L’inconnue en Europe

Il y a encore un an je ne savais pas situer Toronto sur une carte, je pensais que c’était la capitale du Canada et que la ville était perdue dans les bois. J’avais vraiment tout faux. Toronto n’est pas la capitale, c’est Ottawa et Toronto est loin d’être une petite ville dans les bois. La métropole compte près de 6 millions d’habitants, c’est une ville moderne en damier avec des gratte-ciels, on a vraiment l’impression d’être aux Etats-Unis. Toronto est une ville méconnue en Europe, en la visitant elle vous semblera pourtant familière car après Los Angeles et New-York, de nombreux films et séries y sont tournés. Ces quelques jours à Toronto m’ont permis de découvrir une belle ville bouillante de vie où on se sent vraiment bien.

Date de séjour: juin 2018
Durée du séjour conseillée: 3 à 4 jours

N’hésitez pas à poser vos questions dans la section des commentaires pour en faire profiter tout le monde.

 

Transfert aéroport – Toronto

L’aéroport de Toronto se situe à l’Ouest de la ville et il est possible de rejoindre la ville de plusieurs façons mais quoi qu’il arrive, il vous faudra compter au minimum 40 minutes entre l’aéroport et le centre-ville.

 

Bus + Metro

 

L’option la moins chère mais pas forcément la plus pratique, c’est la combinaison de bus et métro qui vous coutera un peu plus de 3 $CAD par adulte, les enfants de moins de 12 ans voyagent gratuitement. Pour prendre le bus vous devez vous rendre au niveau 0 du terminal 1. Si vous attérissez au terminal 1 vous devez simplement suivre les panneaux pour le bus à droite en sortant de la salle de récupération des bagages. Du niveau zéro vous devez prendre le bus 192 (aussi appelé Airport Rocket). Vous pouvez acheter des tickets avant de sortir du batiment. Le bus 192 vous amènera jusqu’à Kipling station, il s’agit d’une plateforme pour les bus avec accès à la ligne de métro 2. Vous devez descendre au niveau inférieur pour prendre le métro. La ligne 2 ne va pas en centre-ville, vous devrez donc changer pour la ligne jaune dès que vous le pourrez pour rejoindre downtown. Ce n’est donc pas l’option la plus pratique car vous devrez prendre un bus et deux métros mais c’est l’option la moins chère. Il faut compter presque une heure pour le trajet, le temps dépendra de l’efficacité des correspondances.

 
 
 

Train

 

Le train représente une autre option. A partir du Terminal 1, vous avez la possibilité de prendre un train pour la ville qui s’arrête en plein Downtown à Union Station. Le trajet coute 12 $CAD par adulte et le trajet prend environ 45 minutes.

 

Taxi / Uber

 

Si vous préférez être déposé juste devant votre hôtel, vous avez toujours la possibilité de prendre un taxi ou Uber. Il faut compter environ 40 CAD pour relier l’aéroport à Union Station en centre-ville avec Uber. Si vous voyagez à 3 adultes (plus de 12 ans) ou plus, Uber pourrait représenter la meilleure solution avec l’avantage d’être déposé directement à votre hôtel.

 

Premier contact

Nous sommes arrivés à Toronto à 13h et après avoir passé les formalités d’immigration et récupéré nos bagages, nous nous rendons en ville en bus et métro pour rejoindre notre hôtel. Nous allons rester 3 jours au Chelsea Hotel sur Gerrard street. Le trajet prend environ une heure. A peine sorti de l’aéroport on a l’impression d’être aux Etats-Unis avec ses grandes autoroutes, son trafic composé de grosses voitures et sa signalisation routière ressemble très fort à celle utilisée de l’autre côté de la frontière.

 

Le bus 192 nous dépose à Kipling station où nous devons prendre le métro. Toronto dispose de deux longues lignes de métro qui se croisent à plusieurs endroits. Le reste de la ville est quadrillée par d’autres modes de transport comme le bus. Le métro ressemble à celui de New-York, les stations ne respirent pas la fraicheur mais l’ensemble est correct, les rames sont climatisées.

 

Après avoir traversé une vingtaine de stations de métro, nous arrivons enfin à proximité de notre hôtel à la station « College ». La première impression était correcte, Toronto est une ville à l’américaine. Non seulement on retrouve la structure en damier et ses gratte-ciels mais tout y est conçu pour consommer avec une surabondance de magasins, supermarchés et restaurants. Toronto a des airs de New-York en plus petit et plus aéré (sans doute parce que les gratte-ciels sont plus bas). Les trottoirs grouillent de monde, nous sommes en plein juin et il fait presque 30°C. Le quartier où nous nous trouvons bouillonne d’activité sans que cela devienne envahissant.

 

La ville est organisée selon un axe est-ouest presque parfait. Dès le lever du soleil, les rues de l’axe est-ouest sont éclairées et le resteront presque toute la journée. Les rues de l’axe nord-sud ne seront véritablement éclairée qu’aux environs de midi. Contrairement à New-York, le soleil arrive quand même à bien éclairer la ville car les gratte-ciels sont nettement moins hauts.

 

Je suis allé à New-York trois fois et la dernière fois c’était il y a 3 mois, les souvenirs sont donc encore bien frais dans ma tête. En dehors de l’aspect architectural, il y a une chose qui différencie fortement Toronto, il n’y a ici aucune présence policière. Sur les quelques jours passés à Toronto je n’ai pas vu plus de 10 policiers alors qu’à New-York, vous avez des policiers à tous les coins de rue. Même dans les quartiers plus défavorisés, je n’ai pas vu de policier, je ne me suis jamais senti en insécurité pour autant. Il y a par contre plus de mendiants visibles à Toronto, je ne m’attendais pas à ça au Canada car l’image que j’en avais était celle d’un état au plein emploi, les stéréotypes ont la vie dure.

 

Downtown via Yonge Street

toronto photo

Pour le deuxième jour à Toronto, nous descendons vers Downtown par Yonge street, une des rues principales de la ville, c’est un peu la 5th avenue de Toronto. On y retrouve des magasins, des restaurants et toutes sortes d’institutions financières. Contrairement à New-York, le klaxon est ici un sport librement pratiqué, le trafic a pourtant l’air discipliné mais la courte durée de passage au feu rouge doit en énerver plus d’un.

 

Nous nous arrêtons une première fois à Dundas square, j’y étais passé la veille pour faire une reconnaissance et la place était remplie de monde pour un concert, aujourd’hui il n’y a plus aucune trace du concert. La place est un genre de petit Time Square, on retrouve de nombreux grands écrans publicitaires qui se battent pour capturer l’attention des passants.

 

Itinéraire de découverte

L’itinéraire proposé ci-dessous vous permettra de découvrir Toronto à pied et de vous arrêter pour visiter certaines attractions. J’ai utilisé Union Station comme point de départ mais vous pouvez naturellement démarrer de n’importe quel point selon vos préférences, la météo et votre humeur du jour.

Etape 1: Union Station à Waterfront
A partir de la gare de Union Station, descendez jusqu’à la Queens Quay E pour atteindre la rive du lac Ontario. Vous pouvez ici prendre un ferry pour les Toronto Islands décrites plus loin ou simplement vous promener le long du lac et profiter d’un banc. Remontez ensuite légèrement pour suivre la Queens Quay E jusque Lower Slimcoe street.

toronto photo

 

Etape 2: tour CN et environs
La tour CN est de loin le batiment le plus élevé de la ville, elle vous servira surement de repère pour votre exploration. La tour CN est une attraction en soi, vous pouvez monter jusqu’en haut pour admirer le paysage (c’est assez cher). Vous avez également la possibilité de visiter l’aquarium Ripley juste à côté (voir description plus bas) ainsi que le stade Rogers Centre. Il y a également un petit parc en face de la tour où vous retrouverez d’anciennes locomotives et wagons, l’ensemble avec les gratte-ciels en toile de fond est assez joli. Remontez ensuite la Lower Slimcoe pour atteindre la front St W.

toronto photo

 

Etape 3: financial district
A ce stade vous êtes en plein coeur de la ville avec son district financier. Si vous aimez les gratte-ciels, cet endroit est fait pour vous, on se croirait dans une ville américaine. Promenez-vous sur Front, Wellington et King street, c’est là où vous trouverez le plus de gratte-ciels à Toronto. Remontez jusqu’au croisement de Queen et Bay.

toronto-photo-14

 

Etape 4: town hall(s)
Vous êtes ici à proximité du nouveau Town Hall et du vieux, ils sont séparés d’à peine un bloc. Le vieux batiment est assez unique dans son genre à Toronto, il est en opposition totale avec le nouveau batiment. Tout autour du nouveau batiment, de nombreuses activités et expositions sont organisées. Si vous aimez le shopping, vous avez le Eaton shopping mall dans le même quartier. Remontez jusque Dundas street W.

toronto-photo-15

 

Etape 5: Dundas square et Yonge street
En longeant Dundas pour atteindre le croisement avec Yonge street, vous arrivez à un genre de mini Time Square. Cette place n’est pas aussi riche en publicité que Time Square mais cela elle se remplit peu à peu. Cet endroit est également utilisé pour organiser des concerts en ville. A partir d’ici vous pouvez descendre Yonge Street pour revenir vers Union Station.

toronto-photo-16

 

Toronto Islands

Pour un peu plus de 7 CAD par adulte vous accédez à un havre de verdure à 10 minutes de bateau de Toronto. Les Toronto Islands regroupent plusieurs îles que vous pouvez rejoindre par le ferry située en bas de Bay Street, chaque ile a ses spécificités et si vous avez le temps vous pourriez y passer la journée.

 

L’île principale (center island) est principalement composées de grandes pelouses avec quelques arbres pour offrir de l’ombre quand il fait chaud. Ici et là on retrouve des aménagements pour se reposer, faire un barbecue ou un pic-nic. Des bancs sont disposés le long de l’eau et offrent une vue magnifique sur la Skyline de Toronto. C’est sans doute d’ici que vous aurez la meilleure vue sur l’ensemble de Toronto.

toronto photo

 

Juste derrière l’île principale, vous passez dans un autre univers, vous y trouverez un mini parc d’attraction sous forme d’un petit village du far west. Les attractions sont surtout conçues pour les enfants plutôt que les ados. On y retrouve par exemple un petit train, un funiculaire et aussi une rivière sauvage (assez petite). L’ensemble est vraiment sympa, parfait pour occuper les enfants.

toronto islands photo

 

Derrière le parc d’attraction vous accédez à une plage de sable et une vue dégagée jusqu’à l’horizon. Je ne m’attendais pas à retrouver ce genre de décor à Toronto non plus. La plage n’a rien d’exotique mais c’est un bel endroit où les arbres ont les pieds dans le sable et l’ensemble est très propre. Par contre même par 30°C, personne ne se baigne.

toronto islands photo

 

A partir de cette première plage, un chemin de planches (boardwalk) permet de longer le lac pour rejoindre Ward et Algonquin islands. Ces deux îles sont assez différentes. Ward est toute petite mais dispose d’une belle plage alors qu’Algonquin est une île résidentielle où des gens vivent toute l’année dans de belles petites maisons en bois complètement encerclées dans une végétation luxuriante.

toronto islands photo

 

Les Toronto Islands disposent de 3 arrêts de ferry, vous ne devez donc pas revenir en arrière pour revenir par où vous êtes arrivés. Vous pouvez par exemple commencer par Center Island et puis marcher jusqu’à Ward Island et reprendre le ferry là-bas, Le prix est le même et vous avez un ferry toutes les 30 minutes.

 

Ripley’s aquarium

toronto photo

Après avoir passé quelques heures sur les Toronto Islands, nous revenons en ville. Il fait assez nuageux, nous décidons de faire une activité d’intérieur. L’aquarium de Toronto se trouve au pied de la CN Tower. Achetez vos billets en ligne c’est nettement moins cher, vous pouvez même le faire une fois arrivé sur place, vous épargnerez une dizaine de CAD.

 

L’aquarium est considéré comme un des plus beaux en Amérique du Nord. Le bâtiment ne semble pas très imposant vu de l’extérieur mais il est très bien aménagé et il suffit de suivre le même couloir tout au long de la visite. Dans un aquarium on retrouve évidemment … des poissons et c’est effectivement le cas mais la mise en scène est vraiment très réussie. On sent très bien que tout a été fait pour assurer le spectacle. Vous ne retiendrez sans doute aucun nom de poisson car en dehors de quelques explications sur des écrans, vous ne retrouverez pas toute la littérature que l’on retrouve dans un aquarium européen comme Nausicaa à Boulogne-Sur-Mer ou la Cité de la Mer à Cherbourg. Ce n’est pas très grave au final car tout est en anglais et mon fils de 5 ans ne sait pas encore lire l’anglais.

 

Le clou du spectacle c’est le tunnel sous l’aquarium avec les requins, l’immersion est garantie. On passe dans un tunnel qui serpente à travers l’eau et on croise toutes sortes de poissons qui passent d’un côté à l’autre. La vedette c’est bien évidemment le requin tigre qui ne manquera pas de venir montrer sa dentition parfaite mais on retrouve aussi des raies, des tortues et toutes sortes d’autres poissons. Pour éviter que tout le monde ne reste planté en plein milieu du chemin, un tapis roulant vous forcera à avancer, c’est une bonne idée. Le tapis ne va pas très vite, vous pouvez donc rester dessus sur tout le trajet pour observer les poissons à votre aise.

 

Après le tunnel, on retrouve de nombreux autres aquariums (ceux des méduses sont superbes) et activités ou les enfants pourront se défouler.
Prix entrée : 35 CAD/adulte (par internet)

 

Photos

 

Toronto au cinéma

Toronto est très peu connue en Europe mais elle a sans doute quelques airs de déjà-vu pour beaucoup. La métropole canadienne est la troisième ville la plus utilisée par l’industrie du cinéma et on la retrouve dans de nombreux films et séries TV. Voici un aperçu des endroits utilisés pour certains films.

 

Casa Loma: X-men, X2, Scott Pilgrim vs World
1 Austin Terrace, Toronto, ON M5R 1X8, Canada

 

Toronto City Hall: Resident Evil, Star Trek Next Generation, The Sentinel
100 Queen St W, Toronto, ON M5H 2N2, Canada

 

University of Toronto: Mean Girls, Chicago, Capote, Man of the year, Skulls, Hannibal, Nikita, Orphan Black, Incredible Hulk
27 King’s College Cir, Toronto, ON M5S 3H7, Canada

 

Bay Adelaide center: Suits
333 Bay St Toronto, ON M5H 2R2

toronto suits filming location

 

Réductions

J’ai quelques accords avec certains sites qui vous permettent d’obtenir des réductions alors ne vous en privez pas!

 
 
 

Ou dormir?

Toronto offre un large éventail de logements pour tous les budgets mais comme toute grande ville, il faut s’y prendre longtemps à l’avance. J’avais vérifié les AirBnB en janvier pour partir en juin, l’offre était énorme et il y avait de nombreux logements très proches du centre-ville. Un mois avant le départ, il ne restait presque plus aucun logement bon marché à une distance raisonnable du centre. Pour une ville comme Toronto, il vaut mieux trouver un logement dans le centre-ville même si c’est un peu plus cher. La ville n’est pas entièrement couverte par le métro et même si il existe de nombreux bus et trams, vous risquez de perdre du temps avec des aller-retour.
Booking.com
 

Statistiques météo

Envie d'avoir du soleil et éviter la pluie? Vous voulez de la neige ? Les graphes ci-dessous vous donnent un aperçu des températures moyennes, de la quantité de pluie par mois en mm ainsi que la quantité de neige par mois en mm. Les données sont basées sur des statistiques météo historiques prises sur plus de 10 ans (peut varier selon le lieu).
 
Sans surprise, il fait froid en hiver et chaud en été mais avec des extrêmes moins importants que Montreal ou d’autres villes au Canada. Nous avons visité Toronto en juin 2018 et nous avons eu 2h de pluie sur les 4 jours où nous sommes restés. Le reste du temps les températures étaient au delà de 30°C avec un ressenti au delà de 40°C.
 
 
 
 
Pas encore de commentaires

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Circuits au Canada
Toronto
Méconnue en Europe, Toronto mérite pourtant le détour. Avec ses 6 millions d'habitants, Toronto offre de nombreuses possibilités et représente une belle porte d'entrée sur le Canada
 
Circuits au Canada
Parc de la caverne du trou des fées
Le parc du trou des fées vaut surtout le détour pour le parc avec son canyon et cascades car la grotte est tout petite et ne justifie pas que l'on fasse un détour.
 
Circuits au Canada
Zoo Saint-Félicien
Envie de faire un safari au Quebec? C'est possible au zoo de Saint-Félicien. On se promène avec un petit train en plein nature et on croise toutes sortes d'animaux dans leur milieu naturel.
 
Circuits au Canada
Ottawa et Gatineau
La capitale canadienne n'est pas qu'une ville administrative, c'est une ville moderne avec quelques attractions à ne pas manquer comme le musée de l'histoire canadienne.
 
Circuits au Canada
Chutes du Niagara
Les chutes du Niagara sont une attraction super touristiques mais qui vaut le détour. En plus des chutes et des activités, la ville s'est transformée en parc d'attractions.
 
Circuits au Canada
Parc animalier Omega
Envie de faire un safari au Québec? Au parc Omega on traverse le parc en voiture pour croiser de nombreux animaux qui s'approchent de très près de votre voiture.
 
Circuits au Canada
Parc national du Mont-Tremblant
Le parc national du Mont-Tremblant offre un grand espace naturel très bien aménagé pour profiter du paysage, faire de la randonnée et de nombreuses activités sportives.
 
Circuits au Canada
Algonquin park
Algonquin park est un parc très sauvage mais très bien aménagé où vous croiserez de nombreux animaux sauvages sans danger, seuls les moustiques sont féroces.