new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
new york photo
 

Un retour en vitesse

Je n’étais plus allé à New-York depuis 2002 et pour ma troisième visite en 2018, je n’avais que 3 journées et demi pour faire un maximum de choses, il fallait donc que je m’organise pour en profiter au maximum. Evidemment tout ne s’est pas passé et avec cet article, j’espère vous éviter quelques soucis. J’ai finalement pu visiter 6 attractions et marcher un maximum en ville (73 km à pied!). Mission accomplie.

Si vous avez des questions, posez les dans la section des commentaires pour partager l’information avec les autres.
Cette page fait partie du Guide pratique de New-York

Date de séjour conseillée: décembre 1999, avril 2002, mars 2018
Durée du séjour: 4 à 10 jours

 

Bruxelles-New York

Je comptais à la base passer une semaine en famille à New-York mais cela n’a pas pu se faire mais aux mêmes dates, je devais y aller pour le boulot donc j’y suis allé seul finalement. Départ à Bruxelles vers 11h à bord d’un Airbus A330 en business class avec Brussels Airlines. Je n’avais pas encore eu l’occasion de voyager en business class sur un vol long courier, l’expérience est quand même fondamentalement différente. Avec ma taille (1m94), l’expérience en classe économique se transforme souvent en souffrance physique car les sièges sont complètement inadaptés à mon gabarit. En business class, les sièges sont plus grand et équipés de coussins pneumatiques avec des nombreuses réglages, c’est la première fois que je n’ai ni mal aux dos ni aux jambes sur une telle distance. Côté nourriture, le menu est conçu par un chef étoilé, on est loin de la nourriture d’avion en barquette. Vin, champagne, boissons et chocolat à volonté au cas où je trouverais encore un peu de place après l’entrée, plat et desserts.

brussels new york business class brussels airlines

Pour meubler les 8h de vol j’ai travaillé avec mon pc jusqu’à ce que la batterie me lache, j’ai regardé un film et profité des repas, je n’ai pas vu le temps passer. Arrivé à New-York (JFK), on vient chercher les passagers de business class dans l’avion pour les faire passer par la diplomatic lane au lieu de faire la file comme tout le monde, c’est un gain de temps énorme parce que la file de la classe économique à la douane était vraiment longue. De là, un petit Uber jusqu’à mon lieu de travail et réunion jusque 18h heure locale donc minuit heure belge, j’étais levé depuis 6h du matin, c’était une super longue journée. Le lendemain on remet ça et le troisième jour je rejoins Manhattan pour commencer mon voyage éclair à New-York, je loge au One World Hotel juste à côté de la tour qui remplace les tours jumelles à Downtown.
 

One World hotel (4 étoiles) – avis

L’hôtel One World se trouve à 100-200 mètres de la One World tower et du memorial 911. Le quartier est donc très animé la journée mais la nuit il y fait très calme. L’hôtel se trouve à moins de 5 minutes à pieds de plusieurs lignes de métro importantes, il a donc une position intéressante si vous voulez beaucoup circuler.

 

A l’intérieur l’atmosphère est très business, les chambres sont belles mais avant tout fonctionnelles et bien équipées. Les chambres sont construites dans la longueur et disposent d’un grand (et bon) lit, une partie bureau avec petit frigo et penderie, une grande salle de bain avec une grande douche, lavabo et toilette. L’ensemble est dans un état impeccable et d’une propreté irréprochable.

 

L’hôtel offre de l’eau gratuite à emporter, c’est la première fois que je vois ça. Ils proposent des bouteilles en plastic à leur marque que l’on peut remplir à volonté. Très pratique! Le personnel est très pro, très serviable et efficace quand on a besoin de quelque chose. Le dernier jour, mon avion a été annulé et il a fallu que je trouve une solution. J’ai pu retourner à l’hotel, stocker mes bagages, utiliser le wifi pour trouver une alternative et récupérer mes bagages en fin de journée pour prendre un autre avion.

 

Les hôtels sont assez chers à New-York mais j’ai eu une chambre au One World hotel pour moins de 150€ la nuit en réservant à peine quelques jours avant le départ. Ce genre de budget pour un 4 étoiles à New-York, c’est vraiment une bonne affaire.

 

New-York à 4h du matin

new york nuit night one world observatory

Comme je ne restais pas longtemps et que je reprenais le boulot dès le lendemain de mon retour, il fallait que je gère le jet lag. Le meilleur moyen d’y arriver c’est de se lever très tôt et se coucher très tôt aussi. Premier réveil à 4h du matin donc. J’avais rempli mon frigo la veille en arrivant donc je déjeune en vitesse dans ma chambre en regardant l’actualité à la télévision. On est aux Etats-Unis donc le moindre fait divers prend des proportions énormes, la veille un vieil homme s’était fait agressé pas loin de là où je dormais et on lui avait volé 15 dollars. Ok, c’est crapuleux mais de là à en faire la une, il y a un pas. La journaliste qui couvrait l’événement était encore en rue à 4h du matin pour faire son reportage toutes les demi-heures.

 

Je sors de l’hotel à 4h du matin, je suis équipé de mon trépied pour faire des photos de nuit. Dehors il n’y a presque personne, la ville est calme, on a l’impression d’être dans un film de zombies où la population a été décimée. L’objectif de la matinée était d’atteindre le pont de Brooklyn avant le lever du soleil pour prendre des photos de Downtown la nuit. En route donc!

 

Mon hôtel se trouve juste à côté du One World Observatory et du 911 Memorial. A cette heure il n’y a évidemment personne qui fait la file et c’est bien pratique car je peux prendre tranquillement des photos sans personne pour gacher le décor. La nouvelle tour domine vraiment tout le paysage, c’est la tour la plus élevée de New-York (et des Etats-Unis). Je comptais bien la visiter mais j’ai du y renoncer par manque de temps.

 

Oculus

new york oculus photo

Juste en face de la tour se trouve l’Oculus, un batiment ultra moderne à l’architecture complètement décalée. L’Oculus est une véritable curiosité architecturale, on dirait que le batiment est soutenu par une colonne vertebrale. A l’intérieur on retrouve un grand espace ouvert avec quelques magasins et un accès au métro.

 

Après une quinzaine de minutes de marche, j’arrive au Brooklyn Bridge. Il n’y a toujours pas beaucoup de monde dans les rues mais on sent que la ville se reveille car le trafic commence à s’activer. Je croise de nombreux joggeurs et joggeuses, jamais je n’aurais imaginé que des femmes seules puissent courir dans une grande ville à 4h du matin sans se faire enmerder, à New-York c’est tout à fait possible. Je n’ai jamais eu le moindre sentiment d’insécurité sur tout le voyage.

 

Brooklyn Bridge

brooklyn bridge night photo

J’arrive au pied du Brooklyn Bridge vers 5h30, deux policiers dans une petite voiture monte la garde à l’entrée et à la sortie du pont, encore un signe qu’on ne rigole pas avec la sécurité à New-York. Moi ça ne me choque pas, je trouve ça très bien, on peut se promener en paix. La vue de Downtown à partir du pont de Brooklyn est vraiment belle, elle devrait faire partie de tous les itinéraires à Downtown et de nuit c’est encore plus beau. Je m’installe donc à mon aise sur le pont avec mon trépied et je me lance dans une séance photo. Je pensais que ça allait être facile mais j’ignorais un petit détail qui change tout, le pont bouge tout le temps. Avec le trafic (même léger) qui passe en dessous, le pont vibre en permanence, impossible donc de prendre des photos en pose longue. La seule solution c’est de monter en ISO.
 

Downtown au lever du soleil

new york downtown night

De l’autre côté du pont, je me trouve à Brooklyn, je n’y étais encore jamais allé. L’ambiance est totalement différente de ce côté, c’est une zone plus résidentielle, rien à voir avec les gratte-ciels de Downtown. Je descends le long du pont pour prendre quelques photos de l’autre côté de la rivière, le jour se lève, la ville se réveille et une fine pluie s’invite sur mes photos. Je longe ensuite la rivière pour obtenir quelques belles vues de la ville avec le pont de Brooklyn et j’arrive au pont de Manhattan pour traverser la riviève dans l’autre sens. Le pont est ici moins joli mais il offre une belle vue sur le pont de Brooklyn. Le pont de Manhattan arrive en plein coeur de Chinatown, le quartier n’est pas top-top, il n’y a rien de très chinois à part les enseignes et l’ensemble n’est pas très propre.

 

Retour à la case départ vers 10h30 pour prendre une petite pause avant de repartir, fini le calme, les rues sont remplies de monde et le trafic a repris ses droits. Bilan de la matinée, environ 10km à pied, 120 photos, ça commence bien mais je suis trempé car non seulement il pleut légèrement mais l’air est très humide.

 

Parcours de la matinée

 

En route pour Midtown

La promenade du matin n’était qu’une mise en jambe. Après une étape de ravitaillement au supermarché du coin, je décide d’aller à Midtown…à pied ! J’emprunte Church street et puis Broadway pour traverser Tribeca, Greenwich Village, passer par Washington Square, Union Square pour attérir ensuite dans la 5th avenue au pied de l’Empire State Building.

 

En parcourant cette partie de la ville, je voulais voir la partie non touristique de la ville car Tribeca et Greenwhich village ne sont pas les premiers quartiers visités par les touristes. L’idée n’était sans doute pas mauvaise mais ce que j’avais oublié depuis mon dernier voyage c’est qu’en voyageant à pied, on perd un temps dingue à chaque feu rouge. Je marche assez vite avec une moyenne autour de 7 km/h mais ici je me suis retrouvé plutôt à 3 km/h. Ca m’a un peu énervé et la pluie n’y a rien arrangé.

 

Tribeca et Greenwhich Village se ressemble assez fort au niveau architecture, on retrouve ici de nombreuses constructions en briques rouges avec les escaliers de secours en façade. Ce sont surtout des quartiers résidentiels mais on retrouve des magasins et des restaurants partout, symbole de la consommation à l’américaine.

 

Midtown sous la pluie

midtown rain pluie

Il pleut encore toujours, pas question de monter en haut de l’Empire State Building ou du Top of The Rock aujourd’hui, la visibilité est trop mauvaise. Malgré la pluie, il y a beaucoup de monde dans les rues et ça se bouscule un peu sur le trottoir. Première étape sur ma route à Midtown, la New York public library. Euh une bibliothèque? Oui, elle en vaut le détour et accessoirement, ça me permet de me sécher un peu.

 

Dès que l’on passe la porte de la bibliothèque, on entre dans une zone de calme qui contraste fort avec l’agitation de la ville. Au rez-de-chaussée, plusieurs salles de lectures sont ouvertes à tous, on peut s’y installer pour lire un livre ou se connecter à Internet avec son portable. Je n’ai pas vu grand monde lire un livre, la plupart des personnes présentes utilisaient un pc portable, une tablette ou un smartphone.

 

A l’étage, on retrouve de vastes salles de lecture avec un aménagement et une ambiance qui font penser aux colleges anglais. Chacun dispose de sa petite lampe sur une table en bois, le tout entouré de milliers de livres dans une atmosphère feutrée. Je pense que les livres sont surtout là pour décorer car je n’ai pas vu grand monde avec un livre en main. Chaque table dispose d’un écran, clavier et souris pour surfer sur Internet. Le bibliothèque dispose de plusieurs salles de ce genre, ce n’est vraiment pas le genre de chose que l’on s’attend à voir en plein Midtown à New-York.

new york public library photo

Après une petite heure de promenade au sec dans la bibliothèque, je décide de sortir mais la pluie est toujours bien présente. Je décide donc d’aller jusqu’à la gare de Grand Terminal qui se trouve à une centaine de mètres de là. A priori on ne visite pas une gare mais celle-ci est presque devenue une symbole à New-York tellement elle a été utilisée dans de nombreux films. Après quelques minutes à pied, j’arrive donc à la gare.

 

Pour la première fois je croise des militaires, jusqu’à présent j’avais surtout croisé des policiers mais je suppose que ce lieu est une cible potentielle pour les terroristes. Il y a beaucoup de monde dans la gare mais j’ai surtout l’impression qu’elle est remplie de touristes. Le hall principal rendu célèbre dans de nombreux films est rempli de monde qui ne bouge pas et qui prend des photos.

new york grand central terminal photo

L’escalier principal est bondé de monde, ici aussi la dictature du selfie a pris le dessus sur les règles élémentaires de bonne conduite en société. J’imagine que les New-Yorkais n’emprunte même plus cet escalier, impossible d’y circuler tellement il y a de touristes.

 

La pluie a enfin cessé, le ciel est toujours fort nuageux mais au moins je peux me promener librement. Je remonte la 5ème avenue en faisant ici et là quelques détours. Je passe notamment près du Rockefeller center où une foule en délire attire mon attention. C’était le week-end de Pâques et une émission était tourné en direct à côté du gratte-ciel. Impossible de s’approcher de très près tellement la foule était dense et agitée mais cela devait être un talk show en direct ou quelque chose du genre. Tous les espaces publics autour du Rockefeller building sont décorés pour la Pâques mais ici rien de très religieux, on retrouve surtout des tapis de fleurs et des décorations de Pâques (lapins, oeufs, …) mêlées au décor végétal.

 

Je remonte ensuite la 5ème avenue, je visite Saint-Patrick sur ma route. Ici aussi tout a été décoré pour Pâques. Bien que la cathédrale soit propre et surveillée, elle semble servir de refuge pour les SDF qui peuvent y dormir au chaud sans être (trop) dérangés. Personnellement je n’ai rien contre mais connaissant le côté puritain des américains, ça m’a un peu étonné.

saint-patrick-cathedral-new-york-photo

Un peu plus loin, on retrouve une tour assez moche qui est devenue une attraction touristique grace à son propriétaire. La Trump Tower est devenu est un arrêt obligatoire pour la dictature du selfie. Le batiment en soi n’a aucune intérêt, les immeubles voisins sont bien plus beaux.

 

Je traverse Central Park pour arriver à ma destination finale de la journée. J’étais déjà venu à Central Park en 1999, le parc n’a pas beaucoup changé mais sans son feuillage et par un temps gris, il est un peu triste. Le sud du parc offre une belle vue panoramique sur la fin de Midtown.

 

Le musée d’histoire naturelle à côté de Central Park sera ma plus grosse déception de ce voyage. Le musée n’est pas bien organisé, le flux des touristes est assez chaotique et le musée n’apporte pas grand chose par rapport aux autres musées du même genre en Europe. Le planetarium et son film sur la matière noire est sans doute la seule chose positive que je retiendrais de ma visite.

new-york-museum-natural-history-mammoth

A ce stade de la journée j’ai entre 25 à 30km au compteur, plus question de faire la route du retour à pied. Je décide donc de prendre le métro directement sous le musée et direction downtown pour aller faire des courses au supermarché, manger un morceau et puis au lit à 20h pour pouvoir me lever tôt le lendemain et limiter l’effet du décalage horaire. On annonce un beau soleil pour toute la journée, je veux donc en profiter un maximum.
 

Journée chargée sous le soleil

Le soleil brille enfin, je vais donc en profiter pour faire un maximum de chose avant le retour de la grisaille prévu pour le lendemain. Je fais d’abord un tour rapide de Downtown au lever du soleil en passant notamment par le Raging Bull, Wallstreet et en longeant l’East River pour revenir au niveau du City Hall.

 

Au niveau du City Hall je m’installe dans le parc adjacent pour prendre des photos de la superbe vue sur Downtown, on y retrouve un mélange de plusieurs styles (du classique et du moderne), l’ensemble vaut bien une petite pose photo.

 

En route ensuite pour Midtown avec cette fois-ci un ciel bleu en toile de fond. Je m’arrête d’abord au niveau du Madison Square pour voir le Flat Iron. En 3 visites à New-York, je ne l’avais encore jamais vu. Le bâtiment est unique dans son genre mais j’ai été un peu déçu au final, j’avais sans doute trop d’attentes et finalement le décor ne met pas le batiment très en valeur.

 

Je remonte vers l’Empire State Building, je repasse par le Rockefeller, je traverse Time Square et comme l’heure tourne je me dirige vers l’Hudson River pour prendre le bateau de la Circle Line prévu pour 12:30. Sachant que les files d’attente sont mal gérées, je m’insère dans la file à 11h15 et je me dis que ça devrait suffire pour prendre le bateau prévu. Et non, j’arrive à 12h15 à la caisse et on m’annonce avec une moue désintéressée qu’il n’y a plus de place. Aaaaah, bande de nazes! Des personnes de l’organisation circulaient dans les files pour renseigner les touristes mais ils se sont bien abstenus de dire que le bateau était plein. Je n’ai pas le choix, je prends un ticket pour 3:30 et je retourne à Midtown en attendant.

 

Je retourne à Time Square qui est absolument blindé de monde à cette heure de la journée, pas étonnant avec un aussi beau soleil. C’est une heure intéressante pour aller à Time Square car la plus grande partie de la place est éclairée. Je me suis amusé à faire quelques photos panoramiques, des time lapses et des vidéos 360 qui donnent un aperçu assez réaliste du bruit et de l’agitation de cet endroit. Je continue à faire le tour du quartier en attendant de retour au guichet de la Circle Line.

 

Je suis de retour dans la file pour la Circle Line, j’ai un ticket cette fois-ci donc je me dis que ça devrait aller plus vite…mais non évidemment, si l’organisation est nulle à 12:30, elle l’est ausi à 3:30 ! J’arrive au niveau de l’embarquement après plus ou moins 1h d’attente à nouveau et là on m’annonce…qu’il n’y a plus de place dans le bateau. Mais ce n’est pas possible !!! Comme la file était encore longue derrière moi, un deuxième bateau a été mis à disposition mais il a encore fallu attendre une heure pour pouvoir monter à bord. Au final, j’ai fait plus de 2 h de file pour une croisière d’une heure trente!

 

Midtown le soir

Après la croisière, retour à Midtown pour aller au Top of the Rock. Le coucher du soleil est proche et c’est le meilleur moment de la journée pour prendre des photos d’en haut à New-York. J’arrive au Rockfeller Center et il y avait une file monstre sur le trottoir. Je devais bien m’y attendre, je m’insère dans la foule et j’attends mon tour. Après presque une heure d’attente, j’arrive aux portes du batiment et là le portier m’annonce que je ne suis pas dans la bonne file, la file pour les tickets c’est de l’autre côté! Quoi, encore??? Comment peut-on en arriver là, il n’y a aucune indication, vraiment rien du tout pour orienter les gens. Il fallait donc faire la file pour les tickets d’abord (mais à partir de l’autre côté du batiment) et ensuite refaire la file avec un ticket. C’est super mal organisé et les files d’attente se forment sur des trottoirs déjà bondés de touristes où tout le monde se mélange sans savoir ce qu’il faut faire. Je n’avais plus envie d’encore faire 2 fois la file, je décide de me rabattre sur l’Empire State Building car je n’allais plus avoir l’occasion de le voir le lendemain de toute façon.
 

Empire State Building

Arrivé au pied de l’Empire State Building, même chose, une file monstrueuse et on ne sait pas trop où il faut aller. Cette fois-ci je demande à un employé de l’attraction avant de commencer à faire la file. La file est longue mais elle avance assez vite, je me dit que peut être je ne mettrais pas une heure pour arriver en haut. Ah mais j’étais sans doute trop optimiste car la file à l’intérieur du batiment est encore plus grande que celle à l’extérieur. Au total j’ai mis plus de 2h pour arriver tout en haut et mon calvaire n’allait évidemment pas s’arrêter comme ça. Il y avait un monde de dingue en haut, ça se bousculait sans arrêt. Il faisait 2 degrés et le vent était violent au point de ne presque pas pouvoir tenir debout. Je n’ai donc pas pu prendre les photos que je voulais car impossible de tenir dans une position stable, j’étais soit poussé par le vent soit poussé par des touristes voulant à tout prix faire un selfie. Parfois je me dis que si certains pouvaient s’essuyer les pieds sur ma tronche pour un selfie, ils n’hésiteraient pas un instant!

 

La journée a été longue et demain c’est la dernière journée, retour à l’hôtel pour un repos bien mérité. Aujourd’hui j’ai marché entre 20 et 25km

 

Dernier jour

A ce stade du voyage, je pensais que j’allais avoir visité toutes les attractions de mon pass mais avec les nombreuses pertes de temps causées par les files d’attente, je devais encore visiter le Top of the Rock alors que j’avais prévu de faire la One World Observatory et la Highline ce matin. Je laisse donc tomber la One World et Highline et je me prépare pour partir au Top of the Rock quand je reçois un sms m’indiquant que mon vol est annulé. Décidemment, rien ne se sera déroulé comme prévu dans ce voyage. Je suis automatiquement transféré au vol du lendemain mais ce n’était pour moi pas possible. Avant donc de pouvoir profiter de ma journée, il a fallu que je trouve une solution pour rentrer. Au final, je rentrerais à Bruxelles en passant par Munich avec Lufthansa.

 

Après avoir réglé le problème d’avion, je prends le métro pour aller au Top of The Rock, j’arrive un peu avant midi et oh miracle, il n’y a presque pas de file d’attente! Je fais la file pour le ticket mais plus de place disponible avant 14h (il est environ midi). Encore une perte de temps supplémentaire mais bon, à ce stade-ci, je n’ai plus d’autre choix. Vers 14h je me présente à la bonne file, je rentre assez rapidement mais à l’intérieur du batiment il n’y a personne pour orienter les touristes et on se mélange avec des gens qui se promènent dans la galerie commerciale du Rockefeller plaza, ici encore aucune indication de là où il faut aller et personne pour nous orienter! Avec le groupe qui avait un ticket à la même heure que moi, nous finissons par trouver notre chemin pour enfin arriver en haut du Top of the Rock!

 

En route pour Newark

Je devais reprendre l’avion à JFK mais vu qu’il était annulé, j’ai du changer d’aéroport et m’orienter vers Newark qui se trouve de l’autre côté de la ville par rapport à JFK. Je me rends au terminal de bus de la 42ème et je prends le bus express pour l’aéroport. Le bus est censé partir toutes les 20 minutes mais le terminal de paiement ne fonctionnait plus et comme tout le monde ne savait pas payer en cash, il a fallu que quelqu’un vienne apporter un autre terminal de paiement, j’ai donc perdu une bonne heure de plus à attendre.

 

Arrivé à Newark plus tard que prévu, je me présente au guichet de Lufthansa où je suis rapidement pris en charge pour passer la sécurité en couloir prioritaire. Même si le personnel de sécurité était loin d’être sympathique et que le controle était assez long, l’ensemble s’est bien déroulé et j’ai pu embarquer à l’heure.

 

Pour le retour je suis dans un Airbus A350 tout neuf et très bien équipé. Les sièges sont équivalents à ceux de l’Airbus A330 de Brussels Airlines mais l’équipement a bord est plus complet. Il est possible de téléphoner (5€/min !), surfer en wifi, voir plus de 100 films, … L’avion dispose également de 3 caméras extérieures pour voir ce qui se passe à l’extérieur de l’avion. Le décollage au dessus de New-York la nuit, c’est un beau spectacle en soi!

 
Comment composer son itinéraire / circuit ?
Pour vous aider à construire votre voyage, je vous propose des configurations prêtes à l’usage et organisées en journée. Vous pouvez ainsi choisir les journées qui vous intéresse en fonction de votre temps et vos envies.
 

Itinéraire / Circuit 1

Durée: demi-journée
Météo: beau temps nécessaire

 

Démarrage au Rockefeller center pour une promenade dans Midtown. Si vous ne vous arrêtez pas le trajet ne prendra pas plus d’une heure mais en réalité comptez 2 à 4h. Ce tour vous donnera un aperçu des sites les plus intéressants à faire à pied à Midtown.

Composition de cet itinéraire:
– Rockefeller center/plaza
– Radio city Music Hall
– Time Square et environs
– Bryant park
– New York public library
– Grand Central Terminal
– Chrysler Building
– United Nation Headquarters
– Midtown comics
– 5th avenue (partielle)
– Saint Patrick’s cathedral
 

Itinéraire / Circuit 2

Durée: demi-journée
Météo: beau temps nécessaire

 

Ce trajet démarre aussi à Rockfeller center et se combine donc très bien avec le tour 1. Vous allez ici passer plus de temps en haut de Midtown avec Central Park comme lieu principal. Ce trajet est plus long que le trajet 1 et il faut rajouter le temps de visite du Metropolitant. Comptez donc 4 à 5 heures au total.

Composition de cette configuration:
– Rockefeller center/plaza
– 5th avenue
– skyline autour de Central Park
– Metropolitan museum
– Guggenheim
– Central Park
– Sculpture « LOVE »
 

Itinéraire / Circuit 3

Durée: 3/4 journée
Météo: beau temps nécessaire

 

Pour démarrer se trajet, vous devez vous rendre au croisement de la 12ème avenue et la 46ème rue. Vous avez deux attractions l’une à côté de l’autre mais étant donné que vous risquez de devoir attendre pour accéder aux attractions, je vous conseille fortement de vous rendre au guichet de la Circle Line le plus tôt possible (vers 9h) pour acheter vos billets (horaire en fonction de l’excursion désirée). Si il n’y a pas beaucoup de file d’attente, vous pouvez prendre une croisière tout de suite sinon prenez une croisière en début d’après-midi.

 

Si vous avez choisi une croisière l’après-midi, vous pouvez vous rendre dès 10h à l’Intrepid Museum of Air & Space juste à côté. Il faut compter 2 à 3h de visite à son aise, vous pouvez ensuite vous insérer dans la file pour la croisière juste à côté. Sachez que même si vous avez un ticket, la file peut être longue.

 

Composition de cet itinéraire:
– Circle Line et tour de Manhattan
– Intrepid Museum of Air & Space
– Hell’s Kitchen (si vous avez le temps entre les deux activités)

 

Itinéraire / Circuit 4

Durée: 1/2 journée
Météo: beau temps nécessaire

 

Ce circuit démarre au pied de la One World Observatory tower où vous pouvez visiter le 9/11 Memorial ainsi que la plateforme d’observation la plus élevée de New-York. De là, vous traversez la rue et vous êtes en face de l’Oculuse, un édifice moderne et organique à l’architecture unique. Vous descendez ensuite Downtown pour voir le Charging Bull et plus loin Battery Park. A partir d’ici vous pouvez prendre un ticket pour aller voir la Statue de la Liberté. La vue à partir de Battery Park vaut le détour, surtout au coucher de soleil car la réflection du soleil orangé sur les immeubles de verre fera de belles photos. Longez ensuite l’eau jusqu’au ferry pour Staten Island. Revenez ensuite à l’intérieur de Downtown dans les rues étroites où le soleil ne passe presque jamais, vous croisez Wall Street sur votre route. Ensuite direction City Hall pour une pause dans le petit parc qui offre une vue superbe sur les gratte-ciels environnants pour ensuite terminer votre voyage avec un aller/retour sur le Brooklyn Bridge. De l’autre côté du Brooklyn Bridge il est possible de longer la rivière pour prendre de belles photos de Downtown.

Composition de cet itinéraire:
– One World Observatory
– 9/11 memorial
– Charging Bull
– Battery Park
– Statue de la liberté
– Staten Island
– Wall Street
– City Hall
– Brooklyn Bridge

 
 
 
 
Pas encore de commentaires

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Circuit USA
Circuit Ouest-Américain 2 à 3 semaines
L'Ouest Américain c'est l'aventure et le confort en même temps, paysages superbes et accessibles, la destination roadtrip par excellence.
 
Circuit USA
New-York guide pratique
Guide pratique pour préparer votre voyage (aéroport, hotel, metro, ...) et choisir les attractions au meilleur prix (city pass, files d'attente,...)
 
Circuit USA
New-York: circuit de 3, 4 à 6 jours
New-York offre une telle diversité d'activités qu'il est parfois difficile de choisir. Si vous avez entre 3 et 6 jours, voici quelques itinérares conseillés.
 
Circuit USA
Capitol Reef National Park
Moins connu du grand public, Capitol Reef offre cependant une palette unique de paysages désertiques facile d'accès et valant vraiment le détour
 
Circuit USA
San Francisco
Découvrez la plus européenne des américains, culture, shopping, sorties, San Francisco ne vous laissera pas indifférent.
 
Circuit USA
Las Vegas
Las Vegas c'est une ville-parc d'attraction pour adultes, des jeux, de la bouffe, des spectacles, du sexe et bien d'autres encore.
 
Circuit USA
Death Valley / Vallée de la mort
L'enfer sur terre, ça vous tente? Décor apocalyptique mais sublime dans son genre, Death Valley est un must sur votre route.
 
Circuit USA
Arches National Park
Véritable décor de film de cowboys, Arches est un parc facile d'accès offrant des paysages uniques sculptés par le vent.
 
Circuit USA
Los Angeles
Capitale mondiale du cinéma, Los Angeles a bien d'autres choses à offrir, du pur divertissement pour tous les publics.
 
Circuit USA
Yosemite - Guide de voyage
Yosemite en pleine nuit c'est un peu X-files, on ne voit rien, la radio siffle et on est enfermé entre des rangées d'immenses sapins.
 
Circuit USA
Canyonlands National Park
La force de la nature exerce sa pression dans toute sa splendeur sur ce décor désertique déchiré par l'érosion.
 
Circuit USA
Bryce Canyon National Park
Bryce Canyon c'est le blockbuster des parcs américains, beaucoup de choses à voir sans se fatiguer, accès facile, effet waw garanti.
 
Circuit USA
Grand Canyon National Park
Grand Canyon c'est le canyon de tous les superlatifs, le plus grand, le plus profond,... il est si grand qu'on le distingue de l'espace!
 
Circuit USA
Zion National Park
Zion offre un décor idyllique avec son abondante végétation, son calme et ses falaises abruptes de toutes les couleurs.
 
Circuit USA
Antelope Canyon Navajo Park
Méconnu du grand public, Antelope est une véritable merveille si vous le visitez au bon moment de la journée, effet waw garanti!
 
Circuit USA
Monument Valley Navajo Tribal Park
Décor de film de cow boy par excellence, Monument Valley va vous replonger dans l'imaginaire collectif, il ne reste plus qu'à passer la musique de Morricone pour mettre l'ambiance.