Sur cette page:
Histoire en bref
Lien avec Star Wars?
Critique?
Mon contexte
Le film de Denis Villeneuve
Mon avis?
Questions/Réponses

S'abonner
Abonnez-vous à ma chaine YouTube pour être averti lorsque je publie un nouveau test
Dune, l'avis d'un très grand fan...et quelques explications

Dune (2021 / Denis Villeneuve) - avis et explications

Catégorie: Films

Je n'ai plus écrit d'avis sur un film depuis bien longtemps, principalement par manque de temps mais j'ai décidé de faire une exception pour le nouveau Dune de Denis Villeneuve. Avant de rentrer dans le détail de cet article, je vais d'abord vous donner un peu de contexte car un avis sur un film ça reste quelque chose de très subjectif et je ne pars pas d'une page blanche sur l'univers de Dune. L'univers de Dune est également très complexe, une explication s'impose.[b][b]

Histoire en bref

[b]Si vous n'avez jamais entendu parler de Dune avant, je vais vous résumer l'histoire dans les grandes lignes en plaçant l'univers dans son contexte. Je vais prendre un raccourci pour résumer des milliers d'années de l'histoire de Dune. [b][b][b]L'Epice[b][b]On ne peut parler de Dune sans parler de l'Epice... L'Epice est la substance la plus précieuse de l'univers, elle n'existe que sur une seule planète dans tout l'univers; la planète Arrakis aussi connue sous le nom de Dune. L'Epice prolonge la vie, permet à certains de voir dans le futur et permet aux navigateurs de la guilde spatiale de voyager dans l'espace sans entrer en collision avec un quelconque obstacle. L'Epice est contrôlé par la famille Corrino qui en tire une fortune colossale et lui assure un siège à la tête de l'empire.[b][b]L'Epice est récoltée à l'aide de gigantesques moissonneuses qui labourent les sables d'Arrakis pour en extraire sa précieuse substance. L'exploitation de l'Epice est une activité dangereuse car les vibrations provoquées par les moissonneuses attirent les gigantesques vers des sables qui détruisent absolument tout sur leur passage. Comme-ci cela ne suffisait pas, la population locale, les fremens, voient cette exploitation d'un très mauvais œil et sabotent la production.[b][b][b]La genèse[b][b]L'univers de Dune se situe dans un futur très lointain où l'humanité est revenue à un système de société féodale qui rejette l'utilisation des machines et plus particulièrement celles des ordinateurs. Cette haine des machines remonte à une époque où l'humanité avait été réduite en esclavage par les machines pensantes qu'elle avait inventées. L'humanité est parvenue à se libérer des machines par le biais d'une guerre sainte (un djihad) qui a décimé une grande partie de l'humanité et abouti à la destruction frénétique des machines (sauf les vaisseaux). C'est la découverte de l'Epice et l'intervention de héros comme Vorian Atréides ou Xavier Harkonnen qui ont permis à l'humanité de retrouver sa liberté. L'humanité ressent donc une haine profonde envers les machines qui pourraient un jour prendre des décisions pour elle.[b][b]Cette nouvelle société sans technologie a vu l'émergence de plusieurs intervenants:[b][b][b]Les grandes familles[b][b]
[b]Les grandes familles ont utilisé leur fortune et leurs hommes pour soutenir la guerre sainte, c'est un des rares moments dans l'histoire où toutes ces familles se sont unies derrière un objectif commun. Cette unité va progressivement se dissiper au profit des luttes de pouvoirs pour aboutir à un système féodal centralisé où la famille Corrino sera aux commandes de l'empire et des familles de nobles vassalisées et regroupées dans un conseil appelé "Landsraad".[b][b][b]Les sœurs du Bene Gesserit[b][b]L'ordre du Bene Gesserit est uniquement composé de femmes recrutées très jeunes pour suivre un conditionnement mental et physique extrême qui va les amener à maitriser des pouvoirs surhumains. Les sœurs du Bene Gesserit peuvent contrôler leur corps jusqu'au niveau cellulaire, elles peuvent par exemple ingérer un poison et l'isoler ou encore choisir le sexe de leur enfant. Elles sont également de redoutables combattantes au corps à corps et peuvent soumettre des individus à leur volonté par l'usage de la Voix. L'ordre du Bene Gesserit tisse sa toile dans l'ombre depuis des milliers d'année dans le but de créer un surêtre masculin, le Kwisatz Haderach, par le biais de croisement génétiques méticuleusement planifiés. Ce surêtre sera le premier homme disposant des pouvoirs d'une sœur Bene Gesserit, l'ordre pourra ainsi contrôler la destinée de l'humanité.[b][b][b]La guilde spatiale[b][b]La guilde spatiale assure le transport spatial de longue distance pour toute l'humanité. Les gigantesques vaisseaux de la guilde peuvent embarquer des centaines de vaisseaux et les transporter presque instantanément n'importe où dans l'espace grâce aux moteurs Holtzman. Les vaisseaux de la guilde sont pilotés par des navigateurs qui utilisent l'Epice pour voir à travers l'espace et le temps. Le rejet des ordinateurs n'a pas permis de remplacer la guilde par un système de navigation automatisé. La vision des navigateurs leur permet de guider leurs vaisseaux sur de longues distance sans entrer en collision avec des planètes ou étoiles. Ces navigateurs étaient autrefois des humains qui ont muté à force de consommer de l'Epice. Les navigateurs vivent en permanence dans une cuve contenant de l'Epice sous forme gaz. Le premier navigateur était une femme, Norma Cenva, qui a découvert le pouvoir de l'Epice et l'a exploité pour créer le voyage spatial instantané.[b][b][b]Les Fremens[b][b]Les fremens sont les seuls vrais habitants de Dune. Leur société est dictée par des rituels religieux et l'eau est leur bien le plus précieux. Il n'y a pas d'eau sur Arrakis et le climat les a obligés à s'adapter. Ils sont vu comme une bande de sauvages illettrés par le monde extérieur mais leur société cache de grands secrets qui vont se révéler dans le premier tome de Dune. On reconnait un Fremen à ses yeux car à force de consommer de l'Epice les fremens ont les yeux bleus sur fond bleu.[b][b][b]Le Bene Tleilax[b][b]Le Bene Tleilax est une société opaque installée sur une planète isolée loin du regard de l'empire. Le Bene Tleilax a connu son heure de gloire pendant la guerre sainte en fournissant des troupes de clones produites dans des cuves mais cette gloire s'est évaporée lorsque l'humanité a découvert qu'ils capturaient des humains sur des planètes mineures pour se livrer à leur clonage. Le Bene Tleilax va jouer un rôle très important dans l'histoire de Dune à partir du deuxième Tome.[b][b]

Lien avec Star Wars?

[b]Georges Lucas ne s'en cache pas, il s'est inspiré de Dune pour créer l'univers de Star Wars. Ce sont les sœurs du Bene Gesserit qui lui ont servi d'inspiration pour les chevaliers Jedis. Je vois aussi des similitudes avec l'utilisation de la Force, le clonage, la domination impériale, ... Je suis aussi un fan de Star Wars, j'adore cet univers mais Dune propose quelque chose de beaucoup plus complexe mélangeant de la politique, de l'économie, de la religion, de la science et reflète assez bien tous les défauts de l'humanité.[b][b]

Critique?

[b]Je ne suis pas de ceux qui vont au cinéma pour tout décortiquer dans les détails et tout critiquer pour briller en société. Lorsque je vais voir un film au cinéma, je veux vivre une expérience et me laisser emporter par l'histoire. C'est cette expérience que je vais essayer de partager. Cela faisait 2 ans que je n'étais plus allé au cinéma (principalement à cause du covid) mais pour Dune j'ai fait une heure de route afin de voir ce film en version originale et dans de bonnes conditions techniques. J'avais donc quelques attentes par rapport au film...[b][b]

Mon contexte

[b]
[b]Pour Dune, j'ai fait le chemin à l'envers, j'ai découvert Dune par le biais du film de David Lynch lorsque j'étais ado avant d'avoir lu les livres. Ce film m'avait vraiment emporté, je suis bon client pour ce genre de film mais Dune plaçait la barre très haut, bien au-delà de Star Wars qui était la référence la plus connue à l'époque. Ce n'est que quelques années plus tard que je me suis plongé dans les livres. Je n'aimais pas lire quand j'étais ado, le gout pour la lecture est venu plus tard. J'ai lu toute la saga écrite par Frank Herbert deux fois et je sens que je vais la relire une troisième fois dans un avenir pas trop lointain. Si vous n'êtes pas familier avec l’œuvre de Frank Herbert, sachez qu'il existe 6 tomes et que le film de Villeneuve couvre la moitié du premier tome. Les six tomes sont: Dune, le messie de Dune, les enfants de Dune, l'empereur-dieu de Dune, les hérétiques de Dune et la maison des mères. Il y a encore beaucoup de matière pour une suite![b][b]Voici les liens vers les livres sur Amazon:[b]Dune (Tome 1)[b]Le messie de Dune (Tome 2)[b]Les enfants de Dune (Tome 3)[b]L'empereur-dieu de Dune (Tome 4)[b]Les hérétiques de Dune (Tome 5)[b]La maison des mères (Tome 6)[b][b]A côté de l’œuvre de Frank Herbert, j'ai également lu quelques livres écrits par son fils Bryan. Ces livres ne sont pas du même niveau mais ils ont le mérite d'expliquer de nombreuses choses et donner un contexte encore plus approfondi sur Dune. Frank Herbert avait une vision d'ensemble sur son œuvre et avait laissé de nombreuses notes qui ont servi à l'écriture des livres suivants. Ces livres expliquent comment l'humanité en est arrivé à retourner à un mode de vie presque féodal, ils expliquent également la naissance des familles Atreides, Harkonnen et Corrino. [b][b]La maison Atréides[b]La maison Harkonnen[b][b]Début des années 2000, une chaine américaine a financé la production d'une version de Dune pour la télévision, cette version est déclinée en 6 épisodes de 1h30. Cette série télé couvre les 3 premiers tomes de la saga, c'est à ma connaissance la seule production à aller aussi loin. Cette série a un côté très désuet parce qu'elle n'avait pas les budgets des films de Lynch ou Villeneuve mais elle colle assez bien à l'histoire des livres. J'ai évidemment également dévoré cette série.[b][b]Dune / Série TV[b][b]

Le film de Denis Villeneuve

[b]Je n'ai vu que deux films réalisés par Denis Villeneuve (Premier Contact et Blade Runner 2049) mais j'ai vraiment apprécié son travail, il a apporté une vision nouvelle sur le cinéma de science-fiction. Denis Villeneuve est un fan de Dune, il avait déclaré il y a quelques années qu'il rêvait depuis longtemps de pouvoir réaliser une nouvelle version de Dune. Son rêve s'est enfin réalisé et par la même occasion, il va sans doute combler les attentes de milliers de fans.[b][b][b]Le casting[b][b]J'ai beaucoup aimé Premier Contact et Blade Runner et avec ce qu'il a démontré dans ces films, je n'avais aucune raison de m'inquiéter pour la qualité artistique et la réalisation de Dune. J'étais en revanche plus inquiet pour le casting. David Lynch avait su créer des personnages forts et pas forcément esthétiques là où j'ai l'impression d'être un peu plus dans un casting racoleur hollywoodien pour ce nouveau Dune. [b][b][b]Thimothée Chalamet / Paul Atréides[b][b]Je n'avais jamais entendu parler de Timothée Chalamet avant ce film et j'avais l'impression qu'il était trop fragile pour ce rôle...comme on se fait des idées sur de simples images! Je ne vais pas tourner autour du pot, je me suis trompé, Timothée est vraiment très convaincant dès le début du film. L'intensité de la scène du Gom Jabbar donne le ton pour le reste du film.[b][b][b]Oscar Isaac / Leto Atréides[b][b]J'avais aussi une crainte par rapport à Oscar Isaac car la lignée des Atreides est de descendance grecque et Leto est décrit comme un personnage avec un profil aquilin. Oscar Isaac est vénézuélien et je n'arrive pas le décoller de l'image de Dameron Poe dans Star Wars. Si je fais abstraction du livre, je trouve qu'Oscar Isaac a très bien joué son rôle. [b][b][b]Rebecca Ferguson / Dame Jessica[b][b]Que dire de dame Jessica? Elle est interprétée par Rebecca Ferguson que je ne connaissais pas non plus. Ici aussi le casting ne colle pas bien avec le livre, cette actrice est trop jeune pour interpréter Jessica et ses traits ne me semblaient pas assez durs. De nouveau, si je fais abstraction du livre, je trouve que cette actrice a livré une excellente prestation, je l'ai trouvé plus forte que celle du film de Lynch. Elle vit littéralement son personnage, on ressent très bien son angoisse dans la scène du Gom Jabbar. Il y a juste l'âge qui m'a dérangé mais bon, soit, ce n'est pas bien grave.[b][b][b]Jason Momoa / Duncan Idaho[b][b]Jason Momoa incarne des personnages très physiques et Duncan Idaho est un guerrier endurci donc à priori je peux comprendre le casting mais de nouveau, l'âge ne correspond pas du tout. Duncan a été intégré à la famille Atréides par le père de Leto alors qu'il était à peine un peu plus jeune que Leto. Duncan devrait aussi être plus vieux. Jason Momoa a un visage doux et sympathique dans Dune, ça ne cadre pas trop avec le personnage du livre qui s'est échappé de l'esclavage Harkonnen en tuant certains de ses bourreaux alors qu'il n'était encore qu'un enfant. Ça ne colle de nouveau pas avec le livre mais Jason Momoa joue un personnage attachant.[b][b][b]Stellan Skarsgård / Vladimir Harkonnen[b][b]Le personnage qui m'a sans doute le plus déçu c'est le baron Harkonnen. Il est interprété par Stellan Skarsgård, j'aime assez bien cet acteur (notamment dans Tchernobyl) mais je l'ai trouvé très en retrait pour Dune. Le baron Harkonnen est un être dégoutant, manipulateur, colérique et cruel. Je n'ai pas vu cet aspect du baron dans cette version de Dune. Le baron Harkonnen du film de Lynch était beaucoup plus en phase avec le personnage. [b][b][b]Les fremens[b][b]Les fremens sont censés être des hommes du désert mais cela ne se ressent pas vraiment dans le choix des acteurs, Jamis et Liet sont noirs mais les autres sont tous presque aussi blancs que moi. Arrakis c'est une fournaise où la température monte à plus de 60°C en journée, le sable est très abrasif et les vents sont violents. Même si les fremens vivent la nuit, ce climat doit affecter leur visage.[b][b][b]Les Sardaukars[b][b]Les Sardaukars sont des soldats au service de l'empereur, ils sont entrainés sur Salusa Secundis comme une armée de fanatiques. Les Sardaukars représentent le pouvoir militaire de l'empereur et leur simple évocation inspire la terreur. J'ai trouvé ces Sardaukars très modernes et esthétiques, la scène du baptême sur Salusa est la seule référence à leur fanatisme presque religieux mais le film ne fait qu'effleurer leur cruauté et la terreur qu'ils inspirent. C'est un peu comme pour le baron Harkonnen, j'ai trouvé que ces Sardaukars étaient un peu trop lisses.[b][b]Le cliché hollywoodien est malheureusement encore bien présent avec des personnages qui reste bien coiffés ou bien rasés en toute circonstance. L'esthétique c'est important, je comprends mais parfois il faudrait quand même aussi salir les personnages pour les rendre plus crédibles.[b][b][b]L'univers[b][b]
[b]Dune est un film conçu pour le cinéma, c'est une belle claque visuelle. Denis Villeneuve s'est donné beaucoup de mal pour créer les bonnes conditions. Il y a d'un côté le choix des décors pour Caladan et Arrakis, le contraste entre la planète humide et la planète aride avec d'un côté une certaine forme d'élégance et de l'autre quelque chose qui se rapproche d'un enfer. C'est très beau.[b][b]Au-delà des décors naturels, il y aussi l'architecture et les vaisseaux. Le film de Lynch avait une identité visuelle unique et très forte, les bâtiments étaient exubérants et presque baroques. Apparemment Frank Herbert, encore en vie pendant le tournage, avait apprécié cette approche choisie par David Lynch. Les bâtiments créés pour ce nouveau film sont beaucoup plus fonctionnels et plus sobres. C'est un peu la même chose pour les villes. Arrakeen ne ressemble pas à un souk désorganisé, c'est une ville industrielle. Sur Caladan, le château ducal a aussi une forme très géométrique et fonctionnelle. [b][b]Les vaisseaux sont également assez fonctionnels dans leur approche mais Denis Villeneuve a malgré tout réussi à créer quelque chose de totalement nouveau. Les vaisseaux ne ressemblent pas à ce qu'on retrouve dans les autres films, certains ont des formes très curieuses mais ce choix passe très bien. Ce que j'ai vraiment apprécié c'est la représentation des ornithoptères, c'est sans aucun doute la représentation la plus proche de celle du livre. [b][b][b]L'histoire du film[b][b][b]L'empereur ordonne aux Harkonnens de se retirer de Dune après 80 ans d'exploitation de l'Epice pour confier la production de la précieuse substance à la maison Atréides qui est l'ennemi absolu de la maison Harkonnen depuis des millénaires. Officiellement, ce sont les mauvais chiffres de production des Harkonnens qui a poussé l'empereur à les remplacer par les Atréides. Officieusement, tout le monde suspecte qu'il s'agisse d'une manœuvre de l'empereur pour éliminer le duc Léto Atréides qui gagne trop en popularité parmi les grandes familles du Landsraad. Conscient de ce risque, le duc Leto Atréides accepte malgré tout le défi en espérant trouver un moyen d'éviter de tomber dans le piège tendu par l'empereur.[b][b]La concubine du duc Leto, Dame Jessica, lui a donné un fils, Paul Atréides. Dame Jessica est une Bene Gesserit, elle avait reçu pour instruction de n'enfanter qu'une fille qui allait ensuite devoir être mariée à un Harkonnen pour suivre le plan génétique du Bene Gesserit. Ce dernier "croisement" entre lignées devait aboutir à la naissance du Kwisatz Haderach. Le Bene Gesserit était donc sur le point d'atteindre leur but après des milliers d'années d'attente et Dame Jessica a désobéi aux ordres en donnant un fils au duc Leto. Paul pourrait-t-il être le Kwisatz Haderach? L'ordre Bene Gesserit envoie la révérende mère sur Caladan pour le tester avant son départ sur Arrakis...[b][b]Tous les éléments sont en place pour vivre un événement majeur dans l'univers de Dune. On y retrouve de la politique, de l'économie, de la religion, de la science et beaucoup de choses très humaines comme la loyauté, la traitrise, la violence, la vengeance,... [b][b]Le film de Denis Villeneuve est beaucoup plus fidèle au livre que celui de Lynch. Il a pris quelques libertés et adaptés certaines situations sans changer la trame principale. Ce sont principalement des détails comme par exemple Jessica qui s'approprie la litanie contre la peur, la scène du gaz toxique chez Harkonnens, la scène où Jessica est prisonnière dans l'ornithoptère ou le choix d'un personnage féminin pour interpreter Liet Kynes. Lynch avait pris plus de libertés par rapport à l'histoire, il n'avait pas lu les livres mais je ne lui en veux pas, je trouve que l'histoire de Lynch tenait très bien la route aussi. Je ne suis pas attaché religieusement au livre, je suis cependant plus attaché à l'univers qui s'en dégage, chaque réalisateur a apporté sa touche en préservant l'esprit du livre. Ce sont deux films très différents.[b][b][b]La musique[b][b]Dans l'univers des musiques de films, il y a quelques grands noms mais c'est certainement Hans Zimmer qui a le plus marqué les esprits avec des musiques épiques comme dans Gladiator, Inception ou encore Interstellar. Il se trouve que Hans Zimmer est lui aussi un fan de Dune et qu'il a refusé de faire la musique de Tenet pour pouvoir faire celle de Dune.[b][b]La musique est superbe et très en phase avec le film mais il y a un mais...En sortant de la salle, j'avais un sentiment positif par rapport à la musique mais j'étais incapable de rejouer la moindre note dans ma tête. Je me souviens par contre que la musique de Toto dans le film de Lynch m'avait marqué de façon plus forte. La musique de Zimmer est belle mais je trouve qu'elle est un peu plus passe-partout que celle de Toto. J'ai le même sentiment par rapport aux autres films où Hans Zimmer était aux commandes, la musique cadre très bien dans le film mais à part peut-être pour Gladiator, je ne me souviens pas de la musique de ses autres films.[b][b][b]Les clins d'œil[b][b]Comme j'ai lu deux fois le 6 premiers tomes et que j'ai également lu plusieurs livres décrivant l'univers avant le premier tome, j'ai remarqué ici et là quelques détails anodins qui montrent que Villeuve a une profonde connaissance de l'univers. Le plus marquant c'est sans doute le symbole du taureau de Salusa qui revient à plusieurs reprises. Le père de Leto est mort dans une arène en combattant un taureau de Salusa Secundis, ce fait n'a pas grand-chose avec l'histoire de ce livre mais il y a au moins 3 ou 4 scènes où ce combat est illustré. Est-ce que Villeneuve va l'exploiter? [b][b]Avant de rejoindre les Fremens, Paul évoque ouvertement le renversement de l'empereur par un mariage avec sa fille et un djihad supporté par des fremens fanatisés pour balayer les armées impériales. Ces événements sont prévus pour le deuxième tome et je ne me souviens pas avoir lu ce genre de discours aussi tôt dans l'histoire. J'espère que Villeneuve pourra continuer son aventure pour s'attaque au tome 2 et 3.[b][b]

Mon avis?

[b]Si vous avez pris la peine de lire cet article, vous aurez sans doute compris que j'ai vraiment bien aimé cette nouvelle adaptation de Dune. Denis Villeneuve a réussi là où Lynch a échoué en traduisant une œuvre complexe pour la rendre accessible à un public plus large. Il ne faut pas avoir lu les livres pour comprendre l'histoire mais Denis Villeneuve n'est pas tombé dans le piège d'une trop grande simplification car les fans retrouveront également leurs billes. En tant que fan, je ne me sens absolument pas lésé et je suis content que quelqu'un ait pu amener cette œuvre vers un plus grand public.[b][b]Avant de voir le film, j'ai regardé un reportage où Denis Villeneuve explique ses choix et les défis qu'il a dû surmonter pour y arriver. Je suis content d'avoir vu ce reportage car avec ce contexte en tête, je me suis encore mieux rendu compte à quel point l'esthétique de ce film est réussie. Sans ce reportage, je me serais contenté de dire que ce film est joli à regarder mais je serais resté au niveau de cette première lecture. Les scènes dans le désert n'ont jamais été filmées avec un éclairage artificiel, les scènes ont été filmées dans des conditions parfois difficile pour encore mieux restituer l'enfer de Dune. [b][b]Le casting est sans doute le point faible à mes yeux mais quand je dis casting, je ne parle pas du talent des acteurs mais plutôt de leur apparence extérieure. Je trouve que le casting est trop lisse et les acteurs sont pour la plupart trop jeunes pour le rôle qu'ils doivent jouer. Cela ne m'a pas gâché le plaisir mais quand je vois le mal que Denis Villeneuve s'est donné pour créer l'identité visuelle de Dune, le casting aurait pu suivre le même chemin.[b][b]Et par rapport au film de Lynch? Le film de Villeneuve fait mieux que celui de Lynch sur de nombreux points mais il ne m'a pas marqué autant que le film de Lynch lorsque je l'ai vu la première fois. C'est peut-être aussi une question de contexte, j'ai vu le film de Lynch quand j'étais ado et tous ceux qui sont passés par là se sont sans doute identifiés à Paul Atréides. Avec "quelques" années de plus, je ne me suis plus identifié à Paul comme à l'époque, je me suis senti comme un spectateur très curieux qui dégustait chaque pixel que ce film pouvait produire. Je pense que j'ai dû regarder le film de Lynch une dizaine de fois, je l'ai d'ailleurs revu la veille avant d'aller voir le nouveau et même après 10 fois, j'ai toujours des images fortes qui s'impriment. Je vais devoir revoir le film de Villeneuve quelques fois pour voir si une deuxième lecture aura un effet plus profond. J'ai souvent ce problème en allant au cinéma où je subis l'inondation visuelle et ce n'est qu'à la deuxième vision où je commence capter d'autres choses.[b][b]Pour conclure je dirais que même si Villeneuve a rendu Dune plus accessible, ce film n'est pas fait pour tout le monde, il faut avoir un minimum d'appétit pour ce genre d'univers. Dune ce n'est pas le seigneur des anneaux dans l'espace, ce n'est pas non plus un Star Wars ou un Harry Potter pour adultes, Dune c'est Dune et je ne vois pas à quoi je pourrais le comparer à autre chose. J'espère malgré tout que les recettes du film suffiront à motiver l'industrie du cinéma à produire une suite avec le même réalisateur.[b][b]Merci à Denis Villeneuve[b]Merci à David Lynch[b]Et surtout merci à Frank Herbert! [b][b][b]
[b][b][b][b][b][b][b][b][b][b][b][b]
S'abonner
Abonnez-vous à ma chaine YouTube pour être averti lorsque je publie un nouveau test

Commentaires

Participez à la discussion / Posez vos questions

Votre commentaire sera publié après validation. Je réponds à plus de 1500 commentaires par an pendant mon temps libre, je ne peux donc pas toujours répondre très rapidement. Votre adresse e-mail ne sera pas visible publiquement et elle ne sera pas utilisée à des fins commerciales.









Etre averti par mail lorsqu'une réponse est publiée