L’Islande est un pays unique au monde, un pays façonné par la glace et le feu, une terre riche en contrastes qui assure un dépaysement total pour les amateurs de paysages grandioses et les photographes à la recherche de décors exceptionnels à transformer en pixels.L’Islande n’est pas un très grand pays et il est sans doute possible de faire le tour complet en 24h sans s’arrêter mais ce serait passer à côté de l’essentiel. Pour faire le tour complet de l’île, il faut compter au moins 2 semaines voire 3 si vous avez le temps et le budget.

Quel budget pour un circuit en Islande?

Si vous prenez un voyage tout fait dans une agence, il faudra au moins compter 2000 euros par personnes pour 2 semaines de voyage. Si vous organisez votre circuit en Islande par vous-même, vous pourrez sans aucun doute faire fortement baisser le prix. Voici un aperçu de notre budget pour 2 personnes et 14 jours (période: septembre 2012):

– avion Bruxelles-Reykajvik avec Islandair: 450 euros. Pensez à réserver bien tôt car le prix de l’avion peut faire exploser votre budget, il existe une compagnie aérienne low cost pour l’Islande mais il faut partir de Londres et les avis sur internet ne sont pas très positives. Si vous voulez tenter votre chance: Iceland Express.
– location de voiture (Suzuki Vitara): 550 euros
– hotels: +/- 1000 euros
– carburant: 200 euros
– nourriture: 250 euros
Total approximatif: +/- 2500 euros pour 2 personnes
Si vous voulez faire l’une ou l’autre excursion organisée, votre budget va vite exploser.

Nous n’avons jamais campé, nous avons choisi des hôtels sur toute notre route, en campant il est possible d’encore réduire ce prix.

Les liens dans le texte pointent vers mon site dédié sur l’Islande.

Conseils de base

L’Islande n’est pas un pays « facile » comme l’Espagne ou l’Italie, un voyage en Islande ça se prépare un minimum. Voici quelques conseils:
– pour les hotels, faites les réservations le plus tôt possible, l’offre n’est pas gigantesque et les hôtels en dehors de Reykjavik sont assez chers
– été comme hiver, prenez des vêtements coupe-vent, quand le vent souffle il peut être glacial et insupportable
– renseignez vous sur la société de location de voiture avant de louer, certaines agences vous louent des poubelles, prenez un maximum d’assurances car les dégats occasionnés par la route ou la nature ne sont pas rares
– si vous voulez éviter de voir trop de touristes, visez juin ou septembre mais vérifiez d’abord l’état des routes, parfois il y a encore (ou déjà) de la neige dans ces périodes.

Hotels Islande

Vous voulez trouver un hôtel pas cher? Avec les liens ci-dessous vous accédez directement aux hôtels classés par prix et par appréciation. L'annulation est bien souvent gratuite alors n'hésitez pas!
 


Offre spéciale: recevez 15€ de réduction sur votre hotel
 

Itinéraire

Jours 1-2-3: Bruxelles-Reykjavik

Nous arrivons à Reykjavik; en fin d’après-midi, il fait froid (10°C) mais le temps est lumineux.
Nous logeons au
Rey Apartement hotel, cet hôtel appartement est sans doute un des meilleurs hôtels que nous avons eu en Islande. Reykjavik est une petite capitale assez paisible, le rythme de vie est assez cool en comparaison avec des villes européennes de taille similaire. A partir de Reykjavik vous pouvez partir en excursion un peu partout mais si vous avez une voiture, mieux vaut le faire par vous-même sauf si vous voulez visiter des endroits inaccessibles par vos propres moyens, dans ce cas il vous faudra débourser quelques centaines d’euros par personnes!

Jour 4: Thingvellir

Le parc national de Thingvellir est une vaste zone sauvage avec trois attractions touristiques parmi les plus visitées du pays. Il y a d’abord le site du parlement, le site de Geysir et finalement la chute d’eau de Gullfoss. Il est possible de tout faire en une journée, Thingvellir peut vous donner un avant-goût de ce que vous aller voir par la suite mais ce n’est vraiment qu’une mise en bouche!
Hôtel: Heistemar (ferme aménagée en hôtel/guesthouse, accueil chaleureux, nourriture excellente)

Jour 5: Landmannalaugar

Les choses sérieuses commencent, les premiers kilomètres en dehors de Reykjavik nous avaient déjà permis de traverser de superbes paysages mais voilà que notre première claque arrive avec Landmannalaugar ! Pour arriver à Landmannalaugar il faut le mériter car le trajet est long et chaotique, il faut plus d’une heure pour faire les 30 derniers kilomètres tellement la route est mauvaise, n’y allez pas sans 4×4! Landmannalaugar est une zone volcanique complètement chaotique, le paysage est grandiose, hostile et donne l’impression d’être sur une autre planète. En bonus nous avons été pris dans une tempête de sable, expérience à éviter à tout prix!
Hôtel: Heistemar (ferme aménagée en hôtel/guesthouse, accueil chaleureux, nourriture excellente)

Jour 6: Seljalandsfoss, Skogar, Vik et environs

Retour à un peu de douceur après la rude journée à Landmannalaugar.
Seljalandsfoss est une magnifique chute d’eau, facile d’accès, qui se trouve à l’entrée du parc Thorsmok (uniquement accessible en 4×4 et chauffeur expérimenté). La chute est orienté à l’ouest donc mieux vaut y aller le matin. La particularité de Seljalandsfoss c’est que vous pouvez passer derrière le rideau d’eau en toute sécurité.
Skogar est un petit village de la côte sud du pays, le village n’a en soi rien de spectaculaire, c’est surtout pour la chute d’eau que l’on y passe. La chute est exposée plein sud, si vous y venez en milieu de journée, le spectacle sera à son comble. Avec un peu de chance vous aurez droit à un double arc-en-ciel dans les chutes.
Vik est un petit village de la côté sud comme il en existe bien d’autres, ici de nouveau ce n’est pas le village en tant que tel qu’il faut visiter, c’est plutôt tout ce qu’on peut trouver autour. Le décor autour de Vik est absolument splendide, les montages recouvertes de mousse, la plage de cendre noir, les formations de basaltes, …

Jour 7: Skaftafell

La route entre Vik et Skaftafell est vraiment superbe, surement un des plus beaux passages sur la route 1, on se croirait presque dans la zone des parcs de l’Est américain. Skaftafell; est un parc naturel magnifique où le plus grand glacier du pays déborde et vient se déverser sur la plaine. On peut sans doute y rester plusieurs jour pour explorer les environs mais une journée suffit à voir les attractions les plus importantes.

Jour 8: Jokusarlon

A ne pas manquer, Jokulsarlonest un endroit unique qui à lui seul pourrait justifier un voyage en Islande. Si il fallait résumer bêtement ce lieu, je dirais que c’est l’endroit où le glacier rencontre la mer. Le reste, il faut le voir sur place!

Jour 9: Fjords

Nous parcourons la côte est le long des fjords, les paysages ressemblent à ceux de la Norvège, on y retrouve une succession de village sans beaucoup d’intérêt. C’est joli mais lorsque l’on a parcouru les grands fjords de Norvège, ça n’a plus rien d’exceptionnel.

Jour 10: Dettifoss, Hverir

Sur le route pour rejoindre une région hautement touristiques (Myvatn), nous visitons Dettifoss et Hverir sous la neige. Une tempète de neige avait frappé le nord la veille, résultat, près de 40 cm de neige, des pylônes arrachés, des moutons morts de froid et un épais manteau de neige qui recouvre toutes les irrégularités du paysage. Dettifoss est une chute d’eau qui est considérée comme la plus puissante du pays, le spectacle aurait du être au rendez-vous mais il nous a fallu plus d’une demi-heure pour parcourir le chemin jusqu’à la chute à cause de la neige, c’était ultra casse gueule! Hverir est une mini attraction où on peut observer des mares qui bouillonnent et des cheminées qui crachent une vapeur chaude dégageant une odeur d’oeuf pourri. Ca ne parait pas très poétique mais ça vaut le détour!

Jour 11: Myvatn, Akureyri

La région du lac Myvatn est une zone hautement touristiques, le lac est entouré de nombreux paysages à découvrir, le lac en soit constitue en soi une attraction. Nous n’avons malheureusement pas pu en profiter car l’épaisse couche de neige nous a obligé à accélérer le pas et nous rendre vers Akureyri la deuxième ville du pays. Akureyri va vous permettre de faire un bref retour à la civilisation avant de replonger dans la nature, on y trouve quelques musées mais rien d’extraordinaire, la ville est logée dans un beau fjord et se trouve sur la route 1 donc pas besoin de détour pour y arriver.

Jour 12: Vatsnes

Le douzième jour est un jour de route où nous dirigeons vers l’ouest de pays en faisant une halte pour faire le tour de la péninsule de vatnsnes, petit îlot de nature sauvage où il est possible d’observer la plus grande colonie de phoque du pays (à condition que la météo soit de la partie)

Jour 13-14: Snaefellsnes

Nous passons deux jours à parcourir Snaefellsness, cette partie du pays se parcoure à son aise, les paysages sont magnifiques et très accessibles, une route en bon état fait le tour de la péninsule. Au bout de la péninsule, vous pourrez approcher le volcan Snæfellsjökull de très près et même en faire le tour en 4×4. C’est ici que nous avons pu observer des aurores boréales deux nuits de suite.

Jour 15: Reykjavik

Retour à la capitale et retour au pays.

 
 

Commentaires : 4


Anne
sympa l'itinéraire mais tu aurais du mettre plus de photos :(
 
Laurent Willen
Oui, c'est vrai, il faut que je trouve le temps d'en rajouter. En attendant j'ai un autre site spécifique sur l'Islande: Islande Voyage
 
MelAnt
Bonjour, pouvez-vous me dire dans quelle agence avez vous loué votre Suzuki Vitara ? Merci !
 
Laurent Willen
Hello MelAnt, j'ai loué une voiture chez Blue Car Rental
 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
 
Circuit Islande : aperçu en 15 jours
Comment préparer son voyage pour l'Islande ? Quel budget ? Voici quelques conseils issus de mon voyage.
 
 
 
Fermer fenêtre
 
Formulaire de contact
Envie de partager une expérience? Une question ? Des échanges de liens? Pour me contacter, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Votre nom
Votre adresse e-mail
Votre message
 

 
Fermer fenêtre
 
Fermer fenêtre