Chargement des informations, veuillez patienter...loading
Fermer cette fenêtre
JMGO U2 4k : test / avis

notificationsActiver les notifications
ExplicationsActivez les notifications pour être prévenu lorsque de nouveaux articles et bons plans sont disponibles. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Cette fonctionnalité ne fonctionne pas sur iOS.
Sur cette page:
Prix JMGO U2
Ligne du temps
Pourquoi ce projecteur?
Déballage
Système d'exploitation
Finition
Pièce de projection
Autonomie de batterie
Consommation électrique
Bruit de fonctionnement
Connectivité
Réglages de l'image
Qualité d'image
Taille d'image et distance de projection
Qualité audio
Jeux videos
Ecran de projection
Conclusion du test / Avis
Test Avis Projecteurs

JMGO U2 4k : test / avis


Publié le: 26-12-2021 / Modifié le: 28-06-2022
JMGO produit des vidéoprojecteurs depuis quelques années mais je n'avais jusqu'ici pas encore eu l'occasion de tester un de leurs projecteurs. Comme je ne peux pas tout acheter, je les ai contacté à plusieurs reprises pour voir si ils étaient intéressés par un test sur mon blog et je n'ai tout simplement pas eu de réponse. Je ne me suis heureusement pas arrêté à ça, je me suis décidé à casser ma tirelire pour acheter leur nouveau projecteur laser 4k sur Indiegogo car sur le papier ce projecteur devrait offrir une excellente expérience visuelle. Ce genre de projecteur coute généralement plus de 2000€, je l'ai obtenu pour environ 1800€ sur Indiegogo en prévente. Ca reste un sacré budget mais vu qu'ils offraient un retour sans discussion dans les 30 jours, je me suis laisser tenter.

Site du constructeur:
https://smart.jmgo.com/
Site où j'ai acheté le JMGO U2: https://www.indiegogo.com

Prix JMGO U2

La liste ci-dessous reprend les prix pour le JMGO U2 provenant de plus 50 sites à travers le monde. Si aucun prix ne vous convient, vous avez la possibilité de vous inscrire à une alerte prix pour être averti en premier lorsque le prix baisse.

Les liens proposés ci-dessus sont des liens d'affiliation venant de sociétés telles que Amazon, Gearbest, Aliexpress,... Si vous appréciez mon travail, je vous serais reconnaissant d'acheter ces produits par ces liens. Cela ne vous coute absolument rien mais j'obtiens une maigre commission qui me permet d'acheter le matériel que je teste. Merci!

Ligne du temps

19 septembre 2021: j'achète le JMGO U2 en prévente sur Indiegogo

24 décembre 2021: avec plus d'un mois de retard sur le planning, je reçois enfin le projecteur et le test peut donc commencer

Pourquoi ce projecteur?

J'ai laissé tomber la télévision depuis quelques années, les projecteurs font désormais partie de mon quotidien et je vois que de plus en plus de monde franchit le pas vers cette expérience beaucoup plus immersive. J'aimerais pouvoir tester tous les bons projecteurs qui sortent mais cela me couterait trop d'argent donc je dois faire des choix. Je n'avais plus testé de projecteur laser depuis de nombreux mois et l'arrivée de ce JMGO U2 a attiré mon attention.

Le JMGO U2 est un projecteur 4k ou je devrais plutôt dire un projecteur 4k XPR, ce n'est donc pas du 4k natif mais ce n'est pas grave, j'ai obtenu de très bons résultats sur d'autres projecteurs utilisant ce procédé. J'avais envie de tester un projecteur laser pour bénéficier d'une meilleure qualité d'image, une meilleure luminosité et surtout un meilleur contraste. Le JMGO remplit en théorie toutes ces cases et avec ce test, je vais combler le vide entre la théorie et la réalité...

Déballage

Le projecteur JMGO U2 est immense, je n'ai jamais eu un projecteur d'aussi grande taille et il est également très lourd. Lorsque j'ai reçu mon numéro de suivi UPS, le poids indiqué était de 19kg! Le projecteur mesure 72cm sur 38cm avec une hauteur de 16cm, la taille de ce projecteur va sans doute être un critère déterminant pour l'achat car il faut avoir de la place pour le placer près d'un mur et il faut aussi compter un peu de recul pour obtenir l'image à la bonne taille.

Le projecteur est très bien emballé et protégé par une épaisse mousse pour amortir les chocs. La boite contient le projecteur, un manuel, une télécommandes, un cordon d'alimentation, deux morceaux de caoutchouc sans doute pour amortir d'éventuelles vibrations (à vérifier) et un cable usb. Il n'y a donc pas grand chose dans la boite mais il ne faut rien de plus pour démarrer le projecteur. Cela peut paraitre anodin mais le cable d'alimentation est assez court, il doit faire 1m50. Vous devez donc avoir une prise à proximité du projecteur.

Système d'exploitation


youtube previewyoutube preview

Le JMGO U2 utilise une couche logicielle appelée Luna OS, ce système d'exploitation semble se baser sous Android mais le site de JMGO ne donne pas beaucoup d'informations à ce sujet. Je pensais que JMGO avait développé une "fork" complète d'Android comme le fait Xiaomi avec MIUI mais si telle était l'intention, on est très loin d'un MIUI.

L'écran principal propose 5 menus: paramètres, fichiers, partage, jmgo et applications:

- Paramètres: le menu paramètres permet de configurer son projecteur (wifi, langue, réglagles de l'image, ...).

- Fichiers: le menu fichier permet d'explorer des contenus locaux (mémoire interne, clé usb, ...) ou des contenus distants (réseau local). L'explorateur de fichier utilise le lecteur de média intégré au projecteur pour lire les contenus.

- Eshare : le menu partage permet de faire du casting à partir d'un autre appareil (téléphone, tablette)/

- JMGO: en téléchargeant l'application JMGO sur votre téléphone, vous allez pouvoir controler le projecteur à partir de votre téléphone. J'ai essayé cette application mais je ne vois pas vraiment beaucoup d'intérêt car la télécommande est nettement plus pratique.

- Application: accès aux applications téléchargeables pour le projecteur. On est ici très loin du contenu du Play Store, le nombre d'applications est limité et certaines applications importantes comme YouTube ne sont pas disponible. Il y a une application SmartTube qui remplace YouTube mais celle-ci ne permet pas d'obtenir des vidéos au delà de 1080p, c'est un peu dommage pour un projecteur de cette taille.

Si vous avez une clé HDMI branchée sur le projecteur, vous verrez un aperçu de l'interface fournie par la clé HDMI sur l'écran d'accueil du projecteur, vous pouvez ainsi accéder à la clé HDMI sans devoir passer par un changement de source.

Vous pouvez également accéder aux applications téléchargées en allant vers le bas à partir de l'écran d'accueil, c'est assez pratique mais nous sommes ici très loin de l'interface Android TV.

Luna OS est donc une interface assez pauvre en comparaison avec Android TV, les fonctionnalités de base sont bien présentes mais le gros point faible c'est l'absence d'un Play Store complet comme celui d'Android TV. J'utilise beaucoup YouTube sur mes autres projecteurs et YouTube n'est même pas disponible. Il est possible d'utiliser SmartTube mais cette version est plus limitée que YouTube. Il est possible d'installer des fichiers APK pour combler les lacunes du projecteur mais je trouve ça très dommage qu'un projecteur à ce prix là ne soit pas utilisable sans ce type de manipulation. L'installation de fichiers APK n'a rien de compliqué mais je ne pense pas que le grand public soit prêt à faire ça.

Cela fait quelques années maintenant que je teste des projecteurs et avec le temps j'ai développé une forme d'aversion par rapport aux versions non officielles d'Android. Pourquoi? J'estime qu'un projecteur est un produit simple qui ne doit pas demander d'intervention de la part de l'utilisateur et ces versions dérivées ne sont jamais complètes. Au delà de la simplicité, il y a aussi le problème des mises à jour. La plupart des projecteurs qui ne suivent pas Android TV finissent par être abandonnés et vous vous retrouvez avec un projecteur où plus aucune application ne fonctionne. Je ne dis pas que ce sera le cas de JMGO, l'avenir nous le dira mais jusqu'à présent, même des plus gros constructeurs comme Xgimi n'ont pas réussi à maintenir une version non officielle de leur système d'exploitation.

L'alternative à ce genre de problème c'est d'utiliser une clé HDMI comme la Fire TV d'Amazon ou un boitier externe comme la Nvidia Shield. Ces solutions fonctionnent très bien mais de nouveau, pour un projecteur à ce prix, je m'attends à ce qu'il ne soit pas nécessaire de devoir utiliser un appareil supplémentaire.

Finition

jmgo u2 finish 11

Le JMGO U2 a une forme très particulière, il est imposant mais sa conception pour diffuser le son le rend unique dans son genre. On retrouve une ouverture circulaire surmontée d'un plateau de chaque côté du projecteur, cet ouverture diffuse le son tout autour du projecteur. Ces plateaux ont l'air fragiles mais ils sont assez solides, ils ne sont pas amovibles et leur hauteur ne peut pas être adaptée. Le son est également diffusé par l'avant à partir de la zone inférieure du projecteur.
jmgo u2 finish 10

Le projecteur est majoritairement conçu en plastique de couleur grise avec un effet de brossage métallique. Ce plastique est de bonne qualité, l'ensemble est assez solide, le plastique ne se déforme pas lorsque l'on appuie dessus. Je n'ai pas non plus entendu de bruits parasites ou vibrations lorsque le projecteur diffuse du son.
jmgo u2 finish 3

A l'arrière on retrouve un port Ethernet, une sortie audio numérique, un port HDMI 1 (ARC), un port HDMI 2 et un port USB 3.0. Un port USB 2 est également disponible sur le côté. La présence d'un port ethernet est une bonne chose car ce projecteur n'est pas très bon en wifi.

jmgo u2 finish 7

Le faisceau laser est projetée par une ouverture au milieu du projecteur. La distance entre votre mur de projection et cette ouverture va déterminer la taille de l'image. Des capteurs sont présents à proximité de cette ouverture pour détecter la présence d'une personne dans la zone de diffusion. Lorsque le projecteur détecte la présence d'une personne à proximité du faisceau, celui-ci se coupe automatiquement pour protéger vos yeux. Cette fonctionnalité est bien utile sauf qu'elle se déclenche parfois sans être à proximité du projecteur.
jmgo u2 finish 1

En dessous du projecteur on retrouve deux roulettes permettant de modifier l'inclinaison du projecteur et adapter la position de celui-ci pour une projection optimale. Le projecteur ne dispose malheureusement pas de zoom ni de correction en trapèze permettant d'adapter l'image à votre écran. Si vous inclinez trop le projecteur, l'image prendre un effet de perspective un peu comme dans un générique Star Wars.

Pièce de projection

Ma salle de projection est rectangulaire, 4,6m par 2,9m (hauteur 2,2m). J'ai deux murs de projection, un mur blanc de 2,9m de large avec juste de la peinture blanche avec un recul possible de 4m. J'ai ensuite un écran ALR 133 pouces sur un autre mur avec un recul possible de 2,8m. J'utilise principalement l'écran ALR, sauf lorsque la disposition ou le type de projecteur ne sont pas adaptés à cette situation.

Autonomie de batterie

Le JMGO U2 ne dispose pas de batterie.

Consommation électrique

Pas encore disponible / testé

Bruit de fonctionnement

youtube previewyoutube preview

JMGO avait annoncé que leur projecteur allait être silencieux et j'étais curieux de voir (entendre) ça parce que les projecteurs laser que j'ai testés étaient assez bruyant. Le JMGO U2 est effectivement très silencieux, j'ai mesuré un peu plus de 40 db en posant mon appareil de mesure à l'arrière de l'appareil. A moins de coller votre oreille sur le projecteur vous n'entendrez donc rien, c'est une très belle performance pour un projecteur de ce type.

Connectivité

Le JMGO U2 fonctionne en wifi, ethernet et bluetooth. Etant donné que je n'arrivais pas à lire des vidéos de mon NAS dans de bonnes conditions, je me pensais que l'interface wifi du JMGO n'était pas bonne mais ce n'est pas le cas. J'ai mesuré la vitesse de téléchargement en wifi et par ethernet, j'ai obtenu une bonne vitesse dans les deux cas. Le problème de buffering et d'interruption de la vidéo ne viennent donc pas d'une mauvaise performance wifi ou ethernet, c'est véritablement le projecteur qui a du mal à interpreter certains types de vidéos.

Le bluetooth peut être utilisé pour diffuser du son ou utiliser son téléphone comme télécommande.

Réglages de l'image

youtube previewyoutube preview

Pour régler les propriétés de l'image, vous devez vous rendre dans le menu "paramètres" (1er menu en bas à gauche de l'écran). Les réglages de l'image sont répartis à plusieurs endroits dans les paramètres.

Voici ce qui est possible:

- choisir l'orientation du projecteur (avant/arrière/à l'envers). Je me demande à quoi peut bien servir ces modes sur un projecteur à focale courte et une projecteur de cette taille.
- luminosité automatique ou définie par l'utilisateur. Vous pouvez régler la luminosité à partir des boutons sur le côté droit de la télécommande. C'est la première fois que je vois des boutons de réglage de la luminosité sur une télécommande, c'est une bonne idée.

- réglage de la température des couleurs: standard, froid, chaud. Il n'est pas possible de régler les couleurs individuellement, c'est dommage car le projecteur en a bien besoin.

- réglage de l'image: saturation, teinte, netteté et contraste

Ce sont des réglages assez basiques qui permettent de modifier l'image selon vos préférences. Lorsqu'un projecteur est bien calibré, l'absence de réglages fins ne pose pas de problème mais ce n'est malheureusement pas le cas de ce projecteur et l'absence de réglages fins ne permet pas de récupérer l'écart colorimétrique.

Ce projecteur ne propose aucun réglage de type zoom ou correction en trapèze (keystone), son placement va donc être essentiel pour déterminer la taille et la forme de l'image.

Qualité d'image

Pour démarrer ce tour d'horizon de la qualité vidéo, je vais commencer par cette vidéo de démonstration que j'ai stocké en local dans une clé USB. Si je place cette même vidéo sur mon serveur NAS, le projecteur est absolument incapable de la lire sans interruption alors que mes autres projecteurs peuvent lire cette vidéo sans problèmes. Je testerais l'accès à cette vidéo par le port ethernet pour voir si cela améliorer la situation mais je vais d'abord me concentrer sur la qualité de la vidéo en lecture locale.

Caractéristiques vidéo: MPEG4 Video (H264) 3840x2160 24fps [V: English [eng] (h264 main L5.1, yuv420p, 3840x2160)

Caractéristiques audio: Dolby AC3 48000Hz 6ch 640kbps [A: ac3, 48000 Hz, 5.1, 640 kb/s]

youtube previewyoutube preview

Voici quelques observations:

- le noir n'est pas très noir, je m'attendais à un noir beaucoup plus profond avec ce type de projecteur

- je vois de lignes vertes et routes dans les zones de contour avec le blanc et le noir

- je vois une teinte rougeâtre dans le bas de l'écran

- les couleurs sont très vives/saturées et pour ce genre de vidéo, cela donne une impression très positive sur la qualité de l'image

Comme il est difficile de se faire une opinion sur la qualité vidéo sans comparer, j'ai comparé le JMGO U2 avec le Nebula Cosmos Max 4k. Ce sont des projecteurs assez différents mais ils utilisent la même puce DMD 0.47, ils ont donc une base commune. Le Nebula Cosmos Max 4k est également parfaitement calibré et présente donc l'image que tout bon projecteur devrait avoir. Les enregistrements ont été fait dans les mêmes conditions, vous verrez que les différences entre les deux projecteurs est flagrante.

youtube previewyoutube preview


La luminosité du JMGO était au maximum et on voit très bien qu'il n'arrive pas à égaler le Nebula. Les couleurs du JMGO sont en réalité un peu moins rouges mais la différence avec le Nebula est quand même assez grande. J'ai utilisé les réglages standards du JMGO, les possibilités de réglage de l'image sont très réduites de toute façon. Cette vidéo est intéressante car elle est riche en couleurs mais elle est assez calme donc je vais prendre un exemple un peu plus mouvementé pour faire une autre comparaison.

youtube previewyoutube preview

Le téléphone a eu quelques soucis pour faire la mise au point dans les scènes sombres mais dans son ensemble la vidéo reste très comparable. Le duel ne tourne une nouvelle fois pas à l'avantage du JMGO. J'ai hébergé cette vidéo sur un disque dur local pour m'assurer que les conditions de lecture soient exactement identiques. La netteté et les couleurs du Nebula sont bien meilleures, la fluidité de l'image est un peu meilleure sur le JMGO.

youtube previewyoutube preview

Sur cette troisième vidéo, je constate les mêmes problèmes que sur les vidéos précédentes mais j'ai malgré tout trouvé un élément en faveur du JMGO. La plage dynamique semble plus large parce que sur les scènes avec des nuages, le Nebula affiche un ciel presque totalement blanc là où le JMGO affiche des nuages.

Je m'attendais à obtenir une superbe image avec le JMGO et le résultat est très loin de mes attentes. Je suppose qu'un consommateur non informé ou quelqu'un qui n'a jamais eu de projecteur pourrait penser que le JMGO produit une bonne image mais ce n'est pas le cas. Mon "vieux" Nebula produit une image nettement meilleure.

Colorimétrie

La colorimétrie est un élément essentiel dans la qualité de l'image, c'est souvent au niveau des couleurs que je détecte les différences entre les vidéos du constructeur et de la réalité. Le JMGO U2 utilise une technologie laser à 3 couleurs au lieu d'un seul faisceau. Cette technologie permet en théorie d'obtenir des couleurs plus réalistes mais ça c'est la théorie car en réalité, le JMGO U2 présente un écart colorimétrique important. Cela ne se voit peut être pas au premier coup d'oeil car l'interface est très riche en couleurs et donne une première impression assez positive des couleurs. C'est lorsque j'ai lancé mes premières vidéos que j'ai changé d'avis.

jmgou2 colorimetry neutral

Avec les paramètres d'usine, j'obtiens un dE de 9.69 là où on devrait idéalement obtenir un dE inférieur à 3. Le graphe colorimétrique montre bien que l'espace de couleurs du JMGO est bien plus large que le BT709 mais les couleurs de référence ne sont pas là où elles devraient être. La température du blanc avoisine les 7500K, c'est un peu trop élevé. J'ai tenté d'obtenir un meilleur résultat en utilisant les paramètres disponibles, j'ai obtenu un dE de 12.06 avec le réglagle des températures froides et un dE de 8.31 avec les températures chaudes. Je ne suis pas parvenu à obtenir mieux en modifiant les autres paramètres.

Je n'ai jamais testé de projecteur laser à trois couleurs avant mais j'ai remarqué quelque chose de particulièrement ennuyant au niveau des contours. Je vois à chaque fois un léger halo vert et rouge autour des zones contrastées comme les barres ci-dessous. Ceci affecte également le texte affiché à l'écran.
jmgo u2 contours

Ce débordement de rouge et de vert apparait partout, aussi bien dans l'interface que pendant la vision d'un film.

J'étais très enthousiaste à l'idée d'acheter ce projecteur car il devait en théorie offrir un rendu des couleurs supérieur à ce que j'ai pu tester jusqu'à présent mais malheureusement ma déception a été proportionnelle à mon enthousiasme de départ. Les couleurs ne sont pas juste du tout et les contours présentent des lignes vertes et rouges. Si vous regardez des scènes artificielles comme des scènes dans l'espace ou des explosions, le projecteur peut vous donner l'impression de produire de belles couleurs mais si vous regardez une scène plus réaliste avec des couleurs normales, vous allez vous rendre compte que les couleurs ne sont pas correctes. A ce niveau de prix là, c'est vraiment dommage!

Luminosité

Le JMGO U2 a une luminosité de 2400 lumen ANSI selon les données du constructeur. La réalité est un peu différente, j'ai mesuré moins de 2000 lumen avec la luminosité en mode manuel et à 100%. Ce niveau de luminosité est très largement suffisant pour une projection dans une pièce sombre mais contrairement aux images sur le site de JMGO, vous n'obtiendrez jamais une image parfaitement nette à la lumière du jour. Ces images que l'on retrouve sur les sites des constructeurs sont totalement fausses, il faut une luminosité bien plus importante pour pouvoir utiliser un projecteur en plein jour comme une télévision.

Netteté

jmgo_u2_sharpness

Je teste la netteté des images avec des images statiques et des vidéos en 4k stockées localement. La netteté est bonne sur l'ensemble de l'image, on voit bien la distinction entre les traits sur l'image ci-dessous, il y a juste ce débordement de rouge et de vert qui est franchement ennuyant surtout sur les zones à fort contraste comme sur cette photo. Tous les textes blancs sur fond noir ont le même problème, le vert et le rouge débordent dans la zone blanche.

Les projecteurs à focale courte sont très sensibles aux irrégularités de l'écran, vous devez donc avoir une surface de projection parfaitement lisse car comme la projection se fait par en dessous, les irrégularités seront beaucoup plus visibles qu'avec un projecteur que l'on place à l'arrière de la pièce. J'ai un mur de projection où le platre n'est pas toujours uniforme, cela provoque des différences de netteté assez flagrantes:
jmgo U2 shartpness 2

J'ai heureusement un écran ALR qui ne présente pas de gros défauts, la netteté est dans ce cas beaucoup plus uniforme. La netteté est bonne dans l'ensemble de l'image mais il n'est pas possible de la régler de façon plus fine, le réglage de netteté n'apporte pas grand chose et c'est dommage car l'image aurait pu être un peu plus nette.

Contraste

Le constructeur indique un contraste de 15000:1 pour ce projecteur, je ne sais pas comment ils ont obtenu ce chiffre mais avec un tel contraste le noir devrait être vraiment noir et le blanc vraiment blanc. Ce n'est malheureusement pas le cas. Le contraste est à peine un peu meilleur que celui de mon Nebula qui n'est pourtant pas une référence dans ce domaine. Au centre de mon image j'ai mesuré environ 1500 lux sur la partie blanche et environ 20 lux sur la partie noire. Mon projecteur est placé à 52 cm du mur. Si je rapproche le projecteur du mur de projection, la valeur de la partie blanche augmente beaucoup plus fortement que la partie noire. Le contraste s'améliore donc assez fortement avec la distance (et c'est normal). Je ne sais donc pas dans quelles conditions le contraste a été mesuré mais ce n'est clairement pas un contraste de 15000:1.

Compensation mouvements

youtube previewyoutube preview

Le JMGO U2 a un système de compensation de mouvement qui permet de limiter l'aspect saccadé de certains mouvements dans l'image. Cette compensation de mouvement se fait par une sorte de remplissage des images dans le flux vidéo et cela donne un effet appelé "soap opera" car cela rappelle l'effet vidéo utilisé dans les séries télé des années 80. Sur cette vidéo je montre le mode de compensation en action, la différence n'est pas énorme entre les différents modes et l'enregistrement de la vidéo est aussi une source de dégradation. Certaines n'aiment pas cet effet, d'autres l'adorent, je laisse à chacun juger ce qui est bon pour lui.

Taille d'image et distance de projection

Le JMGO U2 est un projecteur à focale courte, cela veut dire qu'il se place à la base de l'écran de projection et qu'il ne lui faut pas une grande distance pour obtenir une grande image. Ce projecteur a un rapport de projection de 0.25:1, cela veut dire qu'à une distance de 25cm, vous obtenez une image de 1 mètres de largeur et à 50cm vous obtenez une image de 2 mètres de largeur. Sur Indiegogo, la description indique que l'on peut obtenir une image de 100 pouces pour une distance de 23 cm. Ce calcul n'est pas tout à fait correct car il ne tient pas compte de la position du laser, il prend uniquement la distance entre le bord du projecteur et le mur de projection.

Comment calculer la taille d'image?

Il faut mesurer la distance entre le mur de projection et l'endroit où le faisceau laser sort du projecteur. Il faut ensuite multiplier cette distance par 4 pour obtenir la largeur d'image en centimètre. J'ai placé mon projecteur à 52cm du mur, j'obtiens donc une image de 208cm de large. Avec une image de cette largeur et avec un format 16:9, j'obtiens une diagonale d'environ 240cm (94 pouces). Je ne vois donc pas comment on peut atteindre 100 pouces en diagonale avec juste un recul de 23cm.

Qualité audio

Le système audio du JMGO U2 est sans doute une de ses plus grandes forces. Le son est puissant et comme il est diffusé à proximité de l'écran (vs à l'arrière de la pièce avec un projecteur traditionnel), le son est beaucoup plus immersif. Le système audio couvre un spectre assez large de son avec une bonne représentation des sons graves et aigüs. Ce son ne remplacement évidemment pas une installation sonore dédiée mais il vous évitera de devoir acheter une installation audio séparée. Parmi les projecteurs que j'ai testés, c'est le JMGO U2 qui produit le meilleur son.

Jeux videos

youtube previewyoutube preview

J'ai mesuré un retard à l'affichage de 130 ms et je n'ai pas trouvé de paramètres permettant d'améliorer le temps d'affichage. Ce projecteur n'est pas conçu pour être utilisé pour jouer mais avec 130ms les jeux qui ne demandent pas une réaction rapide devraient pouvoir fonctionner dans des conditions normales. Si vous êtes fan de jeux de voiture ou FPS, ce projecteur n'est probablement pas le meilleur choix.

Bugs rencontrés

Au délà de la qualité d'image (qui n'est pas un bug) j'ai été très déçu par la performance en lecture des vidéos. Je lis principalement des vidéos à partir de sources locales (serveur NAS) et là où je n'ai jamais véritablement rencontré de problèmes avec d'autres projecteurs, c'est nettement moins le cas avec ce projecteur. Un grand nombre de contenus vidéos finissent par être interrompus par du buffering ou des saccades alors que ces contenus fonctionnent très bien sur d'autres appareils dans les mêmes conditions. Si je copie ces fichiers sur une clé USB, j'ai parfois encore le problème également même si le problème n'est pas aussi présent.

Je pense que la mémoire joue un rôle ici parce qu'avec 3 Gb de RAM le projecteur ne dispose en réalité que d'un tiers de cette capacité à cause du système d'exploitation qui prend tout le reste. Ceci pourrait expliquer pourquoi j'ai ce problème de buffering.

En streaming (via SmartTube par exemple) j'ai également constaté des problèmes de saccades (sans buffering), j'ai aussi rencontré des problèmes de synchronisation de son. J'ai rencontré ce problème en wifi et avec le réseau filiaire, ma connexion est suffisamment rapide pour éviter ce genre de problèmes.

Ecran de projection

Vous cherchez un bon écran ALR pour votre projecteur? J'ai peut être ce qu'il vous faut:
Ecran ALR NothingProjector

Conclusion du test / Avis

Je n'avais jusqu'à présent encore jamais testé de projecteur de la marque JMGO, ils ont pourtant déjà commercialisé de nombreux projecteurs ces dernières années et les avis des utilisateurs sont globalement favorables. Je me suis laissé tenter par ce JMGO U2 parce que sur le papier, il avait tout pour plaire et être un des meilleurs projecteurs du marché. Le prix de lancement sur Indiegogo m'a permis de l'acheter à un prix préférentiel mais ça reste un gros budget et pour ce prix là, mes attentes étaient donc élevées.

Le projecteur JMGO U2 est énorme, cela peut paraitre un peu bête comme remarque mais au delà de sa taille, il faut prévoir un peu de recul et donc avoir beaucoup de place pour pouvoir l'utiliser. Avant de vous lancer, pensez bien à vérifier si vous avez de la place pour accueillir une telle machine. Sur le papier ce projecteur doit offrir un excellent rendu des couleurs, une belle netteté, un excellent contraste et un très bon rendu sonore. La réalité est vraiment très différente et au bout d'une semaine de test, j'en suis arrivé à la conclusion que je vais utiliser la procédure de retour gratuite. Je vais vous détailler les raisons de mon choix afin que vous puissiez vous faire une opinion éclairée de ce projecteur avant d'éventuellement l'acheter.

Le JMGO U2 couvre un espace de couleurs plus important que les autres projecteurs que j'ai testés. Je m'attendais donc ici à une expérience de très haut niveau mais j'ai très vite constaté que ce n'était pas le cas. Lorsque l'on regarde une vidéo sur un projecteur sans pouvoir la comparer, l'oeil s'adapte assez rapidement et on finit par s'y habituer...sauf quand on a déjà vu cette vidéo sur un autre projecteur ou que l'on dispose d'autres projecteurs au même moment pour tester la même vidéo. J'ai un Nebula Cosmos Max 4k parfaitement calibré et qui utilise la même puce 4k XPR que le JMGO, la comparaison est donc intéressante. J'ai obtenu un dE aux alentours de 9 avec le JMGO et un dE aux alentours de 3 pour le Nebula. Il faut savoir que l'oeil humain perçoit les écarts de couleurs à partir d'un dE de 3, les écarts de couleurs sur le JMGO sont donc très visibles alors que c'est là où le JMGO devait faire la différence. Les images sont soit trop rouge soit trop verte et les réglages du projecteur ne permettent pas de récupérer l'écart.

Le JMGO U2 doit également avoir un très bon taux de contraste, ce n'est pas le cas non plus. Je ne peux pas dire que le contraste soit mauvais car ce n'est pas le cas mais la différence avec les autres projecteurs testés n'est pas énorme. Il n'a clairement pas un contraste de 15000:1 comme annoncé. La luminosité n'est pas non plus aussi forte que celle annoncée, ou en tout cas pas avec la distance de projection que j'ai utilisée.

Le son est par contre la vraie force du JMGO U2, ce projecteur produit un son puissant et de bonne qualité. Sa position à proximité de l'écran rend le son encore plus immersif. En parlant de son, il faut que j'aborde le point du bruit produit par le projecteur, ici aussi il tient ses promesses car il est totalement silencieux.

Ce projecteur tourne sous Luna OS et bien que ce système soit agréable à utiliser, il lui manque quelques éléments essentiels comme par exemple un accès complet au Play Store comme sous Android TV. YouTube n'est même pas disponible et l'application SmartTube qui le remplace est limitée à 1080p. J'ai essayé d'ajouter YouTube manuellement avec un APK mais aucune n'a fonctionné. Les réglages de l'image sont également trop limités et ne permettent pas de récupérer les défauts de colorimétrie. Je suspecte aussi que la mémoire libre ne suffise pas à lire des contenus en 4k car j'ai rencontré de nombreux problèmes de saccades et buffering pendant la lecture de vidéos.

J'ai lu les commentaires d'autres acheteurs de ce projecteur et je vois déjà quelques remarques apparaitre sur la qualité de l'image, ce n'est donc pas mon exemplaire qui est défectueux. Je ne sais pas si JMGO va être capable d'apporter une solution à ces problèmes. Si ces problèmes sont liés à la couche logicielle, alors oui la situation peut s'améliorer mais si les problèmes sont inhérents au matériel, ces problèmes ne pourront pas être résolus. Je ne peux donc pas recommander ce projecteur à l'achat et je n'aurais pas la possibilité de vérifier si JMGO aura réussi à améliorer la situation car je n'aurais plus le projecteur pour le vérifier.

Forces

Qualité et puissance du son

Ventilation silencieuse

Rapport de projection, grande image avec peu de recul

Bon relief des touches de la telecommande

Faiblesses

Fidélité des couleurs

Luna OS trop limité en applications

Performance de lecture (buffering/saccade)





Laurent Willen LAURENT WILLEN
Chef de moi-même sur ce blog

Je partage mes passions sur mon blog pendant mon temps libre depuis 2006, je préfère ça que de regarder des bêtises à la télé ou sur les réseaux sociaux.Je travaille seul, je suis sans doute un des derniers survivants de l'univers des blogs et sites persos.

Ma spécialité? Le digital sous toute ses formes. J'ai passé ces 25 dernières années à travailler pour des multinationales où j'ai géré des équipes digitales et généré des revenus de plus de 500 millions € par an. J'ai de l'expertise dans les telecoms, les medias, l'aérien, le voyage et le tourisme.
Projecteur laser Philips Screeneo U5: avis
Philips se lance dans les projecteurs UST laser 4k avec ce Screeneo U5 par le biais du crowdfunding. Ca sent la bonne affaire!
Vidéoprojecteur Philips Screeneo UL5 : test / avis
Philips n'est pas l'acteur le plus connu dans l'univers des vidéoprojecteurs mais ils innovent avec le Screeneo UL5 ...un triple laser UST portable!
Test / Avis du Formovie Theater
Test complet du Formovie Theater et comparaison à armes égales avec son concurrent le plus direct
XGIMI Mogo 2 Pro avis / test complet
J'avais testé le premier Mogo et j'avais été épaté par la capacité de ce petit projecteur à batterie, 2 ans plus tard voici son successeur. Va-t-il pouvoir faire mieux?
Comment choisir un projecteur?
Vous aimeriez acheter un projecteur mais vous ne savez pas où commencer? J'ai quelques pistes pour vous aider à faire votre choix.
Viewsonic X2 4k : test / avis
Le vidéoprojecteur Viewsonic X2 4k a sur le papier toutes les qualités pour répondre à vos attentes, il est lumineux, il a du contraste, il est performant pour les jeux. Que lui manque-t-il?
Xgimi Horizon: test / avis (+ comparaison Pro)
J'ai commencé mon aventure dans l'univers des vidéoprojecteurs avec Xgimi avec le H1, je vais maintenant tester mon 4ème projecteur Xgimi avec le Horizon (et la comparaison avec le Pro)
Optoma UHD38x : test / avis
Du contraste, de la lumière, des couleurs,... le Optoma UHD38x a toutes les qualités requises pour devenir votre prochain vidéoprojecteurs. Découvrez ses forces et faiblesses.
Dangbei Atom : test / avis
Les projecteurs portables sont à la mode mais les réussites sont assez rares. Le Formovie S5 avait ouvert la voie du succès, ce Dangbei Atom pourrait bien suivre ses traces.
XGIMI Halo+ test et avis
Le XGIMI Halo+ ressemble à un XGIMI Horizon coupé en deux mais heureusement la qualité et les fonctionnalités n'ont pas été divisées en deux.
JMGO N1 Ultra : test / avis
JMGO frappe fort avec son nouveau projecteur N1 Ultra. Un peu plus de 2000€ pour une bête de course, ça parait irréel.
Thundeal TDA6 : test / avis
Le Thundeal TDA6 est un projecteur LCD que j'ai acheté à moins de 200€, peut-il concurrencer le milieu de gamme DLP?
XGIMI Horizon Ultra : test / avis
La gamme XGIMI Horizon existe depuis 2 ans et la concurrence a eu le temps de réagir mais ce nouveau XGIMI Horizon Ultra va remettre les pendules à l'heure.
Formovie S5: test / avis
Le Formovie S5 bouscule le marché des projecteurs portables avec une source laser, un excellent son et une consommation en énergie ridicule.
Optoma Cinemax D2 Smart : test / avis
Je n'avais pas encore testé de projecteur de cette marque et pour cette première fois je vais tout de suite chercher dans le haut de gamme. Peut-il rivaliser avec le Xiaomi Laser Cinema 2?
NothingProjector écran ALR black series : test /avis
Vous demandez si un écran ALR vous apportera quelque chose? J'ai testé le NothingProjector Black Series avec un tas de mesures pour démontrer son utilité.
Wemax Nova laser 4k: test / avis
Je n'avais pas encore eu l'occasion de tester un projecteur de la marque Wemax mais j'ai comblé cette lacune avec le Wemax Nova 4k
Wanbo T6 Max : test / avis
Après avoir testé l'entrée de gamme chez Wanbo, c'est au tour du Wanbo T6 Max qui envoie du 1080p dans un format ultra portable.
Wanbo T2R Max: test / avis
C'est le troisième projecteur Wanbo que je teste et la marque progresse à chaque modèle en offrant à chaque fois plus pour un prix réduit.
XGIMI Elfin: test complet
Le XGIMI Elfin est un projecteur 1080p portable qui réunit en théorie toutes les qualités d'un projecteur normal, est-ce que ce Elfin sera une nouvelle réussite?
ASUS ZenBeam Latte L1 : avis
Le ASUS ZenBeam Latte L1 est un projecteur portable avec batterie que vous pouvez emporter partout avec vous. Découvrez les forces et faiblesses avant d'acheter.
Nebula Capsule 3 : avis
Nebula vient de lancer la troisième version de son modèle Capsule et ils le font cette fois avec une source laser. De quoi en mettre plein la vue?
Blitzwolf VT2 : test / avis
Le Blitzwolf VT 2 est un vrai projecteur portable, il est minuscule et fonctionne sur une batterie, le candidat idéal pour prendre vos films et séries en vacances avec vous.
Blitzwolf BW V2: test / avis
Blitzwolf produit des projecteurs d'entrée de gamme au design parfois un peu militaire, ce BW V2 semble amorcer un changement vers une montée en gamme.
Fengmi V10 (VX): test ultra complet et avis
Je me suis laissé tenter par ce Fengmi car sur le papier, il offre une expérience unique dans ce niveau de prix avec la 4k, un son superbe et une fréquence de 240hz.
Xiaomi Mi Smart Compact Projector : test / avis
Xiaomi ne vend pas que des téléphones, ils produisent aussi de bons projecteurs et ce Mi Smart Compact est sans doute un des meilleurs projecteurs 1080p d'entrée de gamme.
Thundeal TD98 : test / avis
C'est la première fois que je teste un projecteur de cette marque qui existe depuis pourtant assez longtemps. Belle découverte ou flop complet?
Xiaomi Laser Cinema 2 : test / avis
Je teste habituellement des projecteurs d'entrée ou de milieu de gamme mais cette fois j'ai cassé ma tirelire pour tester le top du top avec ce Xiaomi Laser Cinema 2
Projecteur BenQ TH575 : test / avis / prix
Ce projecteur BenQ est un projecteur 1080p à lampe conçu pour les gamers et vendu à un prix abordable, c'est aussi le premier BenQ que je teste.
Wanbo X1 : test / avis
Je teste habituellement des projecteurs de milieu de gamme mais je fais parfois des exceptions vers l'entrée de gamme quand le produit semble en valoir la peine. Avec le Wanbo X1, pas besoin de casser la tirelire mais est-ce que l'image est bonne?
Anker Nebula Cosmos Laser 4k: test / avis
J'ai vraiment apprécié le premier projecteur Nebula que j'ai acheté, je ne pouvais donc pas résister à la tentation d'en tester un autre avec un laser 4k.
Xiaomi Mi Smart Projector 2 Pro: test / avis
Xiaomi s'attaque à tous les domaines et après les téléphones, Xiaomi a commercialisé quelques bons projecteurs avec la même stratégie pour offrir un bon produit pour un prix inférieur à la concurrence.
JMGO U2 laser : test / avis
Je n'avais plus testé de projecteur laser depuis longtemps et ce JMGO U2 a tout sur le papier pour surclasser tout ce que j'ai testé...en théorie en tout cas!
Test écran projection Elite Screens Cinegrey 3D
J'ai testé la toile de projection Elite Screen Cinegrey 3D avec 2 projecteurs et sur de nombreux critères pour vous aider à faire votre choix.
Blitzwolf BW-VP13 : test / avis
Blitzwolf parvient à produire des projecteurs à bas prix capables d'afficher une bonne qualité d'image mais il faut pouvoir accepter d'autres défauts, ce VP13 va-t-il faire mieux que le précédent Blitzwolf que j'ai testé?
Blitzwolf BW VP9 : test / avis
Blitzwolf est une marque chinoise qui commercialise toute sorte de produits dont des projecteurs à bas prix, j'ai choisi leur dernier modèle pour voir ce qu'il vaut.
page index
Index
prices
Prix
notifications
Alertes
category
Catégorie
comments
Réactions


Questions/Commentaires

Politique de confidentialité | Conditions générales