Meizu est un constructeur chinois actif dans les smartphones depuis 2008, la marque était surtout présente en Chine mais les derniers modèles sont désormais disponibles partout. Meizu n’est pas un grand constructeur (11ème mondial) mais il bénéficie de l’appui d’Alibaba qui a investi plus de 500 millions de dollar dans la société. Je n’avais jusqu’à présent jamais eu d’appareils de cette marque dans mes mains mais le Meizu Note 9 arrive sur le marché avec un smartphone musclé pour un petit prix, il vient directement concurrencer le Redmi Note 7, il fallait donc que je l’essaie.

Site officiel: meizu.com

Mon test, vos questions

En quoi mes tests sont-ils différents des autres sur le web ?
- J'achète la plupart du temps les appareils avec mon argent, le prix est donc tout aussi important que vous!
- Je garde les appareils au minimum quelques semaines (parfois plus) pour voir ce qu'ils valent dans des conditions réelles
- je réponds (quand c'est possible) aux questions pour vous aider à vous décider avant d'acheter
- Je ne vis pas de mon blog, personne ne me paie pour faire ces tests, je suis donc complètement indépendant
- Mes pages ne sont pas remplies de publicités


Autres tests:
Meizu Note 9 : test, avis et prix - 4 Commentaire(s)
Samsung Galaxy S10 + (plus) test, avis et prix - 2 Commentaire(s)
Umidigi S3 Pro test, avis et prix - 14 Commentaire(s)
Xiaomi Redmi Note 7 test, avis et prix - 46 Commentaire(s)
Umidigi F1 test, avis et prix - 30 Commentaire(s)
Xiaomi Mi 8 Lite test, avis et prix - 90 Commentaire(s)
Honor 8X test, avis et prix - 44 Commentaire(s)
Xiaomi Redmi Note 5 test et avis - 141 Commentaire(s)
Leeco Coolpad Cool1 test et avis

Prix Meizu Note 9 France / Belgique

Le Meizu Note 9 sera lancé dans les environs des 200€ fin avril/début mai 2019. Il est déjà possible de l’obtenir en vente flash en dessous de ce prix, je vous conseille de vous inscrire à mon système d’alerte ci-dessous pour en profiter.


Les prix provenant d'autres devises peuvent être légèrement différents car la conversion se fait une fois par jour.
177.36 EUR - MEIZU Note 9 LTE Mobile Phone Dual SIM 48MP Camera (Aliexpress - CN)
185 EUR - Meizu Note 9 4GB 64GB Smartphone Snapdragon 675 Oc (eBay ES - ES)
185 EUR - Meizu Note 9 4GB 64GB Smartphone Snapdragon 675 Oc (eBay FR - FR)
189.87 EUR - Global ROM MEIZU Note 9 Mobile Phone 48MP Snapdrag (Aliexpress - CN)
189.87 EUR - Original MEIZU Note 9 LTE 4G Mobile Phone 48MP+5MP (Aliexpress - CN)
191.37 EUR - Original MEIZU Note 9 Mobile Phone 6.2"1080x2244 S (Aliexpress - CN)
191.7 EUR - Hot Sale MEIZU Note 9 LTE 4G Dual SIM Mobile Phone (Aliexpress - CN)
199 EUR - MEIZU NOTE 9 64Go NOIR - NEUF !!! (eBay FR - FR)
199 EUR - MEIZU NOTE 9 64Go NOIR - NEUF !!! (eBay ES - ES)
199.91 EUR - MEIZU NOTE 9 4G Smartphone (My Efox FR - CN)
208 EUR - Meizu Note 9 Dual Sim 64GB (4GB Ram) Smartphone Mo (eBay FR - FR)
208 EUR - Meizu Note 9 Dual Sim 64GB (4GB Ram) Smartphone Mo (eBay FR - FR)
209 EUR - Meizu Note 9 Dual Sim 64GB (4GB Ram) Smartphone Mo (eBay FR - FR)
225 EUR - NEW Meizu Note 9 64GB 6.2" Snapdragon 675 Octa Co (eBay ES - ES)
225 EUR - NEW Meizu Note 9 64GB 6.2" Snapdragon 675 Octa Co (eBay DE - DE)
229.92 EUR - MEIZU NOTE 9 4G Smartphone (My Efox FR - CN)
240 EUR - NEU Meizu Note 9 4GB 64GB Snapdragon 675 48MP 4000 (eBay ES - ES)
240 EUR - NEU Meizu Note 9 4GB 64GB Snapdragon 675 48MP 4000 (eBay DE - DE)
Alerte prix: J'ai développé un outil qui me permet de trouver les meilleurs prix et je vous le propose pour que vous puissiez aussi en profiter.

Envoyez moi une alerte à Adresse email manquante IncorrectMail quand le prix descend en dessous de EUR Veuillez choisir une limite de prix Votre limite de prix n'est pas correcte

Votre adresse e-mail ne sera jamais utilisée pour autre chose que cette alerte.

Ligne du temps

24/04/19: achat du Meizu Note 9, le lancement officiel est prévu pour fin avril / début mai, l’appareil sera sans doute expédié dans la seconde moitié du mois de mai
24/05/19: réception de l’appareil
25/05/19: test photo en extérieur
26/05/19: benchmark cpu/gpu, test écran
31/05/19: test gaming, wifi
10/06/19: test réseau

Pourquoi le Meizu Note 9?

Je viens de terminer de tester le Redmi Note 7 qui s’est révélé être un excellent appareil et peut être même le meilleur appareil dans cette gamme de prix. Le Meizu Note 9 est sorti officiellement deux mois plus tard avec le but avoué de concurencer le Redmi Note 7, Meizu ne s’en cache absolument pas. Le Meizu Note 9 devrait être en théorie plus rapide que le Redmi Note 7 car il embarque un processeur plus puissant mais cela ne s’arrête pas là.

Le Meizu est plus léger (170g contre 186h), la surface utilisable de l’écran est plus grande (85% contre 81%), 4Gb de RAM de base (contre 3), 64Gb de stockage (contre 32Gb), …etc … Au niveau photo, ils utilisent exactement le même capteur et au niveau batterie, ils proposent tous les deux une batterie de 4000 mAh. Les deux choses qui semblent manquer au Meizu (à vérifier plus tard dans le test) c’est la possibilité d’ajouter une carte mémoire et la notification par LED.

Contenu du test
Je teste les téléphones selon une structure pré-établie (voir ci-dessous) pour vous fournir un maximum d’information. Cela prend malheureusement beaucoup de temps. Certains tests comme les tests de performance réseau prennent plusieurs jours et pour les tests photo je dois parfois attendre que la météo soit favorable pour prendre des photos dans de bonnes conditions.
Je suis donc obligé de publier les tests étapes par étapes, je vous invite donc à revenir si le test n’est pas complet au moment de votre visite.

Déballage

Le Meizu Note 9 est livré dans une boite bleue compacte ressemblant assez bien à ce que Xiaomi fait avec ses Redmi. Dans la boite on retrouve le téléphone, un chargeur, un cable et une enveloppe contenant l’aiguille pour ouvrir le tiroir SIM ainsi que 3 petits documents. La boite ne contient pas de coque de protection ni de film protecteur pour l’écran.

 
Meizu Note 9
Longueur (mm)153.1159.2
Largeur (mm)74.475.2
Epaisseur (mm)8.78.1
Poids (g)170186
Jackyesyes
Type USBType CType C
Norme USB2.02.0
Infrarougenoyes

Première configuration

C’est le premier Meizu que je teste et étant donné que ce n’est pas un grand constructeur comme Samsung ou Xiaomi, je m’attendais à voir une configuration basique. Le Meizu Note 9 suit la même tendance que Xiaomi ou Samsung en proposant sa propre version d’Android, cette version s’appele FlyMe. Quand un constructeur propose ce genre de choses, il cherche souvent à vous faire créer un compte en plus de votre compte Google et vous proposer des applications dont vous n’avez pas forcément besoin. C’est exactement la même chose avec ce Meizu Note 9, il vous propose de créer un compte FlyMe et d’installer des applications recommandées. Même si vous désactivez toutes les applications dans la liste, vous allez quand même retrouver quelques autres applications pré-installées. Ce n’est pas dramatique mais je sais que certaines personnes n’aiment pas ça.

Pendant la configuration j’ai rencontré un problème lors du rappatriement de mon compte, la sauvegarde s’est terminée en erreur et je me suis donc retrouvé avec un téléphone vide. Je me suis ensuite synchronisé à mon compte Google pour récupérer mes données, tout s’est bien passé mais il a fallu que je télécharges à nouveau toutes les applications que j’avais installées sur mon précédent téléphone. C’est la première fois que je vois ce genre de chose est c’est assez ennuyant car il faut ensuite retourner dans le PlayStore pour récupérer toutes ses applications.

Finitions

Le Meizu Note 9 est un téléphone d’entrée de gamme qui se positionne au même niveau que le Redmi Note 7. Le Meizu reprend certains codes esthétiques du Xiaomi Mi 8 Lite avec une façade arrière en plastique imitant le verre, cette façade reflète la lumière selon plusieurs angles. Côté façade avant on retrouve un écran 6.2 pouces avec une encoche en goutte qui occupe un minimum de place. Les bordures sont également très fines. Le Meizu Note 9 est légèrement plus petit que le Redmi Note 7 mais son écran couvre 85% de sa surface contre 81% pour le Redmi. Globalement le Meizu a une assez bonne finition pour cette gamme de prix, il donne peut être un peu plus une impression de plastique que le Redmi mais c’est très subjectif, l’ensemble est assez réussi.

A l’arrière on retrouve un petit capteur d’emprunte, il faut parfois chercher un peu pour le trouver. Le capteur photo est placé verticalement et ressort nettement moins que sur le Redmi alors qu’il s’agit exactement du même capteur Samsung. Sur le côté droit on retrouve les boutons classiques d’allumage et volume mais ces boutons ne ressortent pas beaucoup de l’appareil, je n’ai pas encore vu de boutons aussi plats.

En haut au niveau de l’encoche on retrouve la diode LED pour les notifications, le tiroir SIM se trouve en haut. En bas de l’appareil on retrouve un Jack, un port USB type C et une grille de sortie pour le haut-parleur.

Le téléphone est plus épais que le Redmi mais il est un peu moins large, il est aussi plus léger et cela se sent quand on les prends chacun dans une main. Le plastique à l’arrière du Meizu est mou, il s’enfonce légèrement lorsqu’on appuie dessus, ça donne une impression un peu moins solide mais l’appareil globalement bien conçu pour cette gamme de prix.

J’ai pris les photos ci-dessous avec un autre appareil que je teste (Samsung Galaxy S10+)

Support 3G/4G

Le Meizu Note 9 couvre les fréquences suivantes:
3G: B1,B2,B4,B5,B8
4G: B1,B2,B3,B4,B5,B7,B8,B20,B40

Avec ces fréquences il est possible d’utiliser le Meizu en 4G partout en Europe, il ne lui manque que la fréquence B28 pour les opérateurs français Free et Bouygues.

Quelles fréquences utilise-t-on en Europe?

3G : B1 (2100), B2 (1900), B5 (850), B8 (900)
4G : B1 (2100), B20 (800), B3 (1800), B38 (TDD 2600), B4 (1700/2100 AWS 1), B40 (TDD 2300), B5 (850), B7 (2600), B8 (900), B28 (700)

Il faut évidemment toujours vérifier les fréquences spécifiques de votre opérateur car certains opérateurs européens utilisent des fréquences différentes mais ces cas sont plus rares. Attention, les fréquences indiquées ci-dessous étaient valables au moment de l’écriture de cet article, elles ne seront pas mises à jour, je ne peux donc pas garantir qu’elles soient correctes.

J'ai ajouté quelques autres pays européens pour que vous puissiez vérifier les pays où vous aller en vacances, si l’opérateur local ne supporte pas les mêmes fréquences, vous risquez de ne plus avoir de réseau.

BE
4G Proximus: 2100Mhz, 1800Mhz, 2600Mhz, 800Mhz
3G Proximus: 2100Mhz, 900Mhz

4G Orange: 2600Mhz, 1800Mhz, 800Mhz
3G Orange: 2100Mhz, 900Mhz

4G Base: 2600Mhz, 1800Mhz, 800Mhz
3G Base: 2100Mhz

FR
4G Orange: 2600Mhz, 1800Mhz, 800Mhz
3G Orange: 2100Mhz, 900Mhz

4G SFR: 2600Mhz, 2100Mhz, 1800Mhz, 800Mhz
3G SFR: 2100Mhz, 900Mhz

4G Bouygues: 2600Mhz, 2100Mhz, 1800Mhz, 800Mhz, 700Mhz
3G Bouygues: 2100Mhz, 900Mhz

4G Free: 2600Mhz, 1800Mhz, 700Mhz
3G Free: 2100Mhz, 900Mhz

ES
Movistar 4G: 2600, 1800, 800
Movistar 3G: 2100, 900

Orange 4G: 2600, 1800, 800
Orange 3G: 2100, 900

Vodafone 4G: 2600, 1800, 800
Vodafone 3G: 2100, 900

Yoigo
Yoigo 4G: 1800
Yoigo 3G: 2100

DE
E-Plus 4G: 2600, 800
E-Plus 3G: 2100

O2
O2 4G: 2600, 1800, 800
O2 3G: 2100

T-Mobile
T-Mobile 4G: 2600, 1800, 800
T-Mobile 3G: 2100

Vodafone
Vodafone 4G: 2600, 1800, 800
Vodafone 3G: 2100

IT
Tre 4G: 2600, 1800, 1500, 800
Tre 3G: 2100, 900

Telecom Italia 4G: 2600, 1800, 1500, 800
Telecom Italia 3G: 2100, 900

Vodafone 4G: 2600, 1800, 1500, 800
Vodafone 3G: 2100, 900

Wind 4G: 2600, 800
Wind 3G: 2100, 900

CH
Salt Mobile 4G: 2600, 1800, 800
Salt Mobile 3G: 2100, 900

Sunrise 4G: 2600, 1800, 800
Sunrise 3G: 2100, 900

Swisscom 4G: 2600, 1800, 800
Swisscom 3G: 2100, 900

NL
KPN 4G: 2600, 1800, 800
KPN 3G: 2100

Tele2 4G: 2600, 800

T-Mobile 4G: 2600, 2100, 1800, 900
T-Mobile 3G: 2100, 900

Vodafone 4G: 2600, 1800, 800
Vodafone 3G: 2100, 900

UK
Three 4G: 1800, 800
Three 3G: 2100

EE 4G: 2600, 1800, 800
EE 3G: 2100

O2 4G: 1800, 800
O2 3G: 2100, 900

Virgin Mobile 4G: 2600, 1800 B9, 800
Virgin Mobile 3G: 2100

Vodafone 4G: 2600, 2100, 1!00, 800
Vodafone 3G: 2100, 900

Performance réseau

Pas encore disponible

 
Meizu Note 9
Fréquences 3GB1,B2,B4,B5,B8B1,B2,B4,B5,B6
Fréquences 4GB1,B2,B3,B4,B5,B7,B8,B20,B40B1,B2,B3,B4,B5,B7,B8,B20,B38,B40
Fréquences 5G//
//
GPSA-GPS, Beidou, GLONASS, GPA-GPS, Beidou, Galileo, GLONASS, GPS
Wifi802.11a, 802.11ac, 802.11b, 802.11g, 802.11n, 802.11n 5GHz802.11a, 802.11ac, 802.11b, 802.11g, 802.11n, 802.11n 5GHz
BluetoothBluetooth 5.0 LEBluetooth 5.0 LE
SAR (tête)/0.591
SAR (corps)/1.274
VoLTEyesyes
Appels Wifi/yes
NFCnono

Signal 4G
Savoir capter le réseau correctement est un élément essentiel pour un téléphone mais il n’est que très rarement mesuré. Pour mesurer la capacité d’un téléphone à capter le réseau, j’effectue un grand nombre de mesures sur les mêmes cellules pour pouvoir comparer les téléphones dans des conditions similaires. Le signal se mesure en dBm, une valeur de -90dBm indique un moins bon signal que -70dBm. Les signals peuvent varier de -40dBm (excellent signal) à -140 dBm (signal médiocre). Ces mesures sont prises dans des conditions réelles et pas dans un laboratoire.

Sur le graphe ci-dessous, je compare 2 téléphones sur les mêmes cellules pour voir lequel capte le mieux le réseau. Le téléphone qui capte le mieux réseau est celui qui occupe le plus d’espace.

Sur toutes les mesures, le Meizu Note 9 obtient un signal moyen de -96.68 dBm. Avec ce score le Meizu se classe dans la bonne moyenne du tableau et se situe au dessus du Redmi Note 7. Si j’isole les 48 cellules communes entre le Redmi et le Meizu pour être sûr de mesurer la même chose, le score s’inverse en faveur du Redmi qui s’impose avec un bon score de -93.92 dBm contre -96.191 dBm pour le Meizu. Pourquoi cette différence? Lorsque je fais mes mesures, je ne peux pas choisir la cellule sur laquelle je suis connecté et ce n’est qu’en prenant un grand nombre de mesures que je peux obtenir des signaux sur les mêmes cellules. On voit ici que sur cette sélection de cellules communes avec le Redmi, le Meizu reste très proche de sa moyenne alors que le Redmi s’en écarte de façon plus importante. Sans rentrer dans un débat scientifique, le Meizu semble avoir une performance plus stable que le Redmi tout en restant inférieur en moyenne.

Pour mesurer la performance réseau, je capte la force du signal en dBm de chaque cellule lors de mes déplacements. Toutes les mesures sont effectuées dans les mêmes conditions pour pouvoir comparer les résultats sur plusieurs téléphones. Le force du signal obtenu par un téléphone donne une indication de sa capacité à bien capter le réseau. Le résultat final vous donne une indication non scientifique de la qualité de captage de chaque téléphone. Ces résultats pourraient être différents sur un autre réseau ou d'autres conditions. Pour bien comprendre la valeur du signal, sachez qu'un signal de -95 dBm indique un captage moyen alors qu'un signal de -60 dBm indique un très bon signal.

Umidigi F1
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -96.79 dBm
Nombres de mesures effectuées : 298

Xiaomi Mi 8 Lite
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -94.89 dBm
Nombres de mesures effectuées : 403

Xiaomi Redmi Note 5
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -91.45 dBm
Nombres de mesures effectuées : 528

Umidigi S3 Pro
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -97.13 dBm
Nombres de mesures effectuées : 1200

Samsung Galaxy S10+
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -97.96 dBm
Nombres de mesures effectuées : 1445

Redmi Note 7
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -97.01 dBm
Nombres de mesures effectuées : 1430

Meizu Note 9
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -96.68 dBm
Nombres de mesures effectuées : 937

Download / mobile

Pas encore disponible

Signal Wifi
Pour tester le signal Wifi, je place le téléphone à proximité du routeur et je mesure le signal. Je déplace ensuite le téléphone à distance du routeur et je répète l’opération. J’effectue les mesures aux mêmes endroits pour tous les téléphones et je prends le signal moyen.

Le Meizu est un appareil qui m’a déjà surpris sur plusieurs points et le signal Wifi sera un autre point fort de cet appareil. A proximité du routeur, le signal passe au dessus des -30dBm, je n’ai pas encore un de téléphone avec un aussi bon signal de près. A distance le signal n’est pas mauvais non plus mais il est tout juste un peu meilleur que les autres, la différence n’est pas aussi marquée qu’à proximité du routeur.

Download / Wifi
Pour le test de téléchargement, j’ai obtenu une vitesse de download entre 190 et 200Mbps alors qu’avec d’autres appareils je suis monté au delà des 250Mbps. Ce n’est donc clairement pas le téléphone le plus rapide mais 200Mbps c’est très largement suffisant pour faire du streaming en HD. Pour l’upload, comme d’habitude, la vitesse est limitée par mon fournisseur d’accès.

Signal GPS
Pour tester la qualité du signal GPS j’utilise l’application Offline Maps et j’effectue le même trajet en train en mode piéton. Pourquoi? En mode piéton, le GPS ne corrige pas le signal artificiellement pour le faire coller à la route, il n’a aucun repères, on voit donc la position réelle.

Je n’ai pas été très convaincu par la prestation du Meizu au niveau GPS car le positionnement manque de précision et j’ai eu plusieurs interruptions de signal alors que ceci ne m’était jamais arrivé avec aucun autre téléphone. L’orientation du GPS est définie par le côté latéral du téléphone, il faut donc le maintenir en position horizontale pour que l’orientation soit correcte. Je ne vais pas jusqu’à dire que le GPS est mauvais car ce n’est pas le cas mais le Redmi Note 7 est bien meilleur à ce niveau là.

Autonomie de batterie

La batterie du Meizu a la même capacité que celle du Redmi Note 7, il sera donc difficile de les partager sur ce point. Pendant les premiers jours d’utilisation du Meizu, j’ai été surpris de devoir recharger mon téléphone avant la fin du deuxième jour alors qu’avec le Redmi j’arrivais sans problème à la fin du deuxième jour. Dans l’aperçu de la consommation de la batterie, j’ai vu que l’écran était responsable pour près de 50% de la consommation car la luminosité était fixée à 100%. En diminuant la luminosité à 50%, je tiens deux à trois jours comme avec le Redmi. J’ai l’impression que le capteur de luminosité ne fait pas beaucoup son travail car mon appareil était en mode automatique et pourtant il était resté à 100% tout le temps.

 
Meizu Note 9
Capacité40004000
Charge rapideyesyes
Charge max W1818

Qualité audio

Pour tester la qualité de la sortie audio du téléphone, je branche la sortie audio de l’appareil sur un outil de mesure, je joue ensuite des sons sur toutes les fréquences et je mesure les différences entre le son d’origine et le son produit par le téléphone.

 
Meizu Note 9
Frequency Respons-0,4+0,02 / -0,06
Noise Level-93,2-90,7
Dynamic Range90,290,6
THD (%)0,003310,00135
Intermodulation Distortion0,009970,01
Stereo Crosstalk-87,5-89,2

Frequency Response
Ce test vise à tester la capacité de l’appareil à reproduire correctement toutes les fréquences. La ligne blanche au milieu du graphique est la situation idéale et les autres couleurs proviennent des tests sur différents téléphones. Une déviation de la ligne de référence indique un écart par rapport à la situation idéale. Pour voir un bon son sur toutes les fréquences il faut donc s’approcher le plus possible de la ligne de référence

Dynamic Range
Ce test vise à tester la capacité d’un téléphone à jouer des sons à différents niveaux de volume. Ici aussi la courbe blanche sert de référence et il faut donc que les téléphones s’en approchent le plus possible.

Noise Level
Ce test vise à identifier si l’appareil testé est capable de reproduire des sons sans trop de parasites. Un score élevé indique un faible taux de parasite, un score plus bas indique une présence plus grande de parasites.

Le Redmi est un bon appareil au niveau audio mais ce n’est pas le meilleur dans ce segment. Le Meizu se classe juste en dessous du Redmi Note 7. Il offre un son un peu moins puissant et la distortion est légèrement plus prononcée. Les différences ne sont pas très grandes mais les chiffres permettent de classer le Redmi Note 7 au dessus.

Performance CPU / GPU

Le Meizu Note 9 est équipé d’un processeur Snapdragon 675 et d’un processeur graphique Adreno 612, cette combinaison lui donne un avantage assez important en matière de performance. C’est sans doute le téléphone le plus puissant dans cette gamme de prix. Je n’ai pas constaté de différence de performance pour des taches courantes comme surfer sur internet ou consulter ses mails. Par contre, la performance apporte un réel bénéfice pour les jeux et les applications lourdes.

 
Meizu Note 9
CPUQualcomm Snapdragon 675Qualcomm Snapdragon 660
GPUAdreno 612Adreno 512
Mémoire RAM4 - 6 Gb3 - 6 Gb
Mémoire stockage64 - 128 Gb32 - 128 Gb
Carte mémoire max/Max 256 Gb

Benchmarks
Meizu met en avant la puissance du Note 9 comme argument principal face au Redmi Note 7 et ils ont raison car le Meizu dépasse le Redmi sur tous les points en performance. J’ai mesuré une différence d’environ 20% pour un prix similaire. C’est surtout au niveau de la mémoire que la différence est flagrante, la mémoire est le gros point faible des Xiaomis.

Antutu Benchmark

 
Meizu Note 9
Antutu - global174486143242
Antutu - CPU7967666553
Antutu - GPU3588630755
Antutu - UX4596438930
Antutu - MEM129607004
3DMark - OpenGL/1354
3DMark - Vulkan/1299

Gaming
Comme pour les autres téléphones, j’ai testé PUBG Mobile sur le Meizu Note 9.

Comme vous pouvez le voir, le Meizu est capable de faire tourner le jeu en mode graphique avancé là où le Redmi Note 7 doit se contenter du niveau de graphisme moyen. Le jeu est parfaitement fluide et ne saccade absolument pas. Le Meizu Note 9 est vraiment le téléphone le plus puissant dans cette gamme de prix, il surclasse tous les autres téléphones que j’ai pus tester.

Qualité photo

Le Meizu Note 9 est équipé du dernier capteur Samsung en 48 Mio de pixels, c’est exactement le même capteur que le Redmi Note 7, il sera donc intéressant de voir si le traitement apporté à l’image pourra faire la différence entre les 2 appareils.

 
Meizu Note 9
Résolution avant2012
Capteur avant/Omnivision OV13855
Résolution arrière4848
Capteur arrièreSamsung S5KGM1Samsung S5KGM1
Résolution vidéo4k4k

Application par défaut

L’application photo par défaut du Meizu est simple et richement équipée en fonctionnalités. Elle offre plus ou moins les mêmes fonctionnalités que sur le Redmi mais l’interface est plus épurée et plus facile à utliser. En mode automatique, l’application propose le HDR et deux modes avancés pour embellir les photos, c’est exactement la même chose que sur le Redmi. Côté vidéo, elle permet de faire du 4k, des timelapses, des vidéos au ralenti ainsi que des vidéos en accéléré. Je trouve que l’application est plus simple à utiliser que celle du Redmi.

Photo en intérieur (studio)

Comme pour les autres tests, j’ai commencé mon test photo par un test en studio. Cette fois, c’est mon fils de 6 ans qui a décidé de la disposition des objets et malgré son ignorance en matière de couleurs, il a fait un bon choix car on retrouve les trois couleurs primaires. J’ai rarement plusieurs téléphones en même temps mais les retards dans les livraisons m’ont permis de tester le Redmi Note 7 et le Samsung Galaxy S10+ en même temps que le Meizu.

Je commence par une photo en mode automatique sur les trois appareils:

Le Samsung offre une profondeur de champs maximale et un piqué de très bonne qualité mais il manque de saturation au niveau des couleurs. Le Redmi a une profondeur de champs assez limitée, le piqué est bon mais les couleurs sont trop chaudes. Le Meizu a une meilleure profondeur de champs que le Redmi (moins bonne que le Samsung), un bon piqué et un petit manque de saturation des couleurs mais le rendu est plus réaliste que celui du Redmi.

J’ai ensuite pris des photos en mode HDR sur le Meizu et le Redmi car ils disposent tous les deux de la même fonctionnalité:

Le constat est le même que pour les photos en mode automatique sans HDR.

Pour ce troisième essai je compare les photos en mode amélioré (automatique)

Cette fonctionnalité n’améliore pas la photo, au contraire, on voit que les couleurs sur le Meizu s’éloignent encore plus de la réalité, le bleu foncé de la voiture de police vire au cyan.

Quatrième et dernier essai avec le mode amélioré pro (automatique)

Ici non plus je ne vois pas de gros changements, ces modes avancés n’ont pas beaucoup d’utilité pour des photos d’intérieur. Vous verrez le résultat en extérieur plus loin dans ce test.

Photo en extérieur (nuageux)

Pas encore disponible

Photo en extérieur (soleil)

Pour ce test en extérieur, j’ai appliqué la même méthode que pour le test en studio, j’ai comparé le Meizu avec le Redmi dans les mêmes conditions.

Premier essai – mode automatique

Le Meizu a produit une photo plus nette et plus éclairée que le Redmi, les couleurs sont un peu plus froides mais ce n’est pas dérangeant. Le Redmi a un peu trop lissé les contours et j’ai peut être fait un mouvement en prenant la photo car habituellement le Redmi ne présente pas ce genre de flou.

Deuxième essai – HDR

La netteté est plus équilibrée sur les deux appareils, le Redmi offre un peu plus de saturation mais lisse également un peu plus la photo et on perd du détail par rapport au Meizu. Il faisait du vent quand j’ai pris les photos, certains arbres sont donc flous à cause du mouvement provoqué par le vent.

Troisième essai – mode amélioré (automatique)

Même constat que pour les photos précédentes, le Redmi perd des détails à cause du lissage et le Meizu perd un peu de saturation et propose une photo plus froide.

Dernier comparatif

Les photos se ressemblent, celle du Redmi est plus sombre mais la netteté est similaire pour tous les appareils.

Pour ce test en extérieur et en mode autoamtique, je dirais que le Meizu a produit de meilleures photos que le Redmi. Je dois cependant préciser que j’ai utilisé les appareils en mode automatique sans réglages, c’est un élément important car le Redmi propose de régler la netteté et la saturation de telle sorte à ce que les problèmes remontés ici disparaissent. Le Meizu ne propose pas ce genre de réglages. Je vous conseille d’aller voir mon test du Redmi Note 7 pour vous faire une autre idée de l’appareil. Quoi qu’il en soit, sans réglages, le traitement du Meizu est meilleur.

Mode nuit en plein jour
Le Meizu Note 9 est équipé d’un mode nuit et ce mode nuit fonctionne plutôt bien de plein jour aussi. J’ai pris la même photo en mode automatique, en HDR et finalement en mode nuit. Chacun appréciera le style de la photo en fonction de ces gouts mais je trouve que le mode nuit fait du bon travail en plein jour.

Photo en extérieur (nuit)

Le Meizu Note 9 dispose d’un mode nuit et je vais commencer par comparer le mode nuit au mode normal. Contrairement aux autres appareils avec un mode nuit que j’ai testés, le Meizu prend des photos très rapidement, il ne faut pas attendre quelques secondes avant de pouvoir reprendre une nouvelle photo. Voici une première photo en mode normal.

En mode automatique, le Meizu a choisi un obturateur à 1/25 pour un sensibilité à 3399. Avec cette vitesse d’obturation, la voiture dans le fond de la photo est presque figée et la photo est globalement assez nette. Avec 3399 ISO le bruit devrait être important mais il est à peine visible, cela veut dire que le téléphone applique un traitement. La scène est relativement bien éclairée, cela facilite donc les choses. Le niveau de détail est bon, on distingue très bien l’herbe en avant-plan. L’image est par contre brulée au niveau des sources de lumières, un halo vient enrober toutes les lumières fortes. La netteté de l’image diminue assez fortement après le bateau, on sent que le téléphone opère un lissage assez important au delà de cette zone.

Voyons ce que le mode nuit va révéler:
La première chose que je remarque c’est que l’effet de halo autour des lumières est atténué. La photo a également été prise à 1/25 avec une sensibilité à 3156 ISO, la photo est donc légèrement plus sombre et légèrement moins bruitée. La correction de la lumière sur les sources de lumière à une conséquence négative sur le reste de la photo car tous les détails sont lissés. On ne distingue plus l’herbe aussi bien qu’en mode automatique et l’accentuation des détails du bateau est trop forte.

Voici encore une photo en mode normal:

et l’équivalent en mode nuit:

C’est la même chose, le mode nuit détériore fortement la photo. Je ne vous conseille donc pas d’utiliser ce mode nuit.

Si on se limite au mode normal, le Meizu se débrouille bien en photo nocturne. La gestion du bruit est bonne, les couleurs sont un peu trop jaune (au lieu d’être orange), le niveau de détail est correct. Il n’arrive clairement pas au niveau du Redmi Note 7 pour ce type de photo mais il se débrouille mieux qu’une série d’autres marques que j’ai testées comme Honor ou Umidigi.

Qualité vidéo

Le Meizu Note 9 supporte les vidéos en 4k à partir de l’application native, ce n’est pas toujours le cas dans ce segment de prix, il faut habituellement utiliser une application venant du Play Store comme Open Cam.

Application par défaut

L’application par défaut est la même que pour la photo, elle est simple et agréable à utiliser. Il est également possible de prendre des vidéos en accélérés ainsi que des vidéos au ralenti comme c’est souvent le cas sur les Xiaomis.

Vidéo normale
Voici une vidéo où je pivote sur moi-même, les conditions de lumière étaient très bonnes. Le mouvement horizontal est assez fluide avec juste une petite saccade occasionnelle, la netteté est bonne et les couleurs sont richement saturés. On voit tout juste une légère déformation liée à l’angle de l’objectif.

Pour cette deuxième vidéo, j’ai parcouru mon chemin habituel à pied (voir mes autres tests) pour pouvoir comparer la stabilisation avec les autres téléphones. Le Meizu stabilise les vidéos mais on voit encore assez fort les secousses à chacun de mes pas.

Qualité écran

Pour tester l’écran j’utilise une sonde colorimétrique qui va mesurer la justesse des couleurs sur un écran ainsi que d’autres paramètres permettant de voir si un écran est capable de reproduire fidèlement une image. Pourquoi est-ce important? Une mauvaise colorimétrie va détériorer la qualité de vos images, elles seront parfois trop bleutées ou trop rougeatres.

Comment lire ce graphique? Le triangle intérieur représente toutes les couleurs qui peuvent être obtenues en mélangeant le rouge, le vert et le bleu. Ce triangle représente une vue idéale. Le triangle extérieur représente la vue mesurée pour l’écran du téléphone. Les écarts par rapport au triangle de référence représente une déviation au niveau des couleurs. Un bleu peut par exemple dévier vers le mauve si il s’écarte trop de la référence.

Lorsque j’avais testé le Redmi Note 7, j’avais obtenu de très bons résultats en colorimétrie,ces résultats sont sans doute parmi les meilleurs dans cette gamme de prix. Est-ce que le Meizu offre un écran de qualité équivalente? Presque! Le rouge est un peu plus sombre que sur le Redmi mais le vert, le bleu et le cyan sont presques parfaits. J’obtiens un dE moyen de -3.91 alors que le Redmi est à -3.81 (plus petit = mieux), l’écart est donc vraiment minime. En réglant la température des couleurs d’un cran vers la gauche (plus chaud), j’obtiens un dE de -2.87 avec un rouge devenu un peu trop fort. Je n’ai pas fait ce genre de réglage sur le Redmi Note 7, il est donc probable que le score s’améliore également en modifiant la température des couleurs.

La luminosité du Meizu est impressionnante car quand elle est poussée au maximum, elle monte jusque 592 cd/m². C’est le résultat le plus élevé que j’ai obtenu jusqu’à présent.

Le Meizu a donc un très bon écran de qualité équivalent au Redmi Note 7 mais avec une luminosité beaucoup plus importante.

 
Meizu Note 9
Taille (pouce)6.26.3
Résolution1080x22441080x2340
Ratio18:05:0919:9
Protection/Corning Gorilla Glass 5
TypeIPS LCDIPS LCD
Surface (%)8581.4
dE Blanc6,76,9
dE Rouge5,23,5
dE Vert1,51,1
dE Bleu2,72,3
dE Jaune5,32
dE Cyan34,7
dE Magenta31,6
Contraste//
Luminance max592,04433,473

Android

Comme je l’écrivais plus haut, Meizu n’est pas un grand constructeur, je m’attendais donc à ce que le téléphone soit équipé d’une version basique d’Android mais ce n’est pas le cas. Meizu a développé sa propre version d’Android baptisée Flyme OS. Voici une vidéo montrant les écrans principaux:

L’écran d’accueil comporte les éléments habituels avec des icones au design carré, la barre de recherche et l’accès rapide aux autres sections du téléphone. A droite on accède aux applications installées sur le téléphone un peu comme le tiroir d’application Android mais en copiant Xiaomi au passage. Le troisième écran est rempli d’applications embarquées par Meizu, il y en a 20 et vous ne pouvez en désinstaller aucune! Meizu va franchement trop loin ici car il y a suffisamment d’application pour remplir un écran et dans la plupart des cas elles sont parfaitement inutiles. Qui va utiliser un navigateur Meizu au lieu d’un navigateur Chrome?

On retrouve la navigation habituelle avec les boutons Android standard mais la navigation par geste est également disponible, elle fonctionne exactement de la même façon que chez Xiaomi mais elle est un peu moins réactive. Il faut parfois insister un peu pour atteindre l’écran affichant les applications ouvertes.

En bas de l’écran d’accueil on retrouve un moteur de recherche interne à l’appareil qui permet également de faire des recherches sur le web mais ces recherches aboutissent sur un site de recherche en Russe! Le téléphone est pourtant configuré correctement en français avec la Belgique comme pays de référence.

En haut de l’écran, on retrouve un les notifications ainsi que les raccourcis habituels avec un design assez soigné qui me rappelle beaucoup ce que Xiaomi fait.

A gauche de l’écran, il n’y a rien, c’est un choix très curieux.

Flyme n’est donc pas très différent des autres versions d’Android que j’ai pu testé jusqu’à présent. Je trouve que Flyme est globalement assez réussi mais je le trouve moins abouti que MIUI ou Samsung UI. Pourquoi? Certains réglages sont franchement irritants, à commencer par le clavier et la correction automatique.



Clavier/Saisie automatique

J’avais correctement configuré le téléphone en français mais je me suis retrouvé avec un clavier QWERTY au lieu de AZERTY et la correction automatique se faisait en anglais. J’avais même de la correction automatique dans le champs de l’adresse du navigateur, ça n’a aucun sens! Le choix de langue et de pays ne suffit pas avec FlyMe, il faut encore trouver d’autres réglages dans les paramètres pour régler le type de clavier, le type de correction automatique, …etc… Je n’ai jamais eu ça avec un autre téléphone Android jusqu’à présent.



Hotspot Wifi/Tethering

La fonction Hotspot Wifi/Tethering est absolument essentielle pour moi car mon téléphone est un outil de travail que j’utilise comme modem avec mon pc portable lorsque je me déplace en train. Activer le hotspot wifi n’a pas posé de problème, mon pc portable a pu se connecter directement au téléphone, par contre impossible d’accèder à internet. J’ai tout essayé pendant près d’une heure (bluetooth, usb, redémarrer,…), j’ai vu sur les forums Meizu que je n’étais pas le seul à avoir ce genre de problèmes. J’ai finalement trouvé la solution! Dans la configuration de la carte SIM, il faut choisir un APN pour se connecter. Je n’ai jamais eu à me préoccuper de ça sur aucun autre téléphone mais dans ma liste j’avais un APN en miniscule et un autre en majuscule, j’ai pris celui en majuscule et tout a fonctionné.



Surchauffe

En jouant avec l’appareil photo, l’appareil s’est mis à chauffer assez fortement et il a affiché un message disant que l’appareil était en surchauffe.



Application supplémentaires/Bloatware

Xiaomi installe également quelques applications obligatoires sur ses téléphones mais ça ne m’avait pas géné car elles ne sont pas nombreuses et certaines sont même assez utiles. Meizu va trop loin en imposant une vingtaine d’application qui pour la plupart sont totalement redondantes ou inutiles.



Synchronisation des applications

Comme je l’écrivais plus haut, je n’ai pas pu synchroniser mon profil au démarrage du téléphone, je n’avais donc plus aucune application de mon ancien téléphone, il a fallu que je télécharge toutes mes applications une à une.

Ce ne sont clairement pas des problèmes insurmontables mais comme je change de téléphone régulièrement, je m’attends à ce que la transition d’un appareil à l’autre soit la plus fluide possible, ce n’était clairement pas le cas avec ce téléphone. J’avais pourtant fait circuler mon profil de Umidigi à Xiaomi et puis vers Samsung, je n’ai jamais eu ce genre de problèmes.

Bugs rencontrés

Flyme est assez stable, je n’ai pas rencontré de bugs ou de crash, ce sont surtout des éléments de configuration qui gachent un peu l’expérience. Pour un petit constructeur Meizu a quand même fait un sacré boulot.

Accessoires

Pour mieux profiter de votre expérience avec votre smartphone, je vous propose des liens vers toutes sortes d'accessoires qui pourraient vous être utiles.

Coque de protection meizu-note-9
Film de protection / Verre trempé meizu-note-9
Carte mémoire meizu-note-9
Cable USB meizu-note-9
Casque audio meizu-note-9
Support vélo meizu-note-9

Meizu Note 9 par rapports aux autres

Voici un classement des différents résultats obtenus à travers mes tests. Un score de 1 indique une très mauvaise prestation alors qu'un score de 6 indique un résultat exceptionnel. Le score est une mesure subjective, le classement est par contre la plupart du temps issu d'une mesure

Autonomie de batterie
Umidigi F1 : 5
Umidigi S3 Pro : 5
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Redmi Note 7 : 4
Meizu Note 9 : 4
Honor 8x : 4
Samsung Galaxy S10+ : 4
Xiaomi Mi 8 Lite : 3

Puissance du processeur (CPU)
Samsung Galaxy S10+ : 6
Meizu Note 9 : 5
Xiaomi Mi 8 Lite : 4.5
Redmi Note 7 : 4.5
Honor 8x : 4.5
Umidigi S3 Pro : 4.5
Umidigi F1 : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 3.5

Puissance chipset graphique (GPU)
Samsung Galaxy S10+ : 6
Meizu Note 9 : 5
Umidigi F1 : 4.5
Umidigi S3 Pro : 4.5
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Redmi Note 7 : 4
Honor 8x : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 3.5

Qualité écran
Samsung Galaxy S10+ : 6
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Redmi Note 7 : 4
Meizu Note 9 : 4
Honor 8x : 3.5
Umidigi S3 Pro : 3.5
Umidigi F1 : 3.5

Qualité photo
Samsung Galaxy S10+ : 5.5
Redmi Note 7 : 5
Meizu Note 9 : 5
Xiaomi Redmi Note 5 : 4.5
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Honor 8x : 3.5
Umidigi S3 Pro : 3.5
Umidigi F1 : 2

Qualité vidéo
Samsung Galaxy S10+ : 5
Redmi Note 7 : 4.5
Meizu Note 9 : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Xiaomi Mi 8 Lite : 3.5
Honor 8x : 3
Umidigi S3 Pro : 3
Umidigi F1 : 2

Qualité finition
Samsung Galaxy S10+ : 5.5
Xiaomi Mi 8 Lite : 5
Umidigi S3 Pro : 5
Honor 8x : 4.5
Redmi Note 7 : 4.5
Meizu Note 9 : 4.5
Xiaomi Redmi Note 5 : 3.5
Umidigi F1 : 3.5

Performance Wifi
Xiaomi Redmi Note 5 : 5
Xiaomi Mi 8 Lite : 5
Samsung Galaxy S10+ : 4.5
Redmi Note 7 : 4
Meizu Note 9 : 4
Umidigi F1 : 3.5
Umidigi S3 Pro : 3.5
Honor 8x : 3

Vitesse téléchargement 4G
Xiaomi Mi 8 Lite : 5
Xiaomi Redmi Note 5 : 5
Honor 8x : 4
Samsung Galaxy S10+ : 4
Meizu Note 9 : 4
Redmi Note 7 : 4
Umidigi S3 Pro : 3
Umidigi F1 : 2.5

Captage réseau
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Samsung Galaxy S10+ : 3.5
Meizu Note 9 : 3.5
Redmi Note 7 : 3.5
Honor 8x : 3.5
Umidigi S3 Pro : 3
Umidigi F1 : 3

Fréquences supportées
Samsung Galaxy S10+ : 5
Umidigi F1 : 5
Umidigi S3 Pro : 5
Xiaomi Mi 8 Lite : 3.5
Redmi Note 7 : 3.5
Meizu Note 9 : 3.5
Xiaomi Redmi Note 5 : 3.5
Honor 8x : 3.5

Qualité audio
Samsung Galaxy S10+ : 5
Xiaomi Mi 8 Lite : 4.5
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Redmi Note 7 : 4
Umidigi S3 Pro : 3.5
Meizu Note 9 : 3.5
Honor 8x : 3
Umidigi F1 : 3

Qualité GPS
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Redmi Note 7 : 4.5
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Honor 8x : 4
Samsung Galaxy S10+ : 4
Umidigi S3 Pro : 4
Meizu Note 9 : 3.5
Umidigi F1 : 3.5

Facilité d'usage du système d'exploitation
Samsung Galaxy S10+ : 5.5
Xiaomi Mi 8 Lite : 5
Xiaomi Redmi Note 5 : 5
Redmi Note 7 : 5
Umidigi S3 Pro : 4.5
Meizu Note 9 : 4.5
Honor 8x : 4
Umidigi F1 : 4

Score final
Samsung Galaxy S10+ : 69.5 / 84
Redmi Note 7 : 59 / 84
Xiaomi Mi 8 Lite : 59 / 84
Meizu Note 9 : 58 / 84
Xiaomi Redmi Note 5 : 57.5 / 84
Umidigi S3 Pro : 55.5 / 84
Honor 8x : 52 / 84
Umidigi F1 : 49 / 84
Enquête rapide : quels sont vos critères les plus importants lors du choix d'un nouveau téléphone ?

Aidez-moi à améliorer mes tests en répondant au sondage suivant. Déplacez le curseur vers la gauche si le critère n'est pas important du tout, déplacez le curseur vers la droite s'il est très important.

Pas important du tout Extrêmement important

1. Prix

2. Dimensions

3. Taille de l'écran

4. Autonomie de la batterie

5. Qualité des photos

6. Vitesse en téléchargement

7. Capacité de stockage

8. Performance en jeu

9. Qualité vidéo

10. Facilité d'utilisation

11. Qualité des finitions

12. Marque du téléphone

Un autre critère?

Merci d'avoir participé
Une erreur s'est produite

Conclusion

Le Meizu Note 9 est une excellente surprise, je n’avais jamais eu de Meizu avant et j’étais curieux de voir si l’appareil était effectivement supérieur au Redmi Note 7 comme le prétendait Meizu. Au final, les appareils sont assez difficiles à départager et cela dépendra de ce que vous attendez d’un téléphone. Les deux téléphones ont un écran de qualité équivalente, ils utilisent le même capteur photo, ils ont la même capacité de batterie. Le Meizu se distingue surtout par sa puissance où il est largement supérieur au Redmi et aussi au niveau de sa capacité mémoire. Si la performance est importante pour vous, le Meizu sera un meilleur candidat.

Pour la photographie, le Meizu offre un meilleur rendu sans réglages (bien que les photos sont un peu plus froides) mais si vous changez un peu les réglages sur le Redmi vous allez vite obtenir une qualité équivalente et même parfois supérieure pour les photos nocturnes. La stabilisation en mode vidéo est meilleure sur le Redmi.

Ce sont surtout dans les détails que le Meizu perd quelques points face au Redmi. FlyMe (Meizu) manque un peu de maturité face à MIUI (Redmi) et au quotidien, cela peut se révéler énervant quand on veut aller vite et qu’il faut encore régler quelques choses dans les paramètres. En corrigeant quelques petits soucis, le Meizu pourrait obtenir un meilleur score que le Redmi, ce sera peut être le cas lors d’une prochaine mise à jour. Ce qui m’a aussi ennuyé c’est l’absence de relief des boutons, ils sont tellement plats qu’il est parfois difficile de les distinguer, on finit par appuyer sur le mauvais bouton.

Meizu ou Redmi? Vous ne faites pas de mauvais choix, le reste est une question de préférences. Si je devais choisir entre les deux, je prendrais plutôt le Redmi car je préfère MIUI et que l’écran du Redmi est plus grand mais très franchement, c’est la première fois que deux téléphones sont aussi difficiles à départager.