Booking.com
 
Jour 9: Bergen – Odda en passant par Eidfjord (225 km – 3h42m)

Nous quittons Bergen en milieu de matinée sous un beau soleil en se disant que nous avons peut etre eu les deux seuls jours de soleil à Bergen pour le mois de juin, Bergen est la ville la plus pluvieuse de Norvège. Nous prenons la route pour rejoindre le Hardangerfjord en effectuant un détour par Eidfjord pour ensuite rejoindre Odda où nous avons réservé une chambre d’hotel. La distance du parcours est d’un peu plus de 200 km et le gps annonce déjà qu’il faudra plus de 4h pour rejoindre la destination, on peut donc s’attendre à devoir emprunter des routes assez lentes.

 

Itinéraire

 

Hardangerfjord

La route entre Bergen et Kvam n’a pas beaucoup d’intérêt, c’est joli mais quand on est en Norvège depuis près de deux semaines, ces beaux paysages qui se répètent n’ont plus rien d’exceptionnel. A l’approche de Kvam, les choses changent. On aperçoit au loin un massif montagneux recouvert d’une épaisse couche de glace laissant présager que le Hardangerfjord se trouve juste en face. Nous traversons Kvam et quelques autres villages qui s’enchaînent et nous arrivons enfin au bord du fjord. Jusqu’à présent, nous avons eu l’occasion de voir quelques fjords spectaculaires comme le Geiranger ou le Sognefjord et je ne m’attendais pas à voir un fjord fondamentalement différent de ceux que nous avions visité. Le Hardanger nous surprend comme une claque en plein visage dès les premiers kilomètres de la route qui le longe. On nous avait vanté la beauté du Geiranger et on ne nous avait pas raconté des conneries mais le Hardanger est encore un niveau au dessus. Le Hardanger est le premier fjord calme que l’on croise sur notre route, il n’y a presque pas d’écume et le paysage environnant se reflète de façon presque parfaite dans l’eau. La route le long du Hardanger est aménagée de telle sorte à ce que les touristes puissent s’arreter pour admirer le paysage et meme s’installer pour faire un pic-nic, il n’était pas possible d’en faire autant sur le Geiranger ou le Sognefjord. Il se dégage une impression de sérénité de ce fjord, tout y semble calme et paisible, seuls quelques petits bateaux de pèche circulent en laissant un minuscule sillon derrière eux…un vrai décor de carte postale!

 

Eidfjord et Voringfoss

Nous continuons notre route sur la route 7 pour rejoindre Eidfjord en milieu d’après midi. Eidfjord est un petit village touristique à l’embouchure du fjord qui reçoit chaque été la visite d’immenses bateaux de croisière dans lesquels on pourrait probablement stocker toute la population locale avec leur maison. Le village n’a pas un grand intéret si ce n’est la vue qu’il procure sur le fjord, ce sont surtout les différentes activités qu’on peut y effectuer qui attire tout ce monde. Vous pouvez par exemple monter à plus de 500 mètres pour rejoindre la ferme Kjeasen et admirer la vue qu’elle donne sur le fjord, pour monter jusque là il faut s’armer de patience car il faut emprunter un tunnel non éclairé d’une seule bande de circulation où le sens de la circulation change toutes les demi-heures. Eidfjord c’est aussi le point de départ pour de nombreuses excursions dans la nature, l’office local du tourisme dispose de toutes les informations nécessaires.

Après une rapide visite à l’office du tourisme, nous décidons d’aller voir les célèbres chutes d’eau de Voringfoss car le soleil est déjà parti se cacher derrière la montagne et nous n’avons plus le temps de visiter la ferme de Kjeasen. Les chutes se trouvent à quelques kilomètres en amont de Eidfjord, pour les atteindre nous empruntons un tunnel complètement invraisembable qui monte dans la montagne en spirale! Les autres tunnels norvégiens nous avaient déjà impressionnés mais celui-ci c’est le tunnel le plus dingue que l’on ait eu l’occasion d’emprunter. Il tourne sur plusieurs kilomètres à l’intérieur de la montagne avec ici et là quelques ouvertures pour admirer le paysage. Le tunnel nous amène à proximité des immenses chutes d’eau, nous décidons d’aller jusqu’au parking de l’hotel Fossli qui surplombe les trois grosses chutes d’eau. Le parking est payant mais le prix est dérisoire. Les chutes de Voringfoss font apparemment partie des sites les plus visités en Norvège et je peux aisément comprendre pourquoi. Trois magnifiques cascades de plus de 100 mètres de haut se jettent dans le fond d’un canyon en produisant un puissant grondement. On peut observer les chutes d’en haut à partir du parking du Fossli mais on peut également accéder à un parking gratuit un peu en retrait de la route qui permettra de voir les chutes en peu en aval. Ce deuxième parking est moins bien aménagé, il n’y a pas de barrière de protection le long de la falaise, il n’est donc pas facile de s’approcher du vide pour apercevoir les chutes.

 

Odda

Odda est une petite ville qui est dépeinte comme la ville la plus laide de Norvège par tous les guides touristiques à cause de ces grosses usines polluantes qui gachent le paysage. Il faut bien avouer que ce qualificatif est bien exagéré, si Odda est la ville la plus laide de Norvège alors on peut considérer qu’une grosse majorité des villages en Belgique sont archi-laids! Oui, ok, il y a quelques usines à Odda mais franchement si on n’en avait pas parlé dans le guide, nous ne l’aurions par remarqué. Odda offre une très belle vue sur le fjord et une magnifique chute d’eau sur la route de Stavanger. La chute d’eau transforme la route en véritable carwash écologique car l’eau est projetée avec une telle violence qu’une brume d’eau permanente entoure le site.

 

Infos pratiques

Prix du ferry Bruravik/Brimnes: 107 couronnes
Les parkings couverts de Bergen ne sont pas tous au meme prix (renseignez-vous à votre hotel), le parking qui semble etre le moins cher pour un tarif journalier est celui qui se trouve à l’entrée du centre-ville, le prix journalier est de 100 couronnes.
Si la météo est clémente, arretez-vous plutot à Eidfjord au lieu de Odda, de nombreuses randonnées y sont possibles et le paysage en vaut la peine.
Le Quality Hotel de Eidjord propose de copieux buffets le soir avec du poisson comme vous n’en avez probablement jamais mangé, il faut compter presque 50 euros par personnes.