Booking.com
 
Jour 3: Oslo – Dombas (342 km – 4h33)

Troisième jour de l’itinéraire, nous prenons la route vers Trondheim en passant par Hamar, Lillehammer, Ringebu et une nuit à Dombas pour couper la longue distance entre Oslo et Trondheim en deux. Le beau temps n’est encore une fois pas au rendez-vous, pluie fine et nuages gris sont au menu de la journée.

Le premier tronçon de la route Oslo-Trondheim est complètement neuf. La Norvège veut se doter de belles routes touristiques et elle y arrive plutôt bien, on se croirait presque aux Etats-Unis avec ces longues routes droites qui traversent le paysage sans être perturbées. On croise de temps en temps un norvégien mais ce sont les hollandais avec leurs caravanes qui dominent la route. Après une heure de route, nous atteignons la première étape de la journée: Hamar.

 

Itinéraire

 

Hamar

Hamar est un petit village comme il en existe beaucoup en Norvège et si il n’avait pas été associé à Lillehammer pour l’organisation des jeux olympiques d’hiver en 1994, aucun guide touristique n’en parlerait. Hamar n’est pas un village charmant avec de nombreuses maisons en bois colorées, c’est un village assez commun avec seulement quelques points d’intérêt pour ceux qui veulent se dégourdir un peu les jambes.

 

Vikingskipet

Pour l’organisation des jeux olympiques, Hamar s’est doté d’un grand stade pour le patinage qui prend la forme d’un drakkar renversé. Le batiment est probablement le plus imposant de la ville, vous ne pouvez pas le manquer mais à part jeter un coup d’oeil de près, il n’y a pas grand chose d’autre à faire. Le vikingskipet abrite un petit office du tourisme local, vous y trouverez brochures et informations sur la région ainsi que les régions touristiques en Norvège.

 

Lac Mjosa

Le lac Mjosa est la première grande étendue d’eau que l’on croise sur notre route, c’est accessoirement aussi le plus grand lac de Norvège avec une longueur de plus de 100km. Il est possible d’effectuer une croisière sur le lac avec un bateau à vapeur (le skibladner) restoré pour le tourisme. Pour plus d’informations: Skibladner.no

 

Hedmarksmuseet

Le Hedmarkmuseet est un musée en plein air installé sur les bords du lac Mjosa. L’accès est gratuit et l’endroit constitue un bon prétexte pour faire une ballade le long du lac. Vous trouverez quelques vielles maisons en bois, un musée médieval et surtout une impressionnante pyramide de verre sous laquelle sont préservés les vestiges d’une cathédrale médiévale. Il existe très peu d’édifices de l’époque médiévale en Norvège et les quelques vestiges de cette cathédrale semblent bien dérisoires en comparaison avec le dôme de verre qui les protège des entempéries.

 

Lillehammer

Tout comme Hamar, Lillehammer est un village sans charme et sa présence dans les guides touristiques tient principalement à son site olympique et son musée en plein air.

 

Lillehammer site olympique

Le site olympique de Lillehammer est réparti sur deux endroits, il y a d’abord le site sportif avec la grande descente de ski que l’on voit à des kilomètres et il y a les infrastructures sportives près de la ville qui ont été converties à une autre utilisation. La grande descente vaut le coup d’oeil, on l’aperçoit de loin, elle ressemble à un grand tapis qui dévale la montage. C’est aussi l’endroit où la flamme olympique a été allumée.

 

Lillehammer Mailhaugen

Le mailhaugen est un musée en plein air abritant plus de 180 batiments avec notamment une église en boit debout (stavkirke) et des échoppes d’artisan. Le musée est un musée vivant où des paysans travaillent comme à la fin du 19ème siècle pour démontrer leur savoir faire. On y trouve également des animaux en liberté. Plus d’informations: Mailhaugen.no

Lillehammer et Hamar ne sont que des étapes pour se dégourdir les jambes avant de réellement rentrer dans le vif du sujet, prochaine étape: la stavkirke de Ringebu.