoir profiter de tout ce qu'il a à offrir.[b][b][b]Innvikfjorden[b][b]
[b]Ce fjord n'est pas un fjord majeur mais vous aller devoir le longer si vous visitez les glaciers, il ne s'agit donc pas d'une attraction en soi, je le vois plutôt comme une conséquence intéressante si vous passez par là.[b][b][b]Naeroyfjord[b][b]
[b]Le Naeroyfjord relie Gudvangen, Flam et Kaupanger et peut être parcouru en croisière entre Gudvangen et Kaupanger. Bien que les fjords se ressemble, celui-ci a pour particularité d'offrir un paysage plus variés que les grands fjords rectilignes. La croisière doit slalomer dans le paysage pour aboutir sur le fjord principal, la croisière offre également l'avantage de vous faire épargner pas mal de kilomètres pour contourner le fjord mais cela se fait au prix fort.[b][b][b]Geirangerfjord[b][b]
[b]Ce fjord est sans doute le plus connu, il est majestueux, ses falaises sont abruptes et le dénivelé de ses pentes est vraiment très important. C'est un très beau fjord qui peut également être traversé en bateau (Geiranger - Hellesylt) et comme toutes les croisières de ce genre, une traversée vous coutera presque 200€.[b][b]

Les routes scéniques

[b]Les routes norvégiennes sont sinueuses et étroites mais traversent des paysages majestueux, il n'est pas toujours possible de s'arrêter mais les parcourir est un voyage en soit. Ces dernières années, la Norvège a aménagé de nombreux arrêts avec des éléments d'architecture moderne pour permettre aux voyageurs de s'arrêter dans de bonnes conditions et profiter au maximum du paysage. J'ai listé les routes scéniques du sud du pays ci-dessous.[b][b]Attention le tracé des cartes ci-dessous n'est pas toujours fidèle car le partage des cartes avec Google Maps ne reprend pas toujours les modifications que j'ai faites.[b][b][b]Route de l'Atlantique[b][b][b]La route de l'Atlantique fait partie de ces images qui circulent sur Instagram pour promovoir la Norvège. En réalité ce que l'on voit c'est surtout la première partie de la route avec un pont qui semble complètement tordu. Le reste de la route est beaucoup plus linéaire. La route de l'Atlantique correspond à la route 64 entre Vevang et Karvag. Si vous êtes dans le coin, la route vaut le détour mais je n'irais pas jusqu'à modifier un itinéraire pour aller voir cette route scénique.[b][b][b]Trollstigen[b][b][b]La route de Trollstigen se situe au nord de Geiranger sur la route 63, la route est composée d'une série d'épingles qui monte d'un côté et qui redescende de l'autre. Sur la partie sud vous avez la possibilité de vous arrêter pour profiter d'un viewpoint aménagé mais je n'ai pas pu en profiter car le sommet était dans le brouillard lorsque je suis passé par là. De l'autre côté, sur la partie Nord, la route descend fortement en croisant plusieurs fois le chemin d'une belle cascade qui peut être observée par en bas si le haut de la route se trouve dans le brouillard. [b][b][b]Gamle Strynefjellsvegen[b][b][b]Cette route correspond à la route 258 entre Videseter et Grotli, c'est une route de montagne où vous pourriez encore apercevoir de la neige même en été. Si vous ne croisez personne, vous pourriez vous croire seul au monde dans ce paysage désolé.[b][b][b]Rondane[b][b][b]Rondane est un parc national naturel mais c'est aussi une route scénique qui démarre à Hjerkinn et qui se termine plus ou moins à Ringebu, il faut d'abord passer par la route 29 et puis la 27. Cette route dispose de plusieurs aménagements récents pour profiter le vue.[b][b][b]Sognefjellet[b][b][b]Cette route démarre à Gaupne et s'arrête à Lom, elle correspond à la route 55 et est également aménagée pour pouvoir s'arrêter à certains endroits pour admirer le paysage.[b][b][b]Valdresflye[b][b][b]Cette route parcoure environ 90km entre Gardli et Hindsaeter dans un paysage montagneux avec quelques aménagements pour s'arrêter.[b][b][b]Gaularfjellet[b][b][b]Cette route s'étire entre Balestrand sur le Sognfjord et Sande pour la branche inférieure et Moskog pour la branche supérieure. Cette route est aménagée avec des très beaux arrêts pour observer le paysage.[b][b][b]Aurlandsfjellet[b][b][b]Cette route s'étend entre Flam et Laerdalsoyri sur une quarantaine de kilomètres avec comme d'habitude quelques aménagements récents permettant de profiter au maximum du paysage.[b][b][b]Hardanger[b][b][b]La région du Hardanger c'est la région des cascades et cette route démarre un peu au Sud de Odda avec les Latefossen pour ensuite longer le Hardanger jusqu'à Granvin avec de nombreux arrêts pour admirer les chutes.[b][b][b]Ryfylke[b][b][b]Cette route combine la route 13 et 520, il y a ici de nombreux aménagements et la route est assez longue. Il est possible de la faire en une journée mais vous n'allez rien faire d'autre.[b][b][b]Jæren[b][b][b]Cette route scénique est une route côtière qui vous permet de passer d'une plage à l'autre, les plages norvégiennes sont très naturelles et très peu peuplées, vous pouvez donc en profiter sans devoir vous battre pour avoir de la place.[b][b]

Autres points d'intérêts

[b][b][b]Preikestolen[b][b]
[b]Le Preikestolen c'est l'attraction phare de la Norvège, c'est sans doute la vue la plus couramment utilisée pour illustrer la Norvège, c'est un peu comme la relation de la tour Eiffel et Paris. Ce bloc de roche situé à plus de 700m d'altitude se mérite, il faut parcourir 4 km sur des chemins de cailloux qui montent pour pouvoir admirer le paysage. Bien que la montée soit accessible à un public assez large, il ne faut pas sous-estimer l'effort car ça monte et les articulations sont mises à rude épreuve.[b][b][b]Flamsbana[b][b]
[b]Le Flamsbana c'est le train touristique de Flam, on retrouve également ce genre d'attractions dans les Alpes où le train va monter en altitude (presque 800 mètres je pense) en passant par de nombreux paysages pour assurer l'effet waw chez les touristes. J'avais vu de nombreuses photos de ce train et j'étais très enthousiaste à l'idée d'y aller mais franchement je ne le conseille pas. Ce train est assez cher, il s'agit en plus d'un vieux train pas confortable où on ne peut pas ouvrir toutes les fenêtres et que dire du paysage? Oui c'est beau mais ce n'est franchement pas extraordinaire, j'ai vu beaucoup mieux en Suisse. [b][b][b]Lindesnes[b][b]
[b]Le phare de Lindesnes se trouve dans le sud de la Norvège à 1h de Kristiansand, c'est un petit phare situé sur un pic rocheux qui justifie que l'on fasse un petit détour avant d'aller vers Stavanger. Le décor est splendide, pensez à bien accrocher votre moumoute car le vent y est généralement assez fort.[b][b][b]Terland Clop[b][b]
[b]Terland Clop est un pont de pierre, c'est le plus vieux pont de pierre de Norvège mais ne vous attendez pas à un pont de l'époque romaine, ce pont est en réalité assez récent car il a été construit au 19ème siècle. Le pont est assez joli, le décor également et le tout n'est pas très loin de la route entre Kristiansand et Stavanger (le pont se trouve à 6 km de l'autoroute). C'est un bon endroit pour faire une petite pause.[b][b][b]Maihaugen (Lillehammer)[b][b]
[b]Maihaugen est un musée à ciel ouvert à Lillehammer qui retrace l'histoire de la Norvège depuis ses origines. Le musée a été créé par un dentiste collectionneur qui a rassemblé toutes sortes d'objets du passé pour en faire un musée où les norvégiens ont démonté de vieilles maisons un peu partout dans le pays pour les reconstruire dans ce musée, il y a même une église en bois debout (stavkirke) entièrement reconstituée à partir de pièces détachées.[b][b][b]Undredal[b][b]
[b]J'avais été un peu déçu par Flam et ses hordes de touristes et avant de prendre le bateau vers Kaupanger, il me restait du temps et je suis passé par un petit village près de Gudvangen pour passer ce temps. Quelle agréable surprise, ce village était bien plus joli et typique que Flam et la vue sur le fjord était nettement moins encombrée que celle de Flam.[b][b][b]Ringebu stavkirke[b][b]
stavkirke ringebu
[b]J'avais découvert la stavkirke de Ringebu en 2009 et j'avais tellement aimé cet endroit que j'y suis retourné en 2022. Cette église en bois debout est très jolie et situé au milieu d'un vieux cimetière et encerclée par une belle végétation. L'église n'est pas très grande mais elle vaut clairement le détour.[b][b][b]Heddal stavkirke[b][b]
[b]La stavkirke de Heddal est sans doute la plus belle et la plus grande église en bois debout de Norvège, si il ne fallait en visiter qu'une seule, il faudrait choisir celle-ci. C'est la seule église de ce type avec 3 clochers et bien qu'une partie de l'église ne soit plus d'origine, elle n'a rien perdu de son attrait.[b][b][b]Jostedalsbreen[b][b]
[b]Le Jostedalsbreen c'est le plus grand glacier d'Europe et il est tellement grand que l'on peut s'en approcher à partir de plusieurs routes. De nombreuses randonnées accessibles à tous sont disponibles à plusieurs endroits.[b][b][b]

Itinéraire/Circuit idéal

[b]Avec mes deux voyages j'ai pu couvrir une grande partie du territoire Sud de la Norvège mais je suis encore passé à côté de pas mal de choses. Je me suis dit que j'allais essayer de créer un itinéraire idéal pour éventuellement préparer un troisième voyage et vous aider à composer le votre. Cet itinéraire démarre à Kristiansand et parcoure le pays dans le sens des aiguilles d'une montre mais vous pouvez sans problème faire le même circuit dans l'autre sens. J'ai remarqué que ce sens permet d'aller dans le sens opposé du trafic car une grosse majorité des touristes semblent circuler dans l'autre sens.[b][b]Vous ne devez évidemment pas suivre l'itinéraire ci-dessous à la lettre mais il vous donnera une idée des régions à explorer. Vous pourrez sans problème aménager cet itinéraire selon vos préférences et ajouter/enlever des étapes.[b][b][b]Kristiansand - Stavanger[b][b][b]Distance: 300km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 5h18[b]Départ de Kristiansand pour rejoindre le phare de Lindesnes[b]Reprendre la route vers Flekkefjorden et s'engager sur la route scénique Jaeren pour longer la côte.[b]Arrêts à Borestranda, Orrestranda, Refsnesstranda, friluftsfyret Kvassheim.[b]Ce trajet est assez long et devrait sans doute être fait en 2 jours surtout si vous arrivez après midi à Kristiansand.[b][b][b]Stavanger[b][b]Stavanger n'est pas une ville particulièrement intéressante mais vous pouvez y consacrer quelques heures pour la découvrir. Cette ville représente surtout un bon point de départ pour visiter les environs. Ici je conseille d'aller voir le Lysefjord, Preikestolen et faire la randonnée du Dalsnuten. En prenant votre temps pour ces activités, vous devriez consacrer 2 à 3 jours à cette région.[b][b][b]Stavanger - Odda[b][b][b]Distance: 226 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 4h30[b]Quittez Stavanger pour rejoindre Hjelmeland pour prendre ferry vers Nesvik. A partir de là vous empruntez la route du Ryfylke avec une portion de la route 13 pour ensuite bifurquer sur la route 520 où vous trouverez de nombreux aménagements pour vous arrêter. J'ai été un peu déçu par Ostasteidn mais les autres arrêts valent le détour (Ropeid, Svandalsfossen, Allmannajuvet et Latefossen). Vous arrivez ainsi à proximité d'Odda en fin de journée.[b][b][b]Odda - Bergen[b][b][b]Distance: 276 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 6h[b]A partir de Odda, longez le Hardangerfjord, c'est joli mais il n'y a pas beaucoup d'aménagements pour s'arrêter. Si vous êtes fans de grandes randonnées, il y a ici quelques grosses randonnées à faire et il faudra donc adapter votre parcours en fonction. Il y a notamment la célèbre Trolltunga qui vous prendra la journée. D'autres randonnées et excursions sont possibles, le Hardanger se trouve dans un parc national.[b][b]Sur le début du trajet vous pourrez profiter du jus de pomme local (et pourquoi pas le cidre). Si vous décidez de faire un détour par Voringsfossen, vous devrez un peu revenir sur vos pas pour continuer la route. Il y a de nombreuses cascades sur la route mais Voringsfossen est sans doute la plus impressionnante. La vue sur le fjord à partir de Eidfjord vaut aussi le détour. La route est assez longue jusqu'à Bergen et vous avez 2 ferrys à prendre. Le temps de parcours est peut être un peu long pour être fait en une journée.[b][b][b]Bergen[b][b]Bergen n'est pas une très grande ville et il n'est pas nécessaire de lui consacrer plusieurs jours, je pense qu'une journée doit suffire pour découvrir la ville. Sa position à l'écart du reste du pays va vous obliger à revenir sur vos pas pour retrouver les fjords, je limiterais donc la présence à Bergen à une journée maximum.[b][b][b]Bergen - Laerdalsoyri[b][b][b]Distance: 210 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 3h[b]Pour éviter de reprendre la même route que celle par laquelle vous êtes venus à Bergen, je suggère de prendre la route E16 en passant par Vossevangen pour rejoindre la région de Flam. [b]Je ne conseille pas le train Flamsbana mais vous pouvez faire un détour vers Undredal pour avoir une belle vue sur le fjord et pourquoi pas faire une croisière type aller/retour pour pouvoir continuer votre route. Après Flam, vous vous engagez sur une nouvelle route scénique avec quelques beaux aménagements (Stegastein, Flotane, Vedahaugane).[b][b]Ce parcours est possible en une journée sauf si vous faites une longue croisière et / ou le trajet en train avec le Flamsbana.[b][b][b]Sognfjord[b][b][b]Distance: 202 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 4h30[b][b]Cette étape va principalement longer un des plus grands fjords et vous permettra d'admirer de très beaux paysages. De nombreuses étapes sur la route sont possibles, vous allez ici pouvoir parcourir une autre route scénique avec aménagement entre Balestrand et Sande. Ici aussi vous trouverez quelques superbes aménagements comme Utsikten, Likholefossen ou Hestad.[b][b][b]Jostedalsbreen[b][b][b]Distance: 249 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 4h[b]Cette route va vous permettre de découvrir le plus grand glacier d'Europe par le biais de plusieurs accès. Je fais d'abord un petit détour par Fjaerland pour le musée des glaciers, c'est un petit musée sans prétention où on peut regarder un superbe film sur le glacier et glaner des informations. Il y a une possibilité de s'approcher du glacier d'assez près à quelques kilomètres de là. [b][b]Ensuite, on remonte vers le Innvikfjorden pour redescendre vers Briksdalbsbreen où vous pourrez faire une petite randonnée d'une heure (aller) et vous approcher du glacier pour la deuxième fois. La randonnée est facile et très jolie, il existe plusieurs chemins dont un qui va vous faire passer près d'une cascade, pensez à protéger vos téléphones et appareils photos car ça mouille. La route vers Briksdalbreen est vraiment jolie également.[b][b]Si vous n'en avez pas assez des glaciers et des lacs vous pouvez également parcourir le Lovatnet après Briksdalbreen pour ensuite terminer le parcours dans les environs de Hjelle où vous pourrez de nouveau admirer un beau paysage de lac.[b][b][b]Geiranger[b][b][b]Distance: 184 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 5h[b]En quittant Hjelle vous arrivez rapidement à Hellesylt où vous pouvez prendre le bateau pour parcourir le fjord jusque Geiranger, c'est un des grands classiques de Norvège mais si vous voulez l'éviter, vous pouvez passer par Geiranger par la route via la route 15, la route est très intéressante aussi mais ça monte très fort et la différence de température avec la vallée peut être importante. J'ai eu 6°C au sommet en plein été alors que dans la vallée la température étaient supérieure à 20°C.[b][b]A Geiranger, vous avez quelques aménagements au dessus du fjord pour pouvoir admirer le fjord dans toute sa splendeur mais c'est un endroit très touristique, vous risquez donc de devoir chercher un peu pour vous garer. Sur le temps de midi, il y a moins de monde.[b][b]Après Geiranger, vous vous engagez sur une autre route scénique pour aboutir à la célèbre route des trolls (Trollstigen). Les deux façades de cette route valent la peine et ici aussi vous risquez de croiser beaucoup d'autres touristes et cela vous fera sans doute perdre un peu de temps. Fin de parcours dans les environs de Andalsnes.[b][b][b]Route de l'Atlantique vers Trondheim[b][b][b]Distance: 370 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 7h[b]Cette route est assez long et pas forcément la plus intéressante. Vous arrivez assez rapidement à la célèbre route de l'Atlantique et son célèbre pont déformé mais c'est à peu près la seule curiosité sur le parcours. Les routes sont belles et certaines sont construites sur la mer mais ensuite vous allez traverser la campagne norvégienne jusqu'à Trondheim. Ce sont de beaux paysages mais qui ne valent pas la région des fjords mais si vous voulez visiter Trondheim, il faut passer par là. Si vous n'avez pas assez de temps, vous pouvez passer cette étape et directement aller vers Dovrefjell en passant par la E136 qui est une superbe route rapide vers Dombas.[b][b][b]Trondheim[b][b]Comme pour les autres villes, je ne conseille pas de passer plus d'une journée à Trondheim. Il faut visiter la cathédrale, les quarties de maison en bois, il y a également une petite forteresse et quelques quartiers intéressants mais en quelques heures vous pouvez tout boucler.[b][b][b]Dovrefjell / Rondane[b][b][b]Distance: 290 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 4h[b]Retour vers le sud avec une première étape à Hjerkinn pour visiter le Dovrefjell. Il s'agit ici d'un parc national où de nombreuses randonnées sont possibles mais l'attraction phare c'est le boeuf musqué. Pour voir l'animal il faut avoir de la chance, je vous conseille plutôt de faire une belle randonnée et si vous avez de la chance vous verrez peut être un boeuf musqué mais il ne faut pas que devienne un but en soi. A Hjerkinn il est possible de monter jusque Snohetta, c'est un superbe aménagement dans la montage où un guide est présent avec une caméra longue portée pour vous aider à voir des boeufs musqués. Il y a de nombreux chemins à parcourir et c'est superbe.[b][b]Après Dovrefjell, vous avez aussi la possiblité de faire des randonnées dans le parc national de Rondane. Je l'ai trouvé moins spectaculaire que Dovrefjell mais c'est sur la route donc autant en profiter. Le parcours se termine près de Hindsaeter pour parcourir une nouvelle route scénique le lendemain.[b][b][b]Hindsaeter - Hamar[b][b][b]Distance: 261 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 4h[b]La route entre Hindsaeter et Gardli est une autre route scénique avec plusieurs aménagements avec point de vue, vous quittez ensuite la région des fjords pour retrouver la civilisation à Lillehammer. Vous pourrez y visiter le musée olympique et Maihaugen. Je n'ai pas trouvé le musée olympique très intéressant. Il y a ensuite un autre musée à ciel ouvert à Hamar mais ce n'est pas une étape obligatoire, c'est juste si vous avez le temps et l'envie.[b][b][b]Hamar - Oslo[b][b][b]Distance: 127 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 1h30[b]La route vers Oslo est la plus rapide de Norvège, je pense que c'est la seule où vous pouvez dépasser les 100km/h mais attention à ne pas en abuser car les radars sont nombreux.[b]Oslo peut se visiter en un ou deux jours selon vos préférences, je n'y consacrerais pas plus de temps, il y a d'autres choses à voir en Norvège. Le musée contenant les bateaux vikings (Vikingskipshuset) est fermé jusqu'en 2026.[b][b][b]Kongsberg / Heddal[b][b][b]Distance: 216 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 3h[b]Vous quittez ici à nouveau la civilisation mais par pour longtemps. Premier arrêt à Kongsberg pour visite une mine d'argent. Kongsberg était à l'époque aussi peuplé qu'Oslo au point que les norvégiens hésitaient entre les 2 villes pour choisir leur capitale. Ils ont finalement choisi Oslo car la population de Kongsberg était très liée à l'activité de la mine et après la fermeture de la ville, l'importance de Kongsberg a diminué. La mine vaut le détour, c'est un petit parcours en train et puis à pied qui dure une heure. Vous y découvrirez la plus grosse mine d'argent du pays. [b][b]Pas loin de Kongsberg, vous découvrirez la plus belle église en bois debout de Norvège, il s'agit de la stavkirke de Heddal. Cette église n'est pas très grande et elle est très visitée, vous n'aurez peut être pas la possibilité de la photographier sans touriste mais elle vaut le détour. [b][b][b]Telemark[b][b][b]Distance: 215-240 km[b]Temps de parcours (sans arrêts): 3h[b]Il y a ici plusieurs possibilités de redescendre vers Kristiansand en parcourant le Telemark, vous êtes ici dans un décor plus forestieux avec ses nombreux sapins. Les paysages sont moins spectaculaires que la région des fjords mais vu qu'il faut revenir vers Kristiansand, autant profiter de ce que la nature a à offrir.[b][b]Cette proposition de parcours permet de parcourir plus de 3000 km en Norvège et découvrir des endroits magnifiques mais il faudra l'adapter à votre cadence. J'ai tendance à faire un maximu en une journée et parcourir plus de 200km mais ce n'est pas toujours de tout repos. Je ne conseille pas de dépasser les 250km par jour car même si c'est théoriquement possible, il faut quand même parfois s'arrêter pour profiter du voyage.[b][b]N'hésitez pas à partager vos découvertes pour enrichir cet itinéraire déjà fort dense afin que tout le monde en profite![b][b]

laurent willen Laurent Willen
Au lieu de regarder des bêtises à la télé ou sur YouTube, je consacre mon temps le soir à tester des produits et partager ma passion pour la technologie, les voyages et la photo.

Je gère ce site en mon nom et de façon totalement indépendante, personne ne me paie pour le faire.

J'ai plus de 20 ans d'expérience dans le monde du numérique, j'ai géré et fait évoluer de nombreux sites à forte audience dans des entreprises en Belgique comme Mobistar, Microsoft, Immoweb, BrusselsAirlines, Proximus, Orange,...

Commentaires

Participez à la discussion / Posez vos questions

Votre commentaire sera publié après validation. Je réponds à plus de 1500 commentaires par an pendant mon temps libre, je ne peux donc pas toujours répondre très rapidement. Votre adresse e-mail ne sera pas visible publiquement et elle ne sera pas utilisée à des fins commerciales.









Etre averti par mail lorsqu'une réponse est publiée