Avant de partir...

Merci pour votre visite, si vous avez apprécié mon travail, vous pouvez me supporter avec une des possibilités suivantes:
Abonnez-vous à ma chaine YouTube
Je publie des tests complets en vidéo chaque mois. En vous inscrivant vous serez averti à chaque nouvelle vidéo mais le nombre d'inscrits YouTube est important pour obtenir des produits à tester.

Abonnez-vous

Abonnez-vous à ma page sur Facebook
Je poste régulièrement des mises à jour sur Facebook, j'y organise également des concours pour gagner des cadeaux. Ici aussi, le nombre de fans est important pour obtenir du matériel.

Abonnez-vous

Utilisez mes liens
Je n'affiche pas de pub sur mon site parce que je n'aime pas ça. Ma seule source provient des achats que vous faites à partir de mes liens. Je gagne une maigre commission à chaque achat (environ 2% en moyenne), cela ne vous coute rien et cela me permet de continuer. Voici quelques liens pour acheter vos produits:

Amazon.fr == Cdiscount == Aliexpress == Banggood

x
Sur cette page:
Prix Nebula Cosmos Laser 4k
Ligne du temps
Pourquoi ce projecteur?
Déballage
Système d'exploitation
Finition
Pièce de projection
Autonomie de batterie
Consommation électrique
Bruit de fonctionnement
Connectivité
Réglages de l'image
Qualité d'image
Taille d'image et distance de projection
Qualité audio
Jeux videos
Conclusion du test / Avis
Comparatifs
Questions/Réponses

Notification nouveaux articles: YouTube Facebook

Anker Nebula Cosmos Laser 4k : test / avis

Anker Nebula Cosmos Laser 4k: test / avis
Catégorie: Projecteurs

Vous n'avez probablement jamais entendu parler de Nebula, c'est normal, c'est une marque encore relativement neuve dans l'univers des projecteurs mais Nebula est loin d'être une petite entreprise qui fabrique des projecteurs dans un garage. Nebula est une marque commerciale du groupe Anker que vous connaissez peut être pour ses chargeurs de batterie. Nebula a donc des reins solides et en plus ils n'en sont pas à leur premier projecteur. J'ai acheté mon premier Nebula en 2020 (Nebula Cosmos Max 4k) et je l'utilise toujours aujourd'hui car c'est un bon produit. Il aura fallu presque 2 ans à Nebula pour venir avec un nouveau modèle mis en vente sur Kickstarter, j'ai directement sauté sur l'occasion pour en acheter un et je pense que je suis un des premiers en Europe à en avoir un.[b][b][b]Le Nebula Cosmos Max 4k était un projecteur classique à placer à l'arrière d'une pièce, ce nouveau Nebula Cosmos Laser 4k est un projecteur portable qui peut donc être utilisé partout à condition d'avoir une alimentation car le projecteur n'est pas équipé d'une batterie. Comme il me faut plus qu'une semaine pour tester correctement un projecteur, je peux déjà lever un peu le coin du voile avant de rentrer dans les détails du test. Le projecteur est assez lourd pour un projecteur portable mais les finitions sont excellentes, j'aurais presque peur de le déposer quelque part à l'extérieur. La première chose qui m'a surpris en l'allumant pour la première fois c'est la luminosité qui est incroyablement forte pour un projecteur de ce type, la netteté me semble également être bonne...il ne me reste plus qu'à me plonger dans le test pour tester ce nouveau projecteur en détails.[b][b][b]linkSite du constructeur: https://www.seenebula.com[b] Site où j'ai acheté le Nebula Cosmos Laser 4k: https://www.kickstarter.com[b]
En quoi mes tests sont-ils différents des autres sur le web ?

- J'achète la plupart du temps les appareils avec mon argent, le prix est donc tout aussi important que vous!
- Je garde les appareils au minimum quelques semaines (parfois plus) pour voir ce qu'ils valent dans des conditions réelles
- je réponds (quand c'est possible) aux questions pour vous aider à vous décider avant d'acheter
- personne ne me paie pour faire ces tests, je suis donc complètement neutre et indépendant
- Mes pages ne sont pas remplies de publicités

Anker Nebula Cosmos Laser 4k : test / avis
Xiaomi Mijia Mi Smart projector 2 Pro : test / avis
Guide complet: comment choisir son video projecteur
Xiaomi Laser Cinema 2 : test / avis
Xgimi Horizon : test / avis
Wanbo T6 Max : test / avis
Nebulas Cosmos Max 4k - test, avis et prix
JMGO U2 4k : test / avis
Wanbo X1 : test / avis
Blitzwolf BW-VP13: test / avis

Prix Nebula Cosmos Laser 4k

La liste ci-dessous reprend les prix pour le Nebula Cosmos Laser 4k provenant de plus 50 sites à travers le monde. Si aucun prix ne vous convient, vous avez la possibilité de vous inscrire à une alerte prix pour être averti en premier lorsque le prix baisse.[b]
NEBULA Cosmos Laser 1080P Projector, 2400 ISO Lumens, Android TV 10.0 with 7000+Apps, Auto Focus, Au...
2022-05-26 12:17
1595 EUR
Nebula Cosmos Laser 4K, Vidéoprojecteur Laser Intelligent 2400 Lumens ISO, Correction du Trapèze ...
2022-05-26 05:31
2000 EUR
NEBULA Cosmos Laser 4K, Smart Laser Projector with 2400 ISO Lumens, Gridless Auto Keystone Correctio...
2022-05-26 10:33
2352 EUR
[b]
helpLes liens proposés ci-dessus sont des liens d'affiliation venant de sociétés telles que Amazon, Gearbest, Aliexpress,... Si vous appréciez mon travail, je vous serais reconnaissant d'acheter ces produits par ces liens. Cela ne vous coute absolument rien mais j'obtiens une maigre commission qui me permet d'acheter le matériel que je teste. Merci!

Ligne du temps

Janvier 2022: j'achète le Nebula Cosmos Laser 4k sur Kickstarter.com[b][b]15 mars 2022: Nebula a tenu ses promesses, j'étais dans les premiers à recevoir le projecteur, le test peut donc commencer.[b][b]

Pourquoi ce projecteur?

J'essaie de tester des projecteurs dans toutes les gammes de prix mais je préfère nettement ne pas de voir casser ma tirelire pour en acheter un. Je vais donc quelques fois des exceptions en achetant un projecteur à plus de 1000€ mais je le fais quand mon niveau de confiance envers la marque est suffisant. Comme je l'écrivais en introduction, j'ai déjà testé un projecteur de cette marque et je l'utilise toujours aujourd'hui car j'en suis très satisfait. Nebula avait réussi un projecteur avec de nombreux réglages qui m'ont permis d'obtenir une image d'excellente qualité. Cette expérience positive m'a donc donné envie de tester un autre projecteur de cette marque.[b][b][b]Ce nouveau projecteur est un projecteur portable, je ne suis pas vraiment un client type de ce genre de produit car je préfère garder mon projecteur dans une pièce dédiée pour une vraie expérience de cinéma mais je vois bien que le marché évolue (surtout aux Etats-Unis) vers une certaine portabilité des projecteurs. Le climat en Belgique ne me permet pas de faire un test en extérieur mais cela ne devrait pas avoir d'impact sur mes mesures ou mon jugement. [b][b][b][b]

Déballage

[b]Le Nebula Cosmos Laser 4k est livré dans une belle boite qui ne laisse pas trop de doutes sur le positionnement plutôt premium du projecteur. La boite est conçue en forme de valises avec sa poignée en haut pour pouvoir la transporter plus facilement. Le projecteur est également très bien emballé et protégé par une épaisse couche de mousse noire. Le déballage d'un produit n'est pas une activité vraiment intéressante mais elle est importante pour la perception d'un produit et l'emballage de ce produit donne une impression très positive. [b][b][b]La boite contient le projecteur, un cable d'alimentation, un manuel, une télécommande, deux piles AAA et un dongle. Ce dernier est une curiosité, c'est la première fois que je teste un projecteur qui a décidé d'externaliser sa partie intelligence. Ce dongle se branche à l'arrière du projecteur lui permet de tourner sous Android.[b][b][b][b]

Système d'exploitation

[b]
[b]Le Nebula Cosmos Laser 4k tourne sous Android TV mais en fait ce n'est pas tout à fait exact car le projecteur ne dispose pas de système d'exploitation, il faut brancher le dongle livré dans la boite pour le rendre intelligent. C'est un choix curieux, je ne vois pas trop l'intérêt, cette partie aurait du être intégrée dans la mémoire du projecteur plutôt que par le biais d'un module externe. Je poserais la question à Anker pour voir ce qui les a motivé à faire ce choix. Partons du principe qu'ils avaient une bonne raison de le faire et passons à la suite du test.[b][b][b]La configuration initiale du projecteur suit un processus classique de configuration d'Android TV avec l'association avec la télécommande, la connexion avec le wifi, l'association avec un téléphone et les écrans habituels Google pour finalement arriver sur votre écran d'accueil Android TV.[b]
[b][b]Mise à jour mai 2022:[b][b]Après plusieurs mises à jour et discussion avec le service client Nebula, le problème de controle séparé du son est résolu. Il est possible d'associer la télécommande au projecteur en plus du dongle de telle sorte à ce que vous puissiez controler le son et les autres fonctionnalités directement à partir de la télécommande. Voici la démarche à suivre:[b][b]Remarque importante: il faut pointer la télécommande vers le projecteur, il s'agit d'une liaison infrarouge![b]

Finition

[b]Le Nebula Cosmos Laser 4k est un joli produit, il est aussi très lourd, vous n'allez pas le transporter avec nonchalance. De ce poids se dégage une impression de solidité, l'impression d'un produit bien conçu avec des matériaux de qualité. L'énorme lentille en façade n'est cependant par protégée pour le transport et je trouve ça dommage pour un projecteur portable car vous prendrez toujours plus de risques avec un projecteur portable qu'un projecteur qui reste bien tranquillement au même endroit dans votre habitation.[b][b][b]
[b]L'énorme lentille est accompagnée de 4 capteurs ou je suppose qu'il s'agit de 4 capteurs, certains sont peut être purement décoratifs. Ces capteurs permettent au projecteur de calculer la profondeur pour effectuer la mise au point de l'image automatiquement. Comme vous pouvez le voir sur cette photo, la lentille est très proche du bord du projecteur, elle est donc exposée au risque d'accrochage.[b][b][b]
[b]Les parois latérales sont alvéolées pour laisser passer le son et la ventilation, c'est un design assez courant pour les projecteurs mais la couleur gris métallique lui donne un aspect plus premium. Ici aussi la prise en main donne une impression de solidité.[b][b][b]
[b]A l'arrière, on retrouve un panneau amovible derrière lequel il faut greffer le dongle avec deux branchements, un pour l'alimentation et un autre pour la sortie audio/vidéo. [b]
[b]En dessous du panneau amovible on retrouve un port HDMI, un port USB et une sortie auxillière. C'est vraiment le strict minimum mais en même temps ce projecteur est conçu pour être utilisé en mobilité, il n'a donc à priori pas besoin d'une connectique complexe.[b]
[b]La poignée est fixe et ancrée dans le projecteur, il n'est donc pas possible de l'enlever ni de la faire pivoter. Ceci va donc exclure une utilisation à l'envers. Le bas de l'image correspond au bas de la lentille, ce projecteur doit donc être utilisé en projection basse ce qui d'ailleurs m'a posé quelques problèmes car ma pièce de projection n'est pas adaptée à ce genre de position.[b][b][b]
[b]Ce panneau sombre au dessus du projecteur est un panneau tactile qui permet de controler le projecteur sans l'utilisation d'une télécommande. Les fonctionnalités proposées sur ce panneau ne sont pas toutes accessibles par la télécommande et je trouve ça vraiment dommage car les réglages avancés de l'image et du son ne sont pas disponibles dans Android. Vous allez donc devoir régler le projecteur à partir de ces boutons plutôt qu'avec la télécommande et Android TV. Dans mon cas c'est assez ennuyant car dans ma pièce de projection le projecteur se trouve derrière moi alors que ce genre de projecteur est conçu pour se placer devant vous.[b][b][b]
[b]La télécommandes est très basique voire même très moche mais elle résout un problème rencontré sur le modèle précédent car le relief des touches permet de se retrouver facilement là où les touches n'avaient presque pas de relief sur le Cosmos Max et c'est le genre de truc qui m'a un peu énervé car je me suis souvent trompé de touche. La télécommande dispose également d'un bouton d'accès rapide vers la plupart des plateformes de streaming: Netflix, Amazon Prime, Disney+ et YouTube.[b]

Pièce de projection

Ma salle de projection est rectangulaire, 4,6m par 2,9m (hauteur 2,2m). J'ai deux murs de projection, un mur blanc de 2,9m de large avec juste de la peinture blanche avec un recul possible de 4m. J'ai ensuite un écran ALR 133 pouces sur un autre mur avec un recul possible de 2,8m. J'utilise principalement l'écran ALR, sauf lorsque la disposition ou le type de projecteur ne sont pas adaptés à cette situation.

Autonomie de batterie

Ce projecteur est un projecteur portable mais il ne dispose pas de batterie! [b]

Consommation électrique

J'ai testé la consommation en énergie de ce projecteur avec 3 niveaux de luminosité différents. Avec la luminosité à 100%, le projecteur consomme environ 150W. Avec la luminosité à 50%, le projecteur consomme environ 90 Watt et avec la luminosité à 40%, j'ai obtenu 72%. [b][b][b]Je trouve que ce projecteur est plutôt efficace du côté énergie parce qu'avec une telle luminosité il ne consomme que 150W et si vous êtes dans l'obscurité, vous pouvez sans problème baisser la luminosité à 50% et faire tomber la consommation en dessous des 100W. C'est un excellent résultat pour un projecteur laser.[b][b]

Bruit de fonctionnement

[b]J'ai mesuré environ 46 dB juste à côté du projecteur, celui-ci émet un petit bourdonnement aigu à proximité du projecteur. Ce bourdonnement est à peine audible si vous vous trouvez à un mètre du projecteur ou si le projecteur joue du son. [b]

Connectivité

Le projecteur est compatible avec la fréquence 2.4Ghz et 5Ghz en wifi, il est également compatible Bluetooth 5.0.[b]

Réglages de l'image

Contrairement au modèle précédent, le Nebula Cosmos Laser 4k n'offre pas beaucoup de possibilités de réglages et en plus je trouve que l'accès à ces fonctionnalités n'est pas pratique. A partir de la télécommande, vous pouvez rentrez dans les paramètres de la section Android du projecteur, vous pourrez y adapter la résolution d'écran (choix entre 4k 60fps, 25fps,...). Par contre si vous voulez aller un peu plus loin, il faut utiliser le pavé tactile du projecteur (sur le dessus du projecteur) et accéder aux réglages à la main. C'est contre-intuitif car la télécommande ne fonctionne pas pour ces fonctionnalités, la télécommande fonctionne uniquement pour le dongle Android logé à l'arrière du projecteur. Je ne comprends pas ce choix.[b][b][b]A partir du bouton tactile vous avez la possibilité de choisir un des modes préconfigurés du projecteur, le meilleur c'est le mode "movie" même si la colorimétrie est un peu trop chaude. Vous pouvez également modifier la luminosité, le contraste, la saturation et la température des couleurs. C'est mieux que rien mais insuffisant pour avoir un impact important sur la colorimétrie. La choix de la luminosité va par contre vous donner la possibilité de réduire la consommation du projecteur, à 50% le projecteur consomme moins de 100W.[b]

Qualité d'image

J'utilise la plupart du temps les mêmes vidéos pour comparer la qualité d'image du projecteur avec des vidéos assez différentes, ceci permet également de les comparer avec les autres projecteurs. Les vidéos ci-dessous ont été prises en mode "movie". Je fais l'enregistrement des vidéos avec les mêmes paramètres et le même téléphone mais le rendu est toujours un peu moins bon que la réalité.[b][b]Cette vidéo est plutôt calme avec très peu de mouvement mais elle est richement saturée en couleur, c'est une vidéo en 4k HDR 60 fps. Le rendu des couleurs est chaleureux et les couleurs sont très saturées comme dans la vidéo originale. La netteté de l'image est excellente. Le téléphone utilisé pour filmer la vidéo a sans doute perdu un peu en dynamique car le scène avec un haut contraste sont mieux rendues en réalité. L'expérience est donc plutôt bonne, les couleurs pourraient juste être un peu moins saturées et moins chaudes.[b][b]Cette vidéo utilise des couleurs plus froides et comprend plus de mouvements que la précédente. La colorimétrie chaude du mode "movie" permet d’atténuer la froideur de l'image sans pour autant perdre de son identité. La netteté est de nouveau excellente. Les mouvements rapides subissent un léger décalage visuel (judder), ce projecteur ne dispose pas de compensation des mouvements mais l'expérience reste acceptable. [b][b]Cette video représente un beau challenge pour le contraste et pour s'en rendre compte il faut regarder les passants dans la rue, ces passants sont visibles mais sont un peu trop sombre en comparaison par exemple avec le Xiaomi Laser Cinema ou le JMGO U2. Le contraste est meilleur que celui d'un projecteur LED d'entrée de gamme mais il n'est pas au niveau d'un bon projecteur laser comme le Xiaomi (qui coute presque 1000€ de plus).[b][b]Dernière vidéo de la série avec la bande annonce de Top Gun 2 où on retrouve des couleurs parfois chaudes, parfois froides et beaucoup de mouvement. La colorimétrie trop chaude est assez visible dans certaines scènes, elle est moins perceptible dans les scènes plus froides. Il y a un peu de sacccade dans certaine scène mais rien de vraiment spectaculaire.[b][b][b]Je n'ai pas pu obtenir une calibration plus fine que celle offerte par le mode "movie", j'ai donc un écart colorimétrique par rapports aux autres projecteurs qui permettent d'aller plus loin. J'ai ici une colorimétrie un peu moins bonne qu'un XGIMI Horizon ou u Xiaomi Laser Cinema 2 mais meilleure qu'un Xiaomi Mi Smart 2 Pro. L'écart est plus important sur les teintes chaudes (en mode movie), vous pouvez choisir un autre mode pour des couleurs plus froides si vous préférez ce type de rendu. La netteté est bonne, le contraste est correct mais pas au niveau du Xiaomi Laser Cinema 2 qui coute nettement plus cher.[b]Colorimétrie[b]Le Nebula Cosmos Laser 4k dispose de 5 modes prédéfinis (standard, soft, vivid, movie, game) et un mode paramétrables pour régler l'image. J'ai mesuré la colorimétrie de chaque mode et j'ai obtenu le meilleur score avec le mode "movie" où j'obtiens un dE de 6.46 sur un mur blanc. Ce n'est pas le meilleur score que j'ai obtenu mais ça reste un bon score pour une configuration de base et vous ne remarquerez sans doute pas les écarts de couleurs si vous n'avez jamais calibré un projecteur. [b][b][b]Voici le diagramme CIE en mode "movie":[b]
[b]J'ai essayé d'obtenir un meilleur résultat que le mode "movie" mais les possibilités de réglages sont assez limitées et j'ai obtenu un dE plus proche de 6 mais la différence n'est pas perceptible. En mode standard, le projecteur émet trop de bleu et les couleurs sont froides. Le mode "movie" utilise des couleurs plus chaude voire un peu trop chaudes mais le rendu est globalement satisfaisant.[b][b][b]Ce projecteur n'est donc pas celui qui offre la colorimétrie la plus fidèle mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un projecteur portable et que donc il n'est sans doute pas optimisée pour une utilisation fine dans un environnement controlé. C'est sans doute le projecteur portable qui offre la meilleure qualité d'image.[b][b][b]Luminosité[b]Ce projecteur est très lumineux, Anker/Nebula n'a pas triché sur les spécifications car j'ai mesuré 2268 lumens et pour un projecteur portable c'est absolument énorme. Peut-on utiliser ce projecteur à la lumière du jour? Sous le soleil non mais lorsque la luminosité baisse, oui avec une perte de contraste. J'ai pris ici deux photos avec de la lumière directe venant de l'extérieur, une fois avec la luminosité à 100% et une fois avec la luminosité à 50%. L'image reste parfaitement visible mais le contraste est forcément moins bon. La distance de projection va évidemment jouer un grand rôle pour évaluer sa capacité à afficher une image à la lumière du jour mais j'imagine que ceux qui optent pour ce genre de projecteur vont tout de même essayer d'obtenir une grande image et dans ce cas je conseille d'attendre la fin de la journée avant d'utiliser ce projecteur à l'extérieur.[b]
[b][b]
[b][b][b]Netteté[b]
[b]Je teste la netteté de l'image avec une image de type ISO 12233 et j'analyse la netteté au centre et en périphérie. La netteté de ce projecteur est globalement bonne, elle n'est pas forcée et permet de bien distinguer les traits sur toutes les zones de l'écran. J'ai observé quelques traces d'aberration chromatique sur les extrémités mais il faut s'approcher de très près de l'image pour les observer.[b][b][b][b][b]Contraste[b]J'ai essayé les modes disponibles et j'ai joué avec les différents paramètres pour essayer d'obtenir le meilleur contraste mais je ne suis pas parvenu à obtenir plus de 1700:1, c'est déjà pas mal en soi mais je m'attendais à mieux de la part d'un projecteur de ce niveau de prix. L'absence de réglages fins ne permettent pour l'instant pas d'en tirer le maximum, j'espère juste que Nebula va donner accès à plus de paramètres dans le futur, c'était le cas sur le modèle précédent où on pouvait passer des heures à tout changer.[b]Compensation mouvements[b][b]Le Nebula Cosmos Laser 4k ne dispose pas de compensation de mouvement et comme l'image subit 60 rafraichissements par seconde (60hz) et que les films sont produits en 24 images par secondes, il y aura donc forcément des pertes. On voit assez clairement la saccade du bloc en haut de la vidéo, les mouvements latéraux seront donc un peu saccadés. Je trouve dommage qu'un projecteur à ce prix ne dispose pas de compensation des mouvements. Ce n'est pas le seul projecteur à faire l'impasse sur cette solution, ce n'est pas non plus le pire au niveau des saccades mais c'est vraiment dommage.[b]

Taille d'image et distance de projection

Ce projecteur a un rapport de projection de 1:1.27, c'est un peu moins que la moyenne, vous obtiendrez donc une image un peu plus petite que la plupart des projecteurs que j'ai testés. Pour chaque mètre de distance avec votre écran de projection, l'image va s'agrandir de 78cm. A une distance de 2 mètres, vous obtenez donc une image d'un largeur de 156cm. Ce n'est probablement le rapport de projection le plus intéressant pour une installation fixe car j'imagine que vous ne disposez pas d'une profondeur de projection infinie. Par contre pour une utilisation en extérieur, c'est sans doute moins problématique. [b][b][b]Remarque importante: ce projecteur est conçu pour être placé devant vous, votre distance par rapport à l'écran sera donc encore plus grande.[b][b]

Qualité audio

[b]Le précédent modèle de Nebula m'avait un peu déçu au niveau du son parce que les fréquences n'étaient pas toutes correctement reproduites et les voix manquaient de puissance ce qui rendait certains dialogues difficiles à comprendre dans des scènes bruyantes. Nebula a clairement corrigé le tir avec ce Cosmos Laser car le son est de bien meilleur qualité, même au maximum du volume le son subit très peu de distorsion et garde un bon niveau de qualité. Ce projecteur produit aussi un son très puissant, j'ai obtenu plus de 105 dB sur cette chanson d'Adèle.[b][b][b]Le son est donc de bonne qualité sans pouvoir rivaliser avec une installation dédiée mais pour un projecteur portable, je trouve que ce son est vraiment bon. Ce qui m'a par contre ennuyé c'est que le son peut être réglé à 2 endroits différents, un niveau de son au niveau des paramètres du projecteur et un autre au niveau de la télécommande. Celui du projecteur doit idéalement être mis à fond pour pouvoir jouer plus librement avec la télécommande. J[b]

Jeux videos

[b]Le Nebula Cosmos Max 4k dispose d'un mode "gaming" qui permet de baisser l'input lag à 70ms. Ce n'est clairement pas le meilleur input lag que j'ai pu mesuré et il est trop élevé pour ceux qui veulent jouer à des jeux rapides en multijoueurs. Par contre ceux qui jouent en local et avec des jeux plus calmes, vous pourrez utiliser ce projecteur en combinaison avec votre console de jeu (Xbox, Playstation,...).[b][b]Voici un premier exemple avec Chase Horizon, c'est un jeu assez simple mais il faut réagir rapidement. J'ai joué à ce jeu sur un clavier tactile d'une main et en filmant de l'autre, je ne joue donc pas très bien mais l'expérience en jeu est tout à fait correcte.[b][b]Voici un deuxième exemple avec Void Bastard, j'ai éprouvé quelques difficultés à jouer avec un clavier tactile car ce genre de jeu est conçu pour se jouer avec un clavier et une souris (ou une manette). En dehors de ce problème de clavier, je n'ai pas rencontré de problèmes pour jouer, l'expérience était bonne.[b]

Bugs rencontrés

J'ai rencontré quelques petits bugs ou mauvais choix à la conception, ce projecteur doit encore un peu évoluer, tout n'est pas parfait. La chose la plus ennuyeuse c'est cette combinaison de commande entre le projecteur et la télécommande. Ce n'est pas un bug mais c'est tout de même assez mal foutu. L'application Nebula Connect permet d'accéder aux paramètres du projecteur sans devoir être à côté du projecteur mais piloter le projecteur avec un téléphone ce n'est pas idéal et il faut de toute façon encore une télécommande pour parcourir les autres menus.[b][b][b]Il y a encore de nombreux problèmes de traductions où j'ai de l'anglais qui vient s'insérer dans les menus en français, ce n'est pas très grave mais ça montre bien qu'il y a encore quelques petits détails à régler.[b][b][b]Il y aussi le passage du HDMI au projecteur qui m'a un peu ennuyé car habituellement le fait d'appuyer sur le bouton "home" permet de sortir du HDMI et revenir dans la partie Android or ici aucun des boutons de la télécommande ne permet de sortir du mode HDMI. Il faut en fait appuyer sur le bouton pour éteindre le projecteur (ce n'est pas très intuitif!) pour retomber sur la partie Android.[b][b][b]Le focus travaille trop, il se déclenche parfois alors que le projecteur n'a pas bougé et on entend un léger bruit de mise au point avec l'affichage d'un texte sur l'écran. Ce problème est nettement moins présent après la dernière mise à jour, il faudrait pouvoir désactiver l'autofocus pour éviter ce problème.[b]

Conclusion du test / Avis

Je ne suis pas un client type pour un projecteur portable, je pense que c'est une mode très américaine de prendre un projecteur à l'extérieur dans son jardin et regarder des films. Je n'ai donc pas acheté ce projecteur dans le but de l'utiliser à l'extérieur, je l'ai donc testé comme un projecteur traditionnel qui ne bouge pas de place.[b][b][b][b]Ce qui m'a surpris en premier c'est la taille et le poids du projecteur, c'est un projecteur portable mais il est assez lourd et massif. Les photos illustratives du produit donnent l'impression qu'on pourrait se promener avec le projecteur dans sa main, oui c'est possible mais ce n'est franchement pas un format qui s'y prête. La deuxième chose qui m'a surpris c'est la luminosité, ce projecteur est très très lumineux surtout pour un projecteur portable, j'ai mesuré 2268 lumens et avec un telle luminosité une utilisation à l'extérieur en soirée est tout à fait envisageable. Par contre cela ne suffira pas pour faire une projection en plein soleil mais pour ça je n'ai pas encore vu un projecteur capable de faire ça.[b][b][b][b]Le Nebula Cosmos Laser 4k produit une belle image avec une bonne netteté et une reproduction des couleurs de bonne qualité mais vu l'absence de réglages, il ne m'a pas été possible de configurer l'image pour qu'elle puisse rivaliser avec celle d'un projecteur comme le Xiaomi Laser Cinema 2. Le contraste est bon mais pas extraordinaire et ici aussi je pense qu'avec d'autres réglages il aurait été possible de faire un peu mieux. Je trouve que le rapport de projection aurait également être pu être un peu meilleur car avec un ratio de 1.27, il faut reculer le projecteur un peu plus que la plupart des projecteurs que j'ai testés.[b][b][b][b]J'ai été aussi très (positivement) étonné par le son produit par ce projecteur. Le son est très puissant et vous risquez de déranger vos voisins si ils habitent près de chez vous. Le son est également de bonne qualité, pour un projecteur portable le son est vraiment surprenant.[b][b][b][b]Ce projecteur n'est pas un projecteur de gamer car son input lag est trop élevé pour ça mais vous pourrez néanmoins jouer à des jeux locaux sans trop de problèmes. Les quelques jeux que j'ai essayés m'ont offert une bonne expérience.[b][b][b][b]Nebula a eu une curieuse idée en séparant la partie Android du projecteur en passant par un dongle car cela provoque une cassure dans l'expérience avec le projecteur, il faut une télécommande pour la partie Android et les autres paramètres sont controlés directement sur le projecteur ou via l'application Nebula Connect. Heureusement après quelques mises à jour et des discussions avec le service client, j'ai pu synchroniser la télécommande avec le projecteur et le dongle (voir mise à jour de l'article).[b][b][b]Je suis quand même assez content d'avoir testé ce projecteur car il a des qualités indéniables, ce n'est pas le meilleur projecteur que j'ai testé mais c'est sans doute le meilleur projecteur portable. L'image est bonne, la luminosité est impressionnante, le son est puissant et de bonne qualité. Je trouve que son prix est sans doute un peu élevé mais c'est toujours comme ça avec Nebula, celui-ci descendra progressivement dans le temps.[b][b][b][b][b]

Comparatifs

[b]vs Nebula Cosmos Max 4k[b][b]Le Nebula Cosmos Laser 4k fait mieux sur les points suivants: luminosité, contraste, puissance/qualité du son, HDR.[b][b]Le Nebula Cosmos Max 4k fait mieux sur les points suivants: colorimétrie, consommation, rapport de projection, input lag.[b][b]Le Nebula Cosmos Max 4k est capable de produire une excellente image mais avec un contraste très faible, c'est d'ailleurs a plus grosse faiblesse. Le son est également moins bon que le nouveau modèle car les voix se noient un peu dans le bruit ambiant.[b][b][b]vs XGIMI Horizon[b]Le Nebula Cosmos Laser 4k fait mieux sur les points suivants: luminosité, contraste, puissance du son, HDR, supporte Netflix en natif, netteté.[b][b]Le XGIMI Horizon fait mieux sur les points suivants: colorimétrie, rapport de projection, qualité du son, input lag, compensation des mouvements.[b]Le XGIMI Horizon a une faiblesse importante au niveau du contraste et c'est assez frappant lorsqu'on le compare à un projecteur laser. Il parvient cependant à produire une colorimétrie plus juste, une plus grande image à distance équivalente, et la qualité du son est meilleure. XGIMI a faché une partie de ses utilisateurs avec l'absence de support de Netflix, ce n'est pas le cas pour le Nebula. Le HDR ne fonctionne pas très bien sur le XGIMI, il faut le désactiver.[b]vs Xiaomi Laser Cinema 2[b][b]Le Xiaomi fait mieux sur les points suivants: colorimétrie, contraste, input lag, dolby vision, compensation des mouvements.[b]Le Nebula Cosmos Laser 4k fait mieux sur les points suivants: consommation, puissance son, Android TV natif[b]Le Xiaomi est un projecteur de plus grande envergure que le Nebula, il fait mieux dans à peu près tous les domaines sauf la consommation et le fait que le Xiaomi n'existe pas encore en version internationale.[b][b][b][b][b][b]Forces[b]Luminosité[b][b]Qualité image[b][b]Puissance son[b][b]Consommation électricité[b][b]Relief des touches de la télécommande (bien meilleur que le modèle précédent)[b][b][b][b]Faiblesses[b]Possibilités de réglages limitées (impact sur colorimétrie, contraste,...)[b][b]Télécommande liée au dongle et pas au projecteur[b][b]Quelques erreurs de traductions[b][b]Autofocus qui se déclenche au hasard (corrigé après mise à jour)[b][b]Léger bourdonnement[b][b]Pas de compensation des mouvements[b][b][b][b]

laurent willen Laurent Willen
Au lieu de regarder des bêtises à la télé ou sur YouTube, je consacre mon temps le soir à tester des produits et partager ma passion pour la technologie, les voyages et la photo.

Je gère ce site en mon nom et de façon totalement indépendante, personne ne me paie pour le faire.

J'ai plus de 20 ans d'expérience dans le monde du numérique, j'ai géré et fait évoluer de nombreux sites à forte audience dans des entreprises en Belgique comme Mobistar, Microsoft, Immoweb, BrusselsAirlines, Proximus, Orange,...

Commentaires

Participez à la discussion / Posez vos questions

Votre commentaire sera publié après validation. Je réponds à plus de 1500 commentaires par an pendant mon temps libre, je ne peux donc pas toujours répondre très rapidement. Votre adresse e-mail ne sera pas visible publiquement et elle ne sera pas utilisée à des fins commerciales.









Etre averti par mail lorsqu'une réponse est publiée