Avant de partir...

Merci pour votre visite, si vous avez apprécié mon travail, vous pouvez me supporter avec une des possibilités suivantes:
Abonnez-vous à ma chaine YouTube
Je publie des tests complets en vidéo chaque mois. En vous inscrivant vous serez averti à chaque nouvelle vidéo mais le nombre d'inscrits YouTube est important pour obtenir des produits à tester.

Abonnez-vous

Abonnez-vous à ma page sur Facebook
Je poste régulièrement des mises à jour sur Facebook, j'y organise également des concours pour gagner des cadeaux. Ici aussi, le nombre de fans est important pour obtenir du matériel.

Abonnez-vous

Utilisez mes liens
Je n'affiche pas de pub sur mon site parce que je n'aime pas ça. Ma seule source provient des achats que vous faites à partir de mes liens. Je gagne une maigre commission à chaque achat (environ 2% en moyenne), cela ne vous coute rien et cela me permet de continuer. Voici quelques liens pour acheter vos produits:

Amazon.fr == Cdiscount == Aliexpress == Banggood

x
Sur cette page:
Pièce de projection
Taille de l'image
Luminosité
Types de lampe
Surface de projection
Correction par trapèze
Système d'exploitation
Réglage de l'image
Budget
Ou acheter votre projecteur?
Vos questions?
Questions/Réponses

Notification nouveaux articles: YouTube Facebook

Guide complet: comment choisir son video projecteur

Comment choisir un projecteur ? Lisez mon guide et posez vos questions.
Catégorie: Projecteurs

[b]J'ai laissé tomber la télé au profit d'un projecteur depuis de nombreuses années. Lorsque j'ai acheté mon premier projecteur, je ne connaissais pas beaucoup de monde qui en avait un et la plupart des projecteurs étaient des projecteurs à lampe qui consommaient autant d'énergie qu'une usine à charbon. Ce type de projecteur était également très cher à l'achat et le cout de remplacement de la lampe excédait souvent la valeur résiduelle du projecteur. [b][b]Les choses ont heureusement bien évolué avec notamment l'arrivée (ou plutôt un ras de marée) de produits chinois. L'univers des vidéoprojecteurs est désormais accessible à tous mais encore faut-il comprendre ce que l'on achète et ce que l'on peut en attendre. Vous ne trouverez donc pas encore de projecteur de qualité à 100€ mais on trouve déjà de bons produits pour moins de 500€.[b][b]Je vais essayer de vous aider dans votre choix sans rentrer dans un charabia trop technique qui ne vous servira à rien. Je vais prendre quelques raccourcis et en fonction des questions/remarques que je reçois, j'adapterais le contenu de l'article pour répondre à vos attentes.[b][b]

Pièce de projection

[b]
[b]Choisir un projecteur sans réfléchir à la pièce de projection n'est pas une bonne idée. Un projecteur ne se place pas aussi facilement qu'une télévision et il faut tenir compte d'un certains nombres de critères pour faire le bon choix:[b]- la distance de projection[b]- la luminosité de la pièce[b]- la puissance du projecteur[b]- le type de lampe du projecteur[b]- le type de surface de projection[b]- le système d'exploitation[b]- les possibilités de réglages de la taille de l'image (keystone, zoom,...)[b]- les possibilités de réglages de la qualité de l'image (couleurs, netteté, contraste,...)[b][b]Je vais essayer d'expliquer chacun des points cités ci-dessous.[b][b]

Taille de l'image

[b]
[b]La taille de l'image projetée est principalement déterminée par la distance entre le mur de projection et le projecteur. Plus le projecteur est loin, plus l'image sera grande. C'est un principe assez simple mais qui deux conséquences assez importantes:[b]- si votre projecteur est trop loin, l'image risque d'être plus grande que la surface de projection[b]- si votre projecteur est trop loin, la luminosité de l'image sera moins importante[b][b]Comment déterminer la taille de l'image ? Il faut trouver le rapport de projection.[b]Le rapport de projection est souvent mentionné dans les caractéristiques techniques d'un projecteur. En anglais, vous devez chercher le "throw ratio". Pour les projecteurs qui se placent à l'arrière d'une pièce, la valeur est supérieure à 1, pour les projecteurs à focale courte qui se place en dessous de l'écran, la valeur sera inférieure à 1. [b][b]Je vais prendre trois exemples parmi les projecteurs que j'ai testés:[b]- Le Xgimi Horizon a un rapport de projection de 1.2 aussi exprimé en 1:1.2[b]- le Xiaomi Mi Smart 2 Pro a un rapport de projection de 1.1 aussi exprimé en 1:1.1[b]- le JMGO U2 a un rapport de 0.25 (focale courte)[b][b]Avec le rapport de projection, vous pouvez facilement calculer la taille de votre image. Le principe est assez simple d'ailleurs. Avec un rapport de 1.2, il faut un recul de 1m20 pour obtenir une image de 1 mètre de large. Avec un rapport de 1.1, il faut un recul de 1m10 pour obtenir une image de 1 mètre de largeur. Je trouve plus facile de tout ramener à des multiples de 1 pour la distance, j'ai donc ceci:[b][b]Pour un rapport de projection de 1.2, la largeur de l'écran est de 83 cm (= 1/1.2) pour chaque mètre de distance entre le projecteur et l'écran. Pour deux mètres, vous avez donc une image de 166cm de large. Pour les focales courtes, le principe est le même. Pour un rapport de projection de 0.25, vous avez une image de 1 mètre avec 25 cm de distance.[b][b]Vous pouvez ainsi calculer la largeur de l'image mais si vous voulez calculer la hauteur et la diagonale, voici ce qu'il faut faire:[b]- hauteur: pour un écran de type 16:9, vous divisez la largeur par 16 et vous multipliez le résultat par 9. Un écran de 1 mètre de largeur va donc aboutir à une hauteur de 56cm.[b]- diagonale: pour un écran de type 16:9, il faut diviser la largeur par 0.86 (=sin(60)) pour obtenir la diagonale. Pour un écran d'1 mètre de largeur, vous obtenez une diagonale de 116cm.[b][b]

Luminosité

[b]
[b]La luminosité va jouer un grand rôle dans le choix du projecteur, il faut s'attarder sur trois facteurs très importants pour faire votre choix:[b]- la luminosité émise par le projecteur, cette valeur est exprimée en lumens.[b]- la distance de projection car au plus votre projecteur est loin, plus la luminosité de l'image sera faible.[b]- la surface de projection va renvoyer de la lumière et cette luminosité dépendra du type de surface utilisée.[b]La luminosité d'un projecteur est un critère important mais la distance de projection l'est tout autant.[b][b]Ce qu'il faut retenir avant de continuer:[b]- la luminosité maximale émise par un projecteur est exprimée en lumens et celle-ci ne change jamais, il faut voir cette unité de mesure comme la "puissance" maximale d'éclairage du projecteur.[b]- la luminosité mesurée (et donc visible) sur votre écran/mur est exprimée en Lux et celle-ci va varier en fonction de la distance de projection et de la lumière ambiante.[b]- une insuffisance de luminosité ne veut pas dire que vous ne verrez pas l'image, cela veut aussi dire que l'expérience sera dégradée, notamment au niveau du contraste et le rendu des couleurs. [b][b]Alors la question que tout le monde se pose c'est comment savoir si un projecteur sera suffisamment lumineux pour votre pièce de projection? Il est possible d'estimer ce qu'il vous faut à partir de deux choses: le nombre de lumens et la surface de projection.[b][b]Compliqué? Oui si on rentre dans le moindre détail mais je vais commencer par une approche généraliste assez simple et je vais prendre quelques raccourcis.[b][b]Prenons un exemple concret. Vous achetez un projecteur à 2000 lumens qui a un rapport de projection de 1:1.2 et vous voulez le placer à 3 mètres de votre écran.[b]La première chose à calculer c'est la taille de votre image, vous pouvez ré-utiliser la méthode de calcul expliquée un peu plus haut mais je la répète par facilité.[b][b]Avec 3 mètres de recul et un rapport de projection de 1.2, vous obtenez une image d'une largeur de 2,5m et comme l'image est de type 16:9, il suffit d'appliquer une règle de trois pour obtenir la hauteur (250/16*9), vous obtenez ainsi une hauteur de 140cm. Pour obtenir la surface en mètres carrés, il faut simplement multiplier la largeur (2,5) avec la hauteur (1,4) et vous obtenez une surface de 3.5 mètres carrés. Vous avez ainsi la première variable au niveau de l'équation.[b][b]Il faut maintenant utiliser l'autre variable (les lumens) pour calculer la luminosité au niveau de l'écran, il faut donc transformer les lumens en lux. Il suffit de diviser le nombre de lumens (2000) par la surface (3,5) et vous obtenez une luminosité de 571 lux si aucune autre source de lumière ne vient perturber la mesure.[b][b]Qu'est-ce que cela veut dire? Voici quelques exemples de valeurs en lux à titre de comparaison, ce sont des valeurs indicatives.[b]Lumière du jour sous le soleil: 65000 à 100000 lux[b]Lumière du jour avec ciel dégagé: 30000 à 50000 lux [b]Lumière du jour avec ciel nuageux: 10000 à 20000 lux[b]Eclairage à l'intérieur fort: 3000 à 5000 lux (dépend du type d'éclairage)[b]Eclairage moyen à l'intérieur: 500 à 1000 lux (idem)[b]Sur cette base indicative vous pouvez constater que les 571 lux ne suffiront pas à surpasser la lumière du jour même si le ciel est nuageux, c'est tout juste suffisant pour un éclairage tamisé. [b][b]Que faire si cela ne suffit pas? [b]- diminuer la surface de projection: si vous avancez le projecteur d'un mètre, la surface de projection passe à 1.54m² et vous obtenez ainsi 1298 lux.[b]- choisir un projecteur avec plus de lumens[b][b]Ne vous fiez donc jamais aux images prometteuses utilisées par les constructeurs où on voit le projecteur utilisé en pleine lumière, ce sont des montages Photoshop. Un rapide calcul comme celui-ci va vous permettre de vous rendre compte que tout ça est faux.[b][b]J'ai fait ici un tableau rapide sur base d'un projecteur que j'ai testé (le XGIMI Horizon)[b][b]Nombre de lumens: 2200 (en réalité c'est un peu moins)[b][b]Distance: 1m -> taille d'image: 83x46cm -> surface : 0.38m² -> lux: 5789[b]Distance: 2m -> taille d'image: 166x93cm -> surface : 1.54m² -> lux: 1428[b]Distance: 3m -> taille d'image: 249x138cm -> surface : 3.43m² -> lux: 641[b]La lumière ne décroit pas de façon linéaire mais bien au carré de sa distance, ceci explique pourquoi à 2 mètres vous avez 4 fois moins de luminosité et 9 fois moins à 3 mètres.[b][b]

Types de lampe

[b]Il y a quelques années, la plupart des projecteurs étaient équipés d'une lampe très puissance avec une durée de vie de quelques milliers d'heures. Ces lampes offraient une bonne luminosité et permettaient d'obtenir un bon taux de contraste. Ces lampes étaient malheureusement gourmande en énergie et lorsqu'il fallait les remplacer, elles coutaient parfois aussi cher que le projecteur (ou sa valeur résiduelle). [b][b]Ces lampes ont aujourd'hui laissé place aux lampes LED et au laser qui offrent une longévité plus importante et une consommation d'énergie mieux maitrisée mais avec une luminosité moins importante pour les lampes LED. L'utilisation de lampes LED est un des éléments qui a permit de démocratiser l'univers des projecteurs, la plupart des projecteurs d'entrée de gamme et milieu de gamme utilise ce type de lampe (ex: XGIMI Horizon, Xiaomi Mi Smart 2 Pro, Nebula Cosmos Max, ...). Le laser est généralement plus cher et plus lumineux, cette technologie va sans doute encore beaucoup évoluer dans les prochaines années pour peut être remplacer le LED.[b][b]Que faut-il choisir? Si vous avez le budget, prenez du laser car vous obtiendrez une meilleure luminosité et un meilleur contraste. Le LED n'offre pas une expérience équivalente mais cela ne veut pas dire que c'est mauvais, vous pouvez obtenir une belle image avec un XGIMI ou Xiaomi même si le contraste sera plus faible.[b][b]

Surface de projection

[b][b][b]Ecran ou pas d'écran?[b][b]Le choix d'une surface de projection va un peu dépendre de vos attentes et votre budget. J'ai utilisé un mur blanc sans traitement particulier pendant des années et cela ne m'a jamais posé de problèmes mais j'ai ensuite fait le choix pour un écran bon marché et cela m'a permis d'obtenir une surface plane là où mon mur n'était pas parfaitement plat partout. Le mur est sans doute la solution la moins couteuse et la moins contraignante mais si vous investissez dans un bon projecteur, ce n'est peut être pas la meilleure solution.[b][b]Le choix d'un écran va dépendre de nombreux facteurs et le budget sera sans doute être le critère le plus important pour un grand nombre d'entre-vousn le reste est bien souvent une question de bon sens. Un écran ne va pas transformer un projecteur moyen en un bon projecteur, il faut au mieux juste un peu améliorer la situation. L'écran doit avant tout s'adapter à la pièce dans laquelle vous aller le placer et si en plus il peut améliorer la qualité d'image c'est encore mieux.[b][b][b]Choix de la matière[b][b]Je vais essayer de généraliser ce qui existe en isolant 3 tendances. [b][b]Ecran blanc[b]C'est sans doute le type d'écran le plus courant, il est disponible sous forme de toile ou en format rétractable (motorisé ou pas). La plupart des écrans de ce type n'apporte rien de plus à l'image si ce n'est l'uniformité de la surface, il n'y a donc pas de gain au niveau du contraste ou de la luminosité. Certaines marques proposent des surfaces blanches de meilleure qualité et celles ci offre une texture uniformisant la lumière avec parfois un gain de lumière. Ce type d'écran (blanc) fonctionne aussi bien pour les projecteurs classique que les projecteurs à focale courte. Si vous optez pour un écran qui offre un gain de luminosité, sachez que cela s'accompagne souvent d'une réduction de l'angle de vision.[b][b]Ecran gris (avec ou pas ALR/CLR)[b]Les écrans gris sont également très courant, on en trouve à moins de 25€ sur Aliexpress, c'est d'ailleurs ce type d'écran que j'ai choisi pour remplacer la projection murale. Ici aussi il y a de grosses différences en fonction du prix. Pour un écran à moins de 25€, il ne faut pas s'attendre à des merveilles mais le résultat est quand même assez intéressant. Ce type d'écran offre une augmentation de la luminosité lorsque l'on se place directement en face de la toile, la luminosité est par contre moins bonne sur les côtés (l'angle de vision est plus réduit). Le choix du gris permet en principe d'augmenter le niveau de contraste mais ne vous laisser pas trop vite séduire par cet argument, la plupart des toiles à bas prix n'apporteront rien au niveau du contraste.[b][b]ALR signifie que l'écran va absorber une partie de la lumière ambiante et cela peut s'avérer utile pour éviter les reflets provenant d'autres sources lumineuses. Beaucoup d'écrans se prétendent ALR sur Aliexpress mais la plupart ne le sont pas vraiment. Les écrans ALR fonctionnent avec la projection frontale et ne convient pas aux projecteurs à focale courte car une partie de la lumière sera refletée sur le plafond plutôt que d'être renvoyée vers le spectateur. [b][b]L'alternative à l'ALR pour les focales courtes c'est le CLR (ceiling light reflection), ce type d'écran permet d'éviter la projection vers le plafond de la lumière qui se reflète sur l'écran. J'ai par exemple ce problème avec mon écran gris qui n'est pas CLR et j'ai un gros halo de lumière au niveau du plafond lorsque j'utilise un projecteur à focale courte. La lumière sur le plafond n'est pas fondamentalement dérangeante mais elle a pour effet que la luminosité frontale est plus faible.[b][b]Je pense que CLR est une marque déposée, vous ne retrouverez donc pas cet acronyme partout. Si vous voulez utiliser un ALR avec un projecteur UST, vous devrez en choisir un qui a été conçu pour ce type de projecteur en recherchant "ALR UST" sur Amazon ou Aliexpress.[b][b]Ecran acoustique[b]Ce type de toile est conçue pour ceux qui désirent installer leurs enceintes derrière l'écran. La conception de la toile laisse passer le son pour éviter toute perte liée à l'écran. Ces écrans sont généralement blancs et peuvent apporter un gain de lumière.[b][b][b]Ecran avec gain?[b][b]Lorsqu'un écran est capable d'influencer la quantité de lumière, cela s'exprime en gain. Lorsque le gain est égal à 1.0, cela veut dire que l'écran n'a pas d'influence sur la luminosité. Un gain supérieur à 1 comme par exemple 1.2 indique un gain de 20% de lumière là où un gain de 0.8 va diminuer la lumière de 20%. [b][b]Un gain très important (plus de 1.3) va souvent se traduire par trois problèmes: l'angle de vision va se rétrécir, il faudra d'assoir en face de l'écran dans un cone avec angle limité. Le risque d'avoir une zone très éclairée au centre (hotspot) est plus important. Certaines couleurs risquent de ne pas être suffisamment réfléchie et vous obtiendrez donc une mauvaise qualité d'image. Un gros gain de luminosité n'est donc pas toujours une bonne idée.[b][b][b]Comment choisir un écran?[b][b]Je pense que le budget va jouer le rôle de premier filtre. Si vous n'avez pas un gros budget, l'écran blanc sera sans doute la meilleure solution, il permettra d'uniformiser la lumière et parfois apporter un gain de lumière. Ce type d'écran fonctionne avec tous les types de projecteurs, c'est la solution la plus "sûre" à condition de ne pas prendre un gain trop élevé.[b][b]Le type de projecteur va également définir le type d'écran à choisir. L'écran blanc fonctionne pour les projecteurs frontaux et focales courtes, les écrans gris ALR ne fonctionnent que pour la projection frontale (sauf mention contraire ALR pour UST) et les CLR fonctionnent pour les focales courtes. [b][b]Si vous voulez un gain de contraste, il faudra s'orienter vers un écran gris mais ne vous attendez pas à des miracles car un projecteur avec un contraste de 500:1 ne va pas soudainement devenir un projecteur avec un contraste de 1000:1. C'est pareil pour un projecteur avec un contraste de 3000:1, vous n'allez pas obtenir un contraste de 6000:1. Le gain de contraste s'accompagne par une baisse de la luminosité, ce type d'écran n'est donc pas compatible avec un projecteur à faible luminosité.[b][b]Si vous voulez un gain de lumière (et pas de contraste), vous pouvez opter pour un écran blanc à gain de lumière et avec un bon angle de vision. Mon écran gris offre un gain de lumière également mais sur un angle de vision plus réduit, il faut être en face pour bien en profiter.[b][b]Si je simplifie le schéma de décision, j'obtiens quelque chose de ce genre (ce n'est pas scientifique):[b][b]Si projection frontale:[b]-- Si besoin de gain de luminosité (ex: pour projecteur avec faible valeur en lumen)[b]---- Alors: écran blanc avec gain de lumière[b]-- Si besoin de gain de contraste [b]---- Alors: écran gris avec gain inférieur à 1 (mais il faut un projecteur avec une bonne luminosité)[b]---- ou: écran gris avec rejet de lumière ambiante (ALR)[b][b]Si projection focale courte[b]-- si besoin de lumière[b]---- alors: écran blanc avec gain de lumière (de préférence sans cadre pour éviter des projections d'ombre)[b]-- si besoin de contraste[b]---- Alors écran gris mais de préférence CLR ou ALR pour UST[b][b]Dans tous les scénarios vous devez éviter d'autres sources de lumière dirigées vers l'écran car celles ci vont affecter négativement la qualité d'image et le contraste.[b][b][b]Budget[b][b]Si vous ne voulez pas faire don d'un rein pour vous payer un écran de projection, il faut s'orienter vers une toile sur Aliexpress et vous devrez trouver une solution pour l'accrocher quelque part. C'est le choix que j'ai fait dans un premier temps. J'ai acheté des lattes de bois, j'ai assemblé un cadre d'environ 3 mètres de large, j'ai du faire ce cadre en deux parties avec une charnière au milieu car faire rentrer un cadre de cette taille dans une maison n'est pas une chose facile. J'ai ensuite acheté une toile [b][b]

Correction par trapèze

[b]Beaucoup de projecteurs vous permettent de régler l'image de façon très précise pour que l'image projetée corresponde exactement à votre surface de projection. Cette fonctionnalité s'appelle "keystone correction" ou correction par trapèze. C'est une fonctionnalité très pratique mais il ne faut pas en abuser car elle détériore la qualité d'image.[b][b]Je reçois souvent des messages d'utilisateurs de projecteur me disant qu'ils ont un problème avec leur projecteur parce qu'ils voient une zone grise importante tout autour de leur image. Ce n'est pas un bug, c'est une conséquence normale de l'utilisation de la correction en trapèze.[b][b]Pourquoi?[b]Le principe du projecteur c'est qu'il va projeter de la lumière à travers un bloc optique, vous allez donc projeter un faisceau de lumière de façon rectangulaire. Cette projection de lumière est le résultat d'un procédé physique, c'est donc lié au matériel et la partie logicielle d'un projecteur ne peut rien y changer. Toutes les fonctionnalités de zoom ou de correction en trapèze sont des manipulations au niveau du logiciel qui vont diminuer la taille de l'image à l'intérieur du faisceau rectangulaire du projecteur. Le projecteur va donc continuer à émettre de la lumière sur toute la zone même si vous diminuez la taille de l'image. Vous verrez donc apparaitre un halo gris plus ou moins important tout autour de l'image.[b][b]La zone grise est la conséquence la plus directe mais il y a aussi une autre conséquence sur la qualité de l'image. Si votre projecteur a une résolution de 1920x1080px, cela veut dire qu'il y a 2073600 pixels. Ces pixels ont une "taille". Si vous projetez ces 2 millions de pixels sur une surface trop grande, vous allez voir des écarts entre les pixels mais si vous projetez ces pixels sur une surface trop petite, vous allez perdre certains pixels et la qualité de l'image va diminuer. Cela se verra assez rapidement sur le texte mais aussi sur le reste de l'image.[b][b]Vous pouvez donc utiliser cette correction en trapèze ou le zoom mais faites le avec modération.[b][b]

Système d'exploitation

[b]
[b]Les projecteurs sont de plus en plus associés à un système d'exploitation et ceci vous permet d'utiliser le projecteur de façon complètement autonome sans devoir lui associer une solution externe comme un stick HDMI (ex: Amazon Fire Stick TV) ou un boitier Android (ex: Nvidia Shield). J'ai testé toutes sortes de projecteurs avec des systèmes d'exploitation différents et je peux émettre un avis assez tranché par rapport à mon expérience. Il faut éviter les systèmes d'exploitation exotiques ou les anciennes versions d'Android.[b][b]Pourquoi? [b]- la plupart des projecteurs utilisant une vieille version d'Android finissent par ne plus être mise à jour[b]- les applications ne fonctionnent pas correctement ou sont incompatibles[b]- les codecs pour jouer vos vidéos locales ne sont pas toujours supportés[b]- allez savoir quels logiciels/applications peuvent tourner à votre insu[b][b]Si vous voulez un projecteur autonome, assurez-vous donc d'avoir un projecteur qui tourne sous une version officielle d'Android TV. Si vous avez accès au Play Store de Google, c'est bon signe![b][b]Est-ce que le projecteur va supporter Netflix, Amazon Prime, Disney+ ?[b]Ca, malheureusement, c'est encore autre chose. Ces applications tournent sous Android TV mais si le constructeur n'a pas obtenu la certification de Netflix (ou les autres), ces applications ne fonctionneront pas. C'est souvent le cas avec XGIMI où début 2022, Netflix ne fonctionnait toujours pas.[b][b]

Réglage de l'image

[b]La plupart des acheteurs de projecteur s'attendent sans doute à ce que leur projecteur soit correctement réglé pour obtenir la meilleure image. Ce n'est malheureusement pas toujours le cas et ce n'est pas forcément de l'incompétence ou de la mauvaise volonté de la part du constructeur, c'est juste que les constructeurs ne savent pas sur quoi vous allez projeter les images. La surface de projection joue un rôle dans la qualité de l'image, les réglages d'usine sont donc génériques et il faut parfois les adapter pour obtenir une bonne colorimétrie, un meilleur contraste ou mieux équilibrer la netteté.[b][b]Que faire?[b]1. Rien faire? A priori si vous achetez un bon projecteur dès le départ, la qualité sera peut être suffisante et même si le projecteur peut faire mieux, personne ne se moquera de vous donc ne rien faire c'est parfois la chose la plus simple.[b]2. Adapter subjectivement les paramètres, vous allez peut être viser juste, peut être pas, cela ne coute rien d'essayer. Vous n'aurez peut être pas le meilleur résultat mais l'essentiel c'est que l'image vous plaise.[b]3. Essayer les paramètres obtenus par des sites comme le mien. Je ne suis pas le seul à faire ce genre de chose, vous trouverez peut être des paramètres adaptés à votre situation.[b]4. Calibrer ou faire calibrer le projecteur. Il faut ici une sonde, vous pouvez déjà en trouver pour 200€ pour obtenir de bons résultats. Les sondes plus chères sont plus sensibles et permettent de calibrer plus finement les projecteurs mais ici on parle d'un gain marginal par rapport à une calibration avec une sonde à 200€.[b][b]J'utilise une sonde de chez X-Rite, si vous voulez tenter l'aventure, vous pouvez la trouver ici sur Amazon:[b]X-Rite sur Amazon.fr[b]Il vous faudra aussi un logiciel pour piloter la sonde, il y a deux logiciels gratuits qui produisent des résultats tout à fait corrects:[b]HCFR[b]DisplayCal[b][b]Le principe de la calibration est assez simple, vous allez projeter des couleurs bien spécifiques par le biais de votre projecteur et la sonde va mesurer la différence entre la couleur d'origine et la couleur projetée. La calibration consiste ensuite à jouer avec les paramètres pour obtenir le meilleur résultat. La colorimétrie s'exprime en delta E (dE) et un score bas indique une meilleure colorimétrie. Il faut idéalement obtenir une colorimétrie en dessous de 3 pour que l'oeil humain ne perçoive plus les écarts avec les couleurs.[b][b]La sonde vous permet également de mesurer le contraste d'un projecteur, vous pourrez ainsi aussi jouer avec les paramètres pour améliorer le contraste (quand c'est possible).[b][b]

Budget

[b]Comme je l'écrivais plus haut, le budget va jouer un grand rôle dans la qualité du projecteur. Si vous cherchez un produit bon marché, vous allez en trouver des dizaines sur des sites comme Aliexpress ou Banggood mais ne vous laissez pas avoir par les arguments mirobolants associés à ces projecteurs. Il n'y a pas de bon projecteur à 100€! [b][b]Pour vous donner quelques pistes, j'ai listé quelques projecteurs en fonction de la gamme de prix. Les prix peuvent évoluer mais l'ordre de préférence devrait rester le même.[b][b]Moins de 100€: Wanbo X1[b]Moins de 200€: Blitzwolf VP9[b]Moins de 300€: Wanbo T6 Max[b]Moins de 500€: Xiaomi Mi Smart Compact (Youth 2 edition)[b]Moins de 800€: Xiaomi Mi Smart 2 Pro[b]Moins de 1200€: Xgimi Horizon (ou Nebula Cosmos Max 4k en fonction de vos attentes)[b]Moins de 2000€: Fengmi C2[b]Entre 2000 et 3000€: Xiaomi Laser Cinema 2[b][b]

Ou acheter votre projecteur?

[b]Cela dépendra de votre niveau de confiance par rapport aux sites de vente et le type de projecteur. Si vous voulez acheter des projecteurs de marques comme Blitzwolf, Wanbo ou Fengmi, vous n'allez probablement jamais les trouver en magasin physique. On retrouve certains modèles Xiaomi ou Xgimi dans les magasins traditionnels mais les prix sont souvent plus élevés.[b][b]Si vous avez la possibilité d'acheter un projecteur sur un site réputé comme Amazon, vous ne devriez pas trop hésiter car le service client sera sans doute meilleur et plus facilement accessible. Si vous voulez acheter en Chine, il faut vérifier les conditions de garantie car la plupart du temps les sites chinois n'offrent pas une garantie au delà de 1 an et le retour n'est pas forcément gratuit. Cela ne veut pas dire que vous allez avoir un problème, si vous choisissez une bonne marque le projecteur devrait sans problème passer le cap des deux ans couverts en Europe.[b][b]J'ai acheté des projecteurs en Chine, principalement sur Aliexpress et Banggood. J'ai du en retourner un seul chez Banggood car il présentait un problème de qualité. La discussion a été longue mais j'ai reçu le remboursement intégral de mon achat. Il faut savoir que le support des sites chinois est très différent de ce que l'on peut retrouver sur Amazon. Il faut insister beaucoup plus pour obtenir quelque chose mais jusqu'à présent, j'ai toujours obtenu le support que j'étais en droit de recevoir.[b][b]

Vos questions?

[b]N'hésitez pas à poser vos questions pour enrichir cette page et aider tous ceux qui veulent acquérir un projecteur. Je ne me considère pas comme un expert incollable mais je partage mon expérience pour vous aider. J'ai encore plein d'idées de choses à raconter sur cette page, je vais essayer de la mettre à jour quand j'ai un peu de temps entre deux tests.[b][b]

laurent willen Laurent Willen
Au lieu de regarder des bêtises à la télé ou sur YouTube, je consacre mon temps le soir à tester des produits et partager ma passion pour la technologie, les voyages et la photo.

Je gère ce site en mon nom et de façon totalement indépendante, personne ne me paie pour le faire.

J'ai plus de 20 ans d'expérience dans le monde du numérique, j'ai géré et fait évoluer de nombreux sites à forte audience dans des entreprises en Belgique comme Mobistar, Microsoft, Immoweb, BrusselsAirlines, Proximus, Orange,...

Commentaires

Participez à la discussion / Posez vos questions

Votre commentaire sera publié après validation. Je réponds à plus de 1500 commentaires par an pendant mon temps libre, je ne peux donc pas toujours répondre très rapidement. Votre adresse e-mail ne sera pas visible publiquement et elle ne sera pas utilisée à des fins commerciales.









Etre averti par mail lorsqu'une réponse est publiée