Syracuse – Ortygie

Syracuse est sans doute plus célèbre qu’Ortygie, c’est pourtant pour Ortygie que les touristes viennent en masse à Syracuse. Ortygie est une presqu’île attachée à Syracuse où on retrouve le riche passé baroque de la ville avec ses ruelles étroites, ses édifices religieux et sa forteresse espagnole bien conservée.

Date du séjour: fin avril 2017
Temps de visite: 1 jour
Cette page fait partie du circuit en Sicile

Ortygie photo panoramique 360

Voici ma toute première photo panoramique prise en dehors de mon jardin. Il s’agit de la piazza del duomo à Ortygie. Le temps était un peu couvert et il y avait beaucoup de mouvement autour de ma position. L’image est assez lourde, il faut donc attendre quelques secondes pour le chargement.


Ortygie baroque et bling bling

Syracuse est sans doute un de ces noms de villes italiennes dont vous avez déjà entendu parler sans trop savoir ce que l’on peut y trouver. Syracuse est une assez grande ville (plus de 100 000 habitants) qui ressemble à une ville ghetto si on ne prend pas le temps de s’aventurer dans son quartier baroque. Les origines de Syracuse remontent à la Grèce antique mais de cette époque il ne reste plus grand chose, c’est surtout le quartier baroque de la presqu’île d’Ortygie qui constitue la principale attraction de Syracuse aujourd’hui. De la gare, il faut 15 minutes pour arriver sur la presqu’île. En voiture, interdiction de rouler jusque là, il vous faudra trouver un parking avant et trouver une place de parking en Sicile c’est toujours une épreuve donc si vous avez l’occasion, préférez le train ou le bus.

A Ortygie on peut faire le tour de la ville en une journée voire moins si vous n’êtes pas du genre à rester planté 1h devant un vieux caillou. Le chemin qui fait le tour de l’île représente un excellent moyen de découvrir la ville sous un autre angle ou autre éclairage en fonction de l’heure de la journée. Coté ouest c’est la jet set type Saint-Trop’ avec de très gros bateaux de luxe bling bling et tout le cérémonial qui va avec, ca fait partie du spectacle, pas fan de bateaux mais détour assez sympa.

Le long des quais il y a une petite avenue bordée d’arbres avec possibilité de déguster un cocktail ou une granita, de préférence en fin d’après midi pour avoir le soleil couchant sur l’eau. Au bout du chemin vous aboutirez à un parc avec des arbres torturés où les troncs semblent avoir été tordus sur eux même. Juste un peu plus loin, vous trouverez un aquarium public, un genre de mini-étang en ville ceinturé par une belle rangée de pierre.

Chateau Maniace

Le chemin le long des quais mène à une vieille citadelle espagnole (Castello di Maniace) qui se situe à l’extrémité sud de l’île. Prix d’entrée 2euros par personnes, toilettes gratuites (ce n’est pas le cas en ville). Pour ce prix là, n’hésitez pas trop (pour le chateau, pas pour les toilettes).

La citadelle est assez agréable à visiter et elle permet surtout d’avoir une belle vue (unique) de la ville à partir du sud. On obtient la meilleure vue à partir de la zone ou étaient installés les canons. Nous étions arrivés dans la forteresse pas très longtemps avant l’heure de fermeture et pourtant personne ne nous a poussé vers la sortie, au contraire, un des gardiens m’a ouvert une des fenêtres à canon pour que je puisse prendre une photo sous un angle unique. Encore une petite claque au stéréotypes sur l’amabilité des siciliens.

Après la visite de la forteressse, on entre dans la ville et ses ruelles très étroites où meme une Smart aurait du mal à passer, suffit de regarder l’état général des voitures, la plupart des voitures sont cabossées, griffées.

Piazza Del Duomo

Incontournable sur l’île, la Piazza Del Duomo, centre principal de l’île, superbe place baroque avec deux églises (Duomo et Santa Lucia). La cathédrale a pour particularité d’avoir été construite sur un temple grec, on retrouve d’ailleurs encore quelques colonnes du temple original à l’intérieur de l’église. L’église Santa Lucia n’a par contre pas beaucoup d’intérêt, elle abrite une peinture illustrant la mort de la sainte patronne de la ville, photo interdite et la peinture est surveillée par deux vigiles qui n’hésiteront pas à user de leur beau sifflet pour vous interdire d’utiliser votre appareil photo.

La place est animée, il n’y a pourtant pas une surabondance de restaurant avec terrasses, juste beaucoup de touristes qui prennent des photos. J’ai choisi de faire ma première photo panoramique à cet endroit. Avant ça je m’étais entraîne dans mon jardin, cette place c’était vraiment ma première à l’extérieur et avec tout le monde, ce n’était pas la façon la plus facile de démarrer. Entre le monde, le mouvement, les curieux qui viennent se planter devant moi pour regarder ce que je fais, dur dur de garder son calme.

Ville d’histoire

Parmi les autres choses à voir à Ortygie il y a également la Galleria Regionale mais elle était fermée au moment de notre visite, nous n’avons donc pas pu la visiter. Il y a également des ruines d’un temple grec à l’entrée de la presqu’île mais rien de comparable à ce qu’on peut trouver à Agrigente ou Selinunte.

Visite des ruelles de la ville, un dédale de vieille habitations, parfois parfaitement préservées, parfois nettement moins mais on est vraiment plongé dans une autre époque. Ce qui est impressionnant c’est le calme en opposition avec les zones touristiques nettement plus bruyante.
 
Fin de journée au Food Concept sur les quais avec les bateaux de luxe, cocktail en main, on profite des derniers moment avant de revenir à Catane. Serveur super sympa qui nous a offert les antipasti et ne nous a pas fait payer le service (normalement 15%), faut croire qu’on a de bonne têtes.
 
En route vers la gare quand un gros orage éclate, grosse drache, beaucoup de vent et surtout des milliers de billes de glace qui nous tombent dessus, le vrai déluge, tous les italiens s’entassent les uns contre les autres sous les quelques parasols disponibles tandis que nous en bons belges ne craignant pas la pluie nous avançons sous la grêle avec nos beaux K-Way à capuche. Les rues se transforment en torrent pendant quelques minutes et puis en quelques minutes, tout est fini et le soleil revient.

Hotels à Syracuse

Trouver un hotel à Syracuse n’est pas une chose difficile, reste à voir si vous êtes prêt à loger dans la ville contemporaine qui est nettement moins attrayante qu’Ortygie. A Ortygie vous trouverez une grande offre de bed and breakfast mais vu la situation, les prix seront supérieurs à la moyenne.



Booking.com

Activités/Excursions

A Syracuse vous trouverez un grand nombre d’activités à faire sur place ou dans les environs, vous pourrez également utiliser Syracuse comme base de départ pour visiter d’autres parties de la Sicile.


Voici une liste des activités pour cette destination proposée. GetYourGuide offre une garantie du prix le plus bas, vous ne pouvez donc pas vous tromper.

Questions/Réponses

Comment joindre Syracuse?
Si vous avez déjà pris possession de votre voiture de l’occasion, vous allez de voir passer l’épreuve consistant à trouver une place de parking. Le train représente selon moi le meilleur moyen de visiter Syracuse, la gare est à 15min à pied d’Ortygie.
Combien de temps faut-il consacrer à Ortygie?
Tout cela dépend de vos goûts mais Ortygie n’est pas très grande, une journée maximum devrait suffire.