Après avoir testé des marques chinoises connues comme Xiaomi ou Honor, je me suis laissé tenté par une marque dont je n’avais jamais entendu parler et j’ai choisi de tester le Umidigi F1. Je teste principalement des téléphone de milieu de segment et en appliquant mes critères habituels, je suis tombé sur le Umidigi F1 qui propose un package très intéressant avec un grand écran, de bonnes performances, une énorme autonomie de batterie et quelques autres surprises intéressantes. Que vaut ce nouveau joujou chinois? Voyons ça de plus près.

Site officiel: Umidigi.com

Mon test, vos questions

En quoi mes tests sont-ils différents des autres sur le web ?
- J'achète la plupart du temps les appareils avec mon argent, le prix est donc tout aussi important que vous!
- Je garde les appareils au minimum quelques semaines (parfois plus) pour voir ce qu'ils valent dans des conditions réelles
- je réponds (quand c'est possible) aux questions pour vous aider à vous décider avant d'acheter
- Je ne vis pas de mon blog, personne ne me paie pour faire ces tests, je suis donc complètement indépendant
- Mes pages ne sont pas remplies de publicités


Autres tests:
Meizu Note 9 : test, avis et prix - 4 Commentaire(s)
Samsung Galaxy S10 + (plus) test, avis et prix - 2 Commentaire(s)
Umidigi S3 Pro test, avis et prix - 10 Commentaire(s)
Xiaomi Redmi Note 7 test, avis et prix - 33 Commentaire(s)
Umidigi F1 test, avis et prix - 26 Commentaire(s)
Xiaomi Mi 8 Lite test, avis et prix - 74 Commentaire(s)
Honor 8X test, avis et prix - 44 Commentaire(s)
Xiaomi Redmi Note 5 test et avis - 135 Commentaire(s)
Leeco Coolpad Cool1 test et avis

Prix Umidigi F1 France / Belgique

J’ai acheté mon Umidigi F1 chez Gearbest en vente flash à 177€. Umidigi a une distribution globale, cela veut dire que l’on trouvera rapidement le téléphone un peu partout et donc pas uniquement sur les sites chinois. Attention à bien choisir la version européenne, les téléphones chinois existent presque toujours en deux versions. La version chinoise ne vous sera d’aucune utilité car elle ne supportera probablement pas les fréquences 4G européennes.

Les prix provenant d'autres devises peuvent être légèrement différents car la conversion se fait une fois par jour.
184.27 EUR - UMIDIGI F1 Play Android 9.0 4G Phablet (GearBest - CN)
184.27 EUR - UMIDIGI F1 Play Android 9.0 4G Phablet (GearBest - CN)
184.27 EUR - UMIDIGI F1 Play Android 9.0 4G Phablet (GearBest - CN)
184.27 EUR - UMIDIGI F1 Play Android 9.0 4G Phablet (GearBest - CN)
188.67 EUR - UMIDIGI F1 Play Android 9.0 5150mAh 6GB RAM 64GB R (eBay US - USA)
189.9 EUR - UMIDIGI F1 (España) (2 años garantía) Dual SIM (eBay ES - ES)
189.9 EUR - UMIDIGI F1 (España) (2 años garantía) Dual SIM (eBay FR - FR)
190 EUR - UMIDIGI F1 Phablet 6.3" 4Gb RAM 128Gb ROM Android (eBay ES - ES)
190 EUR - UMIDIGI F1 Phablet 6.3" 4Gb RAM 128Gb ROM Android (eBay FR - FR)
193.05 EUR - UMIDIGI F1 4G Phablet European Union (GearBest - CN)
195.99 EUR - Black UMIDIGI F1 6.3'' FHD+ 4+128GB Android 9.0 Du (eBay DE - DE)
198 EUR - UMIDIGI F1 Android 9.0 6.3 inch FHD+ 4GB RAM+128GB (eBay ES - ES)
198 EUR - UMIDIGI F1 Android 9.0 6.3 inch FHD+ 4GB RAM+128GB (eBay FR - FR)
199.91 EUR - UMIDIGI F1 Android 9.0 6.3 Pouces FHD+ Waterdrop (My Efox FR - CN)
199.99 EUR - Black UMIDIGI F1 6.3'' FHD+ 4+128GB Android 9.0 Du (eBay DE - DE)
209.99 EUR - UMIDIGI F1 6.3'' FHD+ Octa core 4GB +128GB ROM 515 (eBay DE - DE)
233.99 EUR - UMIDIGI F1, 4GB 128GB 6.3 pulgadas Android 9.0 Red (eBay ES - ES)
234.99 EUR - UMIDIGI F1 6.3'' Octa Core 4GB/128GB Face ID 16MP (eBay DE - DE)
234.99 EUR - 5150mAh 6.3''UMIDIGI F1 4G Handy Ohne Vertrag 128G (eBay DE - DE)
245.99 EUR - UMIDIGI F1 Play 6GB+64GB 48MP Dual Back Cameras 51 (eBay ES - ES)
Alerte prix: J'ai développé un outil qui me permet de trouver les meilleurs prix et je vous le propose pour que vous puissiez aussi en profiter.

Envoyez moi une alerte à Adresse email manquante IncorrectMail quand le prix descend en dessous de EUR Veuillez choisir une limite de prix Votre limite de prix n'est pas correcte

Votre adresse e-mail ne sera jamais utilisée pour autre chose que cette alerte.

Ligne du temps

24/01/2019: achat du Umidigi F1 sur Gearbest pour 177€
30/01/2019: notification d’envoi par Gearbest
22/02/2019: l’appareil est arrivé presque un mois après la commande, le nouvel an chinois a malheureusement joué un rôle dans ce délai
24/02/2019: test écran et photo studio/extérieur
28/02/2019: test performance gaming, test captage réseau (plusieurs jours)
01/03/2019: test GPS
05/03/2019: test photo et vidéo

Contenu du test

Comment pour mes autres tests, ce test sera étalé sur plusieurs semaines mais suivra la structure décrite ci-dessous. Si vous avez des questions sur l’appareil, n’hésitez pas à la poser dans la section des commentaires pour que je puisse adapter le test si possible.

Enquête rapide : quels sont vos critères les plus importants lors du choix d'un nouveau téléphone ?

Aidez-moi à améliorer mes tests en répondant au sondage suivant. Déplacez le curseur vers la gauche si le critère n'est pas important du tout, déplacez le curseur vers la droite s'il est très important.

Pas important du tout Extrêmement important

1. Prix

2. Dimensions

3. Taille de l'écran

4. Autonomie de la batterie

5. Qualité des photos

6. Vitesse en téléchargement

7. Capacité de stockage

8. Performance en jeu

9. Qualité vidéo

10. Facilité d'utilisation

11. Qualité des finitions

12. Marque du téléphone

Un autre critère?

Merci d'avoir participé
Une erreur s'est produite

Premier contact

Le Umidigi est emballé dans une boite assez sobre, elle donne plus l’impression d’un emballage en carton recyclé que ce que font les concurrents chinois comme Honor ou Xiaomi. Cela n’a heureusement pas beaucoup d’importance car à priori la boite on ne l’utilise qu’à l’achat et la revente. L’intérieur est rempli de mousse pour absorber les chocs et contient le téléphone, un cable usb pour le chargement, une prise de chargement, une petite enveloppe avec un manuel et l’aiguille servant à ouvrir le compartiment pour la carte SIM (double SIM ou carte mémoire + SIM). Le téléphone dispose d’une protection d’écran plastifiée de base, c’est une bonne chose car cela vous évitera de passer par l’épreuve de l’élimination des bulles sous le plastique. Le téléphone est enveloppé dans une coque protectrice qui ressemble à de la peau de reptile, j’aurais préféré une coque semi=transparente comme chez Xiaomi mais cela reste une question de goùt. La coque a l’avantage d’envelopper parfaitement l’appareil, il n’y aucun flottement et il n’est pas facile de l’enlever. La peau de reptile assure une bonne prise en main et évite que le téléphone ne glisse.

Voici quelques images du déballage:

Première configuration

Au premier allumage j’ai été surpris positivement par l’écran. Avec les Xiaomis le retro-éclairage est fort agressif et cela affecte la profondeur des noirs, je n’ai pas eu ce problème avec le Umidigi, à priori l’écran a l’air assez bon dans les noirs mais je le testerai plus en détails plus tard.

A chaque démarrage d’un smartphone, on doit inévitablement passer par la configuration de celui-ci. Ce Umidigi est le premier appareil avec un Android non mofidié que je teste, la procédure de configuration est plus courte qu’avec un Xiaomi ou un Honor. On commence avec le choix de la langue et du pays, la connexion au wifi, le transfert de votre ancien téléphone et puis la configuration de l’appareil. Contrairement à Xiaomi et Honor, Umidigi n’essaie pas de vous faire installer quoi que ce soit et il ne vous forcera pas à créer un compte.

C’est sans doute une fonctionnalité standard Android mais vous pouvez récupérer vos données d’un ancien téléphone Android à partir de l’ancien téléphone. Les deux téléphones se synchronisent et il faut confirmer le transfert à partir de l’ancien téléphone. Cette procédure a le mérite d’être simple et ne demande aucun mot de passe, tout se fait à partir de l’ancien téléphone.

J’utilisais un Xiaomi Mi 8 Lite avant de configurer ce Umidigi, c’est ce dernier que vous retrouvez à côté de l’Umidigi. L’écran parait sombre en comparaison avec le Umidigi mais en réalité l’écran était tout aussi lumineux que celui de l’Umidigi. Que s’est-il donc passé? Mon appareil photo est équipé d’un filtre polarisant et apparemment les écrans Xiaomi sont équipés de filtre pour mieux combattre la luminosité du soleil. A cause de cette combinaison, l’écran apparait plus sombre qu’en réalité.

Je n’ai pas eu le temps de voir quelle version d’Android était utilisée par l’appareil car quelques minutes après l’allumage, l’appareil fait une grosse mise à jour et installe Android 9.0.

J’ai configuré l’appareil en français et j’ai régulièrement été confronté à des écrans à moitié traduits, on commence en français, on passe ensuite à un peu d’anglais pour revenir au français. Ces problèmes de traductions sont présents dans les menus de l’appareil, il ne s’agit donc pas d’applications mal traduites. Je ne sais pas si ce problème est présent sur tous les appareils Android 9.0 ou si c’est juste cet appareil qui a été mal traduit.

Finitions

Ce téléphone a débuté sa commercialisation aux alentours des 200-220€, on se retrouve donc dans la zone de prix du Xiaomi Redmi Note 5 à son lancement. J’ai eu la chance de l’obtenir pour 177€ et cela le positionne à l’entrée du milieu de gamme comme le Redmi Note 5. La façade avant du téléphone est assez élégante, l’encoche en goutte d’eau est très réussie et s’intègre très bien dans l’écran. A l’arrière par contre, l’appareil est plus basique, la coque est recouverte d’un plastique mate qui se salit assez vite. On retrouve le double capteur photo avec un double flash led ainsi qu’un capteur d’emprunte placé idéalement au milieu de la partie supérieure de l’appareil.

Au niveau dimension, il est plus petit que le Xiaomi Mi 8 Lite mais il est plus lourd. L’écran offre un ratio de 19:5 contre un 19:9, il a donc une forme plus allongée et inhabituelle. L’avantage c’est de mieux pouvoir tenir dans une main que les Xiaomis. En étant plus grand que le Xiaomi, le Umidigi offre une surface d’écran un peu plus petite à cause de sa forme allongée. Les bordures sont similaires à celle du Mi 8 Lite.

Dimensions:
Hauteur:156.9 mm
Largeur:74.3 mm
Epaisseur:8.8 mm
Poids:186g

Ce téléphone n’est pas équipé d’un indicateur LED pour signaler la présence d’une nouvelle notification. Cela ne m’a pas posé de problème car je ne l’utilise pas mais je sais que ce genre de fonctionnalité est très utilisée, il faut donc en être bien conscient avant d’acheter le téléphone.

Les boutons sur le côté du téléphone sont espacés par une distance plus ou moins similaire, habituellement les boutons volume haut et bas sont groupés et le bouton d’allumage est clairement séparé. La différence est nettement moins marquée sur le Umidigi F1. J’ai l’habitude d’utiliser ces boutons sans regarder et l’espacement m’a souvent induit en erreur. Le bouton de volume a pour effet de changer le mode photo dans l’application photo donc au lieu de prendre une photo je me suis souvent retrouver à changer de mode sans m’en rendre compte tout de suite.

Support 3G/4G

Le Umidigi F1 supporte les bandes de fréquences suivantes:
3G: B1, B2, B4, B5, B6, B8, B19
4G! B1, B2, B3, B4, B5, B7, B8, B12, B13, B17, B18, B19, B20, B25, B26, B28A, B28B
Le Umidigi F1 offre donc une excellente couverture des fréquences européennes, même la fréquence B28 / 700Mhz de chez Free en France est supportée.

Quelles fréquences utilise-t-on en Europe?

3G : B1 (2100), B2 (1900), B5 (850), B8 (900)
4G : B1 (2100), B20 (800), B3 (1800), B38 (TDD 2600), B4 (1700/2100 AWS 1), B40 (TDD 2300), B5 (850), B7 (2600), B8 (900), B28 (700)

Il faut évidemment toujours vérifier les fréquences spécifiques de votre opérateur car certains opérateurs européens utilisent des fréquences différentes mais ces cas sont plus rares. Attention, les fréquences indiquées ci-dessous étaient valables au moment de l’écriture de cet article, elles ne seront pas mises à jour, je ne peux donc pas garantir qu’elles soient correctes.

J'ai ajouté quelques autres pays européens pour que vous puissiez vérifier les pays où vous aller en vacances, si l’opérateur local ne supporte pas les mêmes fréquences, vous risquez de ne plus avoir de réseau.

BE
4G Proximus: 2100Mhz, 1800Mhz, 2600Mhz, 800Mhz
3G Proximus: 2100Mhz, 900Mhz

4G Orange: 2600Mhz, 1800Mhz, 800Mhz
3G Orange: 2100Mhz, 900Mhz

4G Base: 2600Mhz, 1800Mhz, 800Mhz
3G Base: 2100Mhz

FR
4G Orange: 2600Mhz, 1800Mhz, 800Mhz
3G Orange: 2100Mhz, 900Mhz

4G SFR: 2600Mhz, 2100Mhz, 1800Mhz, 800Mhz
3G SFR: 2100Mhz, 900Mhz

4G Bouygues: 2600Mhz, 2100Mhz, 1800Mhz, 800Mhz, 700Mhz
3G Bouygues: 2100Mhz, 900Mhz

4G Free: 2600Mhz, 1800Mhz, 700Mhz
3G Free: 2100Mhz, 900Mhz

ES
Movistar 4G: 2600, 1800, 800
Movistar 3G: 2100, 900

Orange 4G: 2600, 1800, 800
Orange 3G: 2100, 900

Vodafone 4G: 2600, 1800, 800
Vodafone 3G: 2100, 900

Yoigo
Yoigo 4G: 1800
Yoigo 3G: 2100

DE
E-Plus 4G: 2600, 800
E-Plus 3G: 2100

O2
O2 4G: 2600, 1800, 800
O2 3G: 2100

T-Mobile
T-Mobile 4G: 2600, 1800, 800
T-Mobile 3G: 2100

Vodafone
Vodafone 4G: 2600, 1800, 800
Vodafone 3G: 2100

IT
Tre 4G: 2600, 1800, 1500, 800
Tre 3G: 2100, 900

Telecom Italia 4G: 2600, 1800, 1500, 800
Telecom Italia 3G: 2100, 900

Vodafone 4G: 2600, 1800, 1500, 800
Vodafone 3G: 2100, 900

Wind 4G: 2600, 800
Wind 3G: 2100, 900

CH
Salt Mobile 4G: 2600, 1800, 800
Salt Mobile 3G: 2100, 900

Sunrise 4G: 2600, 1800, 800
Sunrise 3G: 2100, 900

Swisscom 4G: 2600, 1800, 800
Swisscom 3G: 2100, 900

NL
KPN 4G: 2600, 1800, 800
KPN 3G: 2100

Tele2 4G: 2600, 800

T-Mobile 4G: 2600, 2100, 1800, 900
T-Mobile 3G: 2100, 900

Vodafone 4G: 2600, 1800, 800
Vodafone 3G: 2100, 900

UK
Three 4G: 1800, 800
Three 3G: 2100

EE 4G: 2600, 1800, 800
EE 3G: 2100

O2 4G: 1800, 800
O2 3G: 2100, 900

Virgin Mobile 4G: 2600, 1800 B9, 800
Virgin Mobile 3G: 2100

Vodafone 4G: 2600, 2100, 1!00, 800
Vodafone 3G: 2100, 900

Performance 4G

Performance captage
Pour mesurer la performance réseau, je capte la force du signal en dBm de chaque cellule lors de mes déplacements. Toutes les mesures sont effectuées dans les mêmes conditions pour pouvoir comparer les résultats sur plusieurs téléphones. Le force du signal obtenu par un téléphone donne une indication de sa capacité à bien capter le réseau. Le résultat final vous donne une indication non scientifique de la qualité de captage de chaque téléphone. Ces résultats pourraient être différents sur un autre réseau ou d'autres conditions. Pour bien comprendre la valeur du signal, sachez qu'un signal de -95 dBm indique un captage moyen alors qu'un signal de -60 dBm indique un très bon signal.

Modèle de téléphone: : A-gold_F1
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -97.828859060403 dBm
Nombres de mesures effectuées : 298

Modèle de téléphone: : Xiaomi_Redmi_Note_5
Force moyenne du signal (à travers toutes les mesures) : -91.305 dBm
Nombres de mesures effectuées : 600

Sur le graphe suivant, j'affiche le résultat des mesures effectués sur les mêmes cellules. Chaque colonne indique une cellule différente et pour cette cellule, j'indique le signal moyen obtenu pour chaque téléphone. Un téléphone ayant obtenu un signal moyen de -80 dBm indique une meilleure performance qu'un téléphone avec un signal moyen de -90 dBm sur la même cellule. : A-gold_F1

Je n’ai pas testé suffisamment de téléphones pour dire si un téléphone est bon au niveau du captage réseau mais ces premières mesures indiquent que le Xiaomi Redmi Note 5 est meilleur avec -91 dBm que le Umidigi F1 avec ses -97 dBm. J’ai cependant remarqué quelques différences importante avec le Xiaomi. Le Umidigi ne passe jamais en LTE+, il reste en LTE là où le Xiaomi reste en LTE+ la plupart du temps. Il ne s’agit pas d’un problème de fréquence mais plutôt une incapacité apparente à combiner les signaux pour offrir une meilleure vitesse. Ce problème s’est confirmé lorsque j’ai testé la vitesse de téléchargement (voir plus bas). J’ai également remarqué que le Umidigi ne semble pas supporter EDGE (2.5G) car lorsque le Xiaomi passe en EDGE, le Umidigi tombe en GPRS (2G).

Le Umidigi capte donc un peu moins bien que le Xiaomi et ne supporte pas aussi bien la 4G.

Performance en download
J’ai effectué plusieurs tests de vitesse en 4G mais je n’ai jamais réussi à atteindre les scores des autres téléphones testés, le meilleur score que j’ai obtenu c’est 98.6 Mbps en download et 25.2 Mbps en upload. Ces valeurs sont tout à fait acceptables pour une utilisation courante mais si la vitesse de téléchargement est importante pour vous, ce téléphone n’est pas fait pour vous mais je suppose que pour la grande majorité des utilisateurs, cela ne posera aucun problème.

Performance WIFI

Le Umidifi F1 support les 5Ghz en WIFI, cela lui donne un avantage énorme sur les téléphones ne supportant pas cette fréquence. J’ai fait quelques tests pour arriver à une vitesse de 220Mbps en download et 21Mbps en upload. La vitesse en upload est limitée par mon fournisseur d’accès, le téléphone pourrait sans doute aller plus vite. Le Umidigi F1 offre donc une bonne performance en WIFI.

Le Umidigi surclasse le Honor 8x qui ne supporte pas les 5Ghz mais se trouve nettement en retrait du Xiaomi Mi 8 Lite (260Mbps en download) et le Xiaomi Redmi Note 5 (280Mbps en download).

Autonomie de batterie

Le Umidigi F1 dispose d’une énorme capacité de batterie, avec ses 5150 mAh c’est l’appareil avec la plus grosse batterie que j’ai pu tester jusqu’à présent. J’ai beaucoup utilisé le téléphone pour écrire ce test et notamment pour mesurer la performance réseau, la batterie a tenu un peu plus de trois jours. Je ne fais pas beaucoup d’appels mais j’utilise beaucoup de data et mon écran reste allumé très souvent. 3 jours d’autonomie dans ce genre de conditions c’est un très bon score.

J’ai fait un sondage sur mon blog pour connaitre vos critères les plus importants dans le choix d’un téléphone et après le prix, c’est l’autonomie de batterie qui arrive en deuxième. J’avais choisi le Umidigi F1 en partie pour évaluer la performance de la batterie, le résultat est vraiment bon. Si le prix et la batterie sont pour vous des critères très important, le Umidigi F1 est l’appareil qui offre un des meilleurs rapport qualité / prix pour ces deux critères.

Qualité audio

Le Umidigi dispose d’un haut-parleur situé en bas de l’appareil, ce haut-parleur n’est pas très puissant et sature vite au niveau des aigus. Par contre, si vous utilisez un casque branché sur le port Jack, le son est de bonne qualité sans être exceptionnel. Le Umidigi F1 n’est donc clairement pas une référence au niveau audio.

Pour la qualité de l’audio en communication, je n’ai rien remarquer de particulier, la qualité me semble similaire aux autres téléphones que j’ai testés.

Performance

Le Umidigi F1 est équipé d’un processeur (CPU) MediaTek Helio P60 MT6771 et d’une chipset graphique (GPU) ARM Mali G72 MP3 700MHz. Je n’avais pas encore testé de téléphone équipé d’un CPU Mediatek et je dois dire qu’il fonctionne très bien. L’appareil est très réactif et fluide, les performances sont tout à fait comparables à un Mi 8 Lite ou un Honor 8x. Côté graphique le Mali G72 offre de bonnes performances également aussi.

J’ai d’abord effectué un benchmar avec 3Dmark en obtenant les résultats suivants:
Slingshot Extreme OpenGL 3.1: 1142 points (-16% par rapport au Mi 8 Lite)
Slingshot Extreme Vulkan: 1137 points (+6% par rapport au Mi 8 Lite)

J’ai ensuite fait un test avec Antutu où j’obtiens un score global de 139434 points, ce score est presque exactement égal au score obtenu par le Mi 8 Lite (139439 points). Dans le détail, j’obtiens les valeurs suivantes:
CPU: 62272 (-7% par rapport au Mi 8 Lite)
GPU: 31964 22385 (+42% par rapport au Mi 8 Lite)
UX: 36211 (-5% par rapport au Mi 8 Lite)
MEM: 8987 (+8% par rapport au Mi 8 Lite)
Le détail de ce score montre que malgré un score global identique, le Umidigi dispose d’un chipset graphique beaucoup plus puissant que le Mi 8 Lite alors que pour les autres indicateurs, il est légèrement moins puissant (sauf pour la mémoire où Xiaomi n’est pas très fort)

Performance gaming

D’après le score obtenu sur Antutu, le Umidigi F1 devrait être un bon téléphone pour le gaming (surtout dans cette gamme de prix) et c’est effectivement le cas. J’ai fait un test en lançant PUBG Mobile, le jeu se lance en graphisme moyen (ce qui est déjà pas mal) et comme vous pouvez le constater sur cette vidéo, l’expérience en jeu est très bonne.

Le chipset graphique Mali G72 s’en sort très bien et je n’ai pas constaté de surchauffe de l’appareil. Parmi les appareils que j’ai testés, le Umidigi est pour l’instant le plus performant au niveau du chipset graphique.

Qualité photo

Le capteur arrière du Umidigi offre une résolution de 16 Mio de pixels, c’est un peu au dessus de la moyenne. Je ne sais pas quel type de capteur est intégré, il se présente comme « A-gold F1 », je ne l’ai pas encore vu sur un autre appareil. L’application photo de base est très basique, on a un mode photo automatique, un mode manuel très limité (balance des blancs, choix ISO, bracketing), un mode vidéo et un mode stéréo. Vu que les réglages sont plutôt sommaires, je me suis contenté de tester l’appareil photo en mode automatique.

Photo en intérieur (studio)
Comme pour tous mes tests, je commence par un test en studio et je compare la photo avec un autre appareil. Commençons avec le Umidigi F1.
EXIF: ƒ/1.7 1/224 3.95 mm 120 ISO
A priori le résultat n’est pas mauvais, la photo semble suffisamment éclairée, la profondeur de champs est importante. Si on regarde la photo de plus près, on constate qu’elle est bruitée alors qu’elle a été prise à 120 ISO. Ce n’est pas rassurant car à 120 ISO, il ne devrait y avoir aucune trace de bruit numérique. Voici ce que le Xiaomi Mi 8 Lite nous livre dans les mêmes conditions:
EXIF: ƒ/1.9 1/251 3.94 mm 100 ISO
Avec ce type d’EXIF, le Xiaomi aurait du livrer une photo plus foncée que le Umidigi, ce n’est pourtant pas le cas. Le Xiaomi a fait la mise au point sur le personnage à droite, on voit donc un flou apparaitre sur les zones à l’arrière. Le Xiaomi a détecté un visage et s’est adapté. Le piqué est meilleur que le Umidigi. Cette impression d’obtenir des clichés plus sombre sur le Umidigi va se confirmer dans les prochains tests également.

Photo en extérieur (soleil)
Pour ce premier test en extérieur, je suis allé me promener près d’une ancienne carrière en fin d’après-midi. Le ciel était assez dégagé avec quelques voiles blancs, la lumière était légèrement orangée. Commençons par la première photo avec le Umidigi:
Sans comparer cette photo avec un autre appareil, on se rend vite compte que cette photo n’est pas bonne alors que les conditions ne sont pas difficiles. Les couleurs ne sont pas correctes, le piqué n’est pas bon et la photo est bruitée. La photo semble avoir une dominance de brun pour les arbres et le ciel vire au bleu très clair. Voici ce que le Xiaomi peut produire dans les mêmes conditions:
La comparaison est sans appel, la photo regorge de couleurs, elle n’est pas bruitée, le piqué est nettement meilleur et la coloration beaucoup plus en phase avec la réalité. Le Mi 8 Lite n’est pas le meilleur appareil sur le marché mais il se débrouille bien, le Umidigi est bien en dessous de ce que le Mi 8 Lite peut produire. Prenons un deuxième exemple:
Encore une fois, le Umidigi reprend une teinte brune à peu près partout, la photo est bruitée, la dynamique des couleurs n’est pas bonne. Voici ce que le Mi 8 Lite propose:
Comme dans l’exemple précédent, la photo est riche en couleur, on sent beaucoup mieux la lumière chaude de fin de journée, le bleu sont plus profonds et le piqué est bien meilleur. Prenons un dernier exemple avec le Umidigi:
On retrouve ici les mêmes symptomes par rapport à la photo du Xiaomi:
J’ai choisi cet endroit pour les teintes orangées au coucher du soleil, on retrouve très bien cette ambiance avec le Xiaomi.

J’essaie toujours de trouver quelque chose de positif à dire lorsque je fais mes tests mais ici, j’ai vraiment du mal à défendre la qualité des photos du Umidigi. De tous les appareils que j’ai eu l’occasion de tester ces deux dernières années, c’est le plus mauvais au niveau photo.

Photo en extérieur (nuageux)
J’ai fait mes photos pour ce test à Newcastle dans le nord-est de l’Angleterre, c’est un endroit parfait pour prendre des photos par temps nuageux car je n’ai pas beaucoup vu le soleil pendant mon séjour. J’en ai également profité pour tester le mode RAW proposé par le Umidigi et vous constaterez que le traitement automatique des photos n’est franchement pas bon.

Aucune surprise au niveau du résultat, on retrouve les mêmes problèmes que ceux constatés sous une lumière plus favorable. En activant le RAW, l’appareil photo stocke 2 photos, la photo de base en JPG et une version non traitée en DNG que l’on peut ouvrir avec Photoshop pour appliquer des changements plus avancés.

Si je prends le DNG de cette photo sans appliquer le moindre traitement, j’obtiens ceci:

Les couleurs sont beaucoup plus neutres (et proches de la réalité), le piqué est moins prononcé, le ciel est plus gris et la photo est un peu moins granuleuse. Les principals défauts constatés sur le JPG de base ne sont pas présents dans cette version DNG. Qu’est-ce que cela veut dire? Le traitement automatique appliqué aux photos n’est pas bon. La bonne nouvelle c’est que ce genre de défaut peut être corrigé, il est donc possible que la qualité des photos en JPG soit améliorée après une mise à jour.

Si j’applique un traitement de l’image avec Photoshop, j’obtiens ceci:
Je n’ai pas forcé le traitement, j’ai ajusté les couleurs, renforcé le ciel, ajouté un peu de détails en en quelques secondes j’obtiens un résultat nettement meilleur (et plus réaliste) que la photo de base. Toutes les photos que j’ai faites en RAW suivent le même principe. Voici un autre exemple avec d’abord la photo traitée automatiquement par l’appareil:
De nouveau, ce n’est pas bon du tout. La photo est globalement très sombre, les couleurs ne sont pas correctes, elle est bruitée…voici ce que cela donne avec un passage par Photoshop:
Encore une fois, le format DNG fait des miracles. Même si on peut discuter des goûts et des couleurs, cette deuxième photo est nettement meilleure que la première, il s’agit pourtant à l’origine de la même photo. Le capteur du Umidigi n’est donc pas si mauvais que ça finalement!

Photo en extérieur (nuit)
J’ai également fait mes essais de nuit à Newscastle. La photo suivante est une photo assez basique d’une rue piétonne où on retrouve beaucoup de couleurs différentes et un contraste très important entre le ciel presque noir et l’éclairage des magasins.

La photo semble correcte mais on retrouve les mêmes problèmes qu’avec les autres photos mais cela se voit moins avc l’obscurité de la nuit. Les couleurs sont chaudes mais ne correspondent pas bien à la réalité. La photo est bruitée mais pas trop pour ce genre de photo. Le flou n’est pas lié à l’appareil, il faisait très froid et je tremblais sans doute un peu.

Voyons ce que le format DNG va nous offrir:
J’en arrive aux mêmes conclusions pour les photos de nuit. Même si la photo d’origine pourrait être flatteuse avec ses couleurs saturées, elle n’est pas correcte. Avec le DNG j’obtiens une photo plus claire, un meilleur contraste et des couleurs plus justes.

Application photo
L’application photo livrée avec l’appareil est très basique (et donc facile à utiliser). En principe cela devrait suffire pour la majorité des utilisateurs mais étant donné que le traitement automatique du téléphone est mauvais, cela demandera aux utilisateurs de sortir un peu de leur zone de confort.

Le mode manuel est très pauvre aussi, il ne permet par exemple pas de choisir la vitesse d’obturation, cela peut poser problème pour les objets en mouvement ou les scènes plus sombres. Le seul vrai avantage du mode manuel réside dans la possibilité d’activer les photos en format brut (RAW).

Il existe heureusement d’autres applications bien plus complètes mais de nouveau je trouve cela dommage que cela oblige le client de changer son comportement pour s’adapter au défaut d’un téléphone.

Qualité vidéo

Pour tester la vidéo, je suis allé au bord d’une rivière près de chez moi et j’ai simplement parcouru l’horizon avec l’appareil. Le résultat est malheureusement très mauvais:

Le piqué est beaucoup trop important, les couleurs ne sont pas correctes, l’ensemble est trop brun et on aperçoit une grosse abérration chromatique autour des arbres. Ce sont des problèmes très similaires à ceux rencontrés pour la partie photo mais ici il n’y a malheureusement pas de soluton car l’appareil ne peut pas produire un deuxième format qui pourrait être modifié par l’utilisateur.

Voici une autre vidéo prise dans de bonnes conditions, le résultat est le même:

Pour terminer ce test vidéo, voici une vidéo prise de nuit sous la pluie et dans un cimetière en Angleterre…Cette vidéo est intéressante car elle ne souffre pas des problèmes de couleurs rencontrés sur les précédentes vidéos. La sensibilité est même assez bonne surtout dans ce genre de mauvaise condition. Inévitablement, la vidéo est très bruitée mais c’est parfaitement normal. Comme pour les photos, les prises de nuit ne subissent pas aussi fortement les problèmes de traitement.

Qualité écran

Au premier démarrage de l’appareil, j’avais été agréablement surpris par la profondeur des noirs, le rétroéclairage est moins agressif que sur un Xiaomi. Cette bonne impression cachait en réalité un autre problème. L’écran se perd rapidement dans les couleurs et a un rendu trop sombre. Pour vous donner une idée du problème, j’ai comparé trois appareils dans les mêmes conditions pour montrer que le Umidigi est moins précis dans l’affichage des couleurs.

Pour comparer les téléphones à armes égales, j’ai réglé le rétro-éclairage à fond et j’ai gardé les paramètres de base pour chaque écran.

Commençons par le bleu:
A gauche: Xiaomi Redmi Note 5
Au milieu: Umidigi F1
A droite: Xiaomi Mi 8 Lite
Cette page démarre avec le noir (RGB 0,0,0) et va progressivement vers le bleu (RGB 0,0,255) par pas de 5.
Avec les 2 Xiaomis, on voit que l’écran se détache très rapidement du noir pour afficher les premières couleurs bleues. Avec le Umidigi, on reste dans le noir plus longtemps, on ne distingue pas les bleus les plus foncés et arrivé en bas de l’écran, le bleu n’est pas correct, il vire au violet.

Cette fois la page démarre avec le noir et va progressivement vers le vert. Le constat est le même. Le Umidigi reste plus longtemps dans le noir mais le problème est moins prononcé que pour le bleu.

Avec le rouge, même constat, le Umidigi est moins précis que les Xiaomis.

Ce test n’a évidemment rien de scientifique, je voulais juste illustrer ce déficit constaté à l’oeil nu. J’avais constaté le même genre de problème sur le Honor 8x mais l’effet était limité au bleu. Si on ne compare pas l’écran avec un autre téléphone, on peut se dire que l’écran n’est pas mauvais mais dès qu’on le compare avec un écran de meilleure qualité, la différence est nettement plus visible. Est-ce un gros problème? Oui et non. Cela n’empèche pas de profiter du téléphone mais dans cette gamme de prix, on trouve d’autres appareils avec un meilleur écran.

Performance GPS

J’ai testé la fonction GPS avec Google Maps et l’application Offline Maps. J’ai effectué les tests avec le Umidigi et avec le Xiaomi Redmi Note 5 en même temps. Le GPS fonctionne globalement bien mais il est moins précis que le Xiaomi. En mode piéton, j’étais souvent à une dizaine de mètres de ma position et bien souvent je me retrouvais en plein milieu d’une habitation alors que j’étais en rue. J’ai fait une petite vidéo ci dessous où on voit que le Umidigi a du mal avec l’orientation du téléphone, on dirait que je marche à l’envers. Le positionnement prend ensuite des raccourcis à travers les habitations.

Sur route, le positionnement est meilleur et le GPS fonctionne globalement assez bien. J’ai juste constaté un retard dans l’affichage de la vitesse quand j’accélère mais cela ne prends que quelques secondes. Le Umidigi est un solide compagnon de voyage car le GPS sur route fonctionne bien et l’autonomie de batterie va vous permettre de faire une longue route.

Android

Le Umidigi F1 est le premier téléphone sous Android 9.0 que je teste, je n’avais pas encore testé d’appareils disposant d’une version stock d’Android. J’avais lu beaucoup de critiques de l’interface de Xiaomi notamment parce qu’elle ne dispose pas d’un tiroir d’applications. Sur le Umidigi F1 ce tiroir est bien présent mais très franchement je ne trouve pas ça très utile. Je suis passé du Xiaomi Mi 8 Lite au Umidigi en transférant mes applications. Sur mon Xiaomi, tout était bien classé par thème mais sur le Umidigi toutes les applications se sont mises dans le tiroir. Je me suis donc retrouvé avec un tas d’application classées par ordre alphabétique dans le tiroir d’applications.

On peut ensuite faire remonter des applications dans la zone personnalisée de l’écran d’accueil ou les écrans à droite mais je ne comprends pas vraiment l’utilité de ce tiroir d’applications car quand on a beaucoup d’applications, il devient inutilisable et si on personnalise l’interface, on peut se retrouver plusieurs fois avec la même application à plusieurs endroits dans le téléphone. On peut même se retrouver avec deux fois la même application dans le même dossier.

Le tout est évidemment une question d’affinité et d’habitude mais pour avoir commencé mon aventure avec Android en passant par un Xiaomi, je trouve que l’interface de base d’Android est plus pauvre que celle offerte par Xiaomi mais elle a l’avantage de ne pas vous forcer l’installation de certaines applications comme avec Xiaomi ou Honor, le Umidigi ne cherchera pas non plus à vous faire créer un compte chez eux, votre compte Google habituel est parfaitement suffisant.

Comme les autres appareils Android, on accède aux notifications par le haut de l’écran. L’interface est sans surprise, on retrouve les mêmes choses que dans les autres téléphones. Il me manque quand même un outil de capture d’écran car quand je teste un appareil j’utilise beaucoup cette fonctionnalité. Sur le Umidigi on peut faire une capture d’écran en combinant le bouton d’allumage et le volume vers le bas (ou appui long sur le bouton pour éteindre). Sur Xiaomi, il existe un raccourci dans les notifications et c’est nettement plus pratique. Le Umidigi dispose également d’un application de capture vidéo qui se révèle être bien pratique pour faire des vidéos comme celle proposée un peu plus haut.

En bas de l’écran on retrouve les fonctions standards d’Android, le carré pour accéder aux applications déjà ouvertes (pour éventuellement les fermer), le rond pour revenir à l’écran d’accueil ou utiliser l’assistant Google et la flèche vers la gauche pour revenir en arrière. Ce mécanisme fonctionne très bien mais à nouveau je préfère la version de Xiaomi qui permet la navigation par geste. Cette navigation est tellement intuitive que j’ai le reflexe de l’utiliser sur tous les téléphones alors que la fonction n’est pas forcément disponible.

Parmi les autres choses qui m’ennuient avec Android 9.0 il y a la pastille associée aux applications, elle ne fonctionne tout simplement pas. Si je ne vois pas un mail ou un message au moment où il arrive, je risque de ne pas le voir à cause de toutes les notifications déjà présentes dans le centre de notification. Les applications n’affichent pas la pastille donc c’est uniquement en cliquant sur l’application qu’on se rend compte qu’un nouveau message est disponible. C’est peut être un bug spécifique à Umidigi, je n’ai pas d’autres appareils avec Android 9.0 pour comparer mais c’est très problématique.

Vous l’aurez compris, je ne suis pas fan d’Android 9.0 mais cela ne veut pas dire que ce système d’exploitation est mauvais, c’est juste une question d’affinité ou d’habitude. Chacun pourra se faire une opinion en fonction de ses priorités. Voici un résumé de ce que j’ai aimé et ce que je n’ai pas aimé:

J’ai aimé:
– la simplicité de configuration
– l’absence d’incitation à créer un compte supplémentaire
– l’absence d’applications non désirées

Ce que je n’ai pas aimé:
– les pastilles ne fonctionnent pas
– pas d’application pou gérer les albums photos

Bugs rencontrés

Umidigi n’est pas un très grand constructeur, ils n’ont donc pas les mêmes moyens qu’un Xiaomi pour livrer un téléphone sans bug sur le marché. Voici une liste de certains bugs que j’ai rencontrés:
– interface pas complètement traduite (mélange d’anglais et français)
– au démarrage, il demande le code PIN mais en réalité il demande le code de l’appareil. Si vous persistez à entrer le mauvais code, vous pourriez bloquer temporairement l’appareil
– après le premier code à introduire, il faut ensuite introduire le vrai code PIN et ensuite à nouveau le code de l’appareil (2x au total donc)
– les notifications par bulles ne fonctionnent pas
– il ne combine pas les fréquences 4G pour obtenir une meilleure vitesse
– le GPS en mode piéton indique le mauvais sens de direction
– le capteur d’empreinte et de visage ne fonctionnent pas toujours correctement

J’ai contacté le support Umidigi, ils ont l’air très réactif, j’espère donc qu’ils résoudront ces problèmes rapidement. Vous pouvez suivre l’évolution des bugs ici: https://community.umidigi.com/forum.php?mod=forumdisplay&fid=59

Mises à jour

Première mise à jour corrective le 20/03. Cette mise à jour vient corriger les bugs les plus importants. La qualité de la photo est légèrement améliorée mais pas suffisamment. Par contre, le monde RAW a disparu et c’est très ennuyant car c’est ce qui permettait de récupérer les photos. J’ai soumis ce nouveau problème à Umidigi qui n’avait apparemment pas remarqué ce changement, j’espère donc que c’est une erreur et qu’elle sera corrigée à la prochaine mise à jour.

Accessoires

pas encore disponible

Manuel utilisateur

https://www.umidigi.com/new/doc/Manual/F1_User_Manual.pdf

Umidigi F1 par rapports aux autres

Voici un classement des différents résultats obtenus à travers mes tests. Un score de 1 indique une très mauvaise prestation alors qu'un score de 6 indique un résultat exceptionnel. Le score est une mesure subjective, le classement est par contre la plupart du temps issu d'une mesure

Autonomie de batterie
Umidigi F1 : 5
Umidigi S3 Pro : 5
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Redmi Note 7 : 4
Meizu Note 9 : 4
Honor 8x : 4
Xiaomi Mi 8 Lite : 3

Puissance du processeur (CPU)
Meizu Note 9 : 5
Xiaomi Mi 8 Lite : 4.5
Redmi Note 7 : 4.5
Honor 8x : 4.5
Umidigi S3 Pro : 4.5
Umidigi F1 : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 3.5

Puissance chipset graphique (GPU)
Meizu Note 9 : 5
Umidigi F1 : 4.5
Umidigi S3 Pro : 4.5
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Redmi Note 7 : 4
Honor 8x : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 3.5

Qualité écran
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Redmi Note 7 : 4
Meizu Note 9 : 4
Honor 8x : 3.5
Umidigi S3 Pro : 3.5
Umidigi F1 : 3.5

Qualité photo
Redmi Note 7 : 5
Meizu Note 9 : 5
Xiaomi Redmi Note 5 : 4.5
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Honor 8x : 3.5
Umidigi S3 Pro : 3.5
Umidigi F1 : 2

Qualité vidéo
Redmi Note 7 : 4.5
Meizu Note 9 : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Xiaomi Mi 8 Lite : 3.5
Honor 8x : 3
Umidigi S3 Pro : 3
Umidigi F1 : 2

Qualité finition
Xiaomi Mi 8 Lite : 5
Umidigi S3 Pro : 5
Honor 8x : 4.5
Redmi Note 7 : 4.5
Meizu Note 9 : 4.5
Xiaomi Redmi Note 5 : 3.5
Umidigi F1 : 3.5

Performance Wifi
Xiaomi Redmi Note 5 : 5
Xiaomi Mi 8 Lite : 5
Redmi Note 7 : 4
Meizu Note 9 : 4
Umidigi F1 : 3.5
Umidigi S3 Pro : 3.5
Honor 8x : 3

Vitesse téléchargement 4G
Xiaomi Mi 8 Lite : 5
Xiaomi Redmi Note 5 : 5
Honor 8x : 4
Meizu Note 9 : 4
Redmi Note 7 : 4
Umidigi S3 Pro : 3
Umidigi F1 : 2.5

Captage réseau
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Meizu Note 9 : 3.5
Redmi Note 7 : 3.5
Honor 8x : 3.5
Umidigi S3 Pro : 3
Umidigi F1 : 3

Fréquences supportées
Umidigi F1 : 5
Umidigi S3 Pro : 5
Xiaomi Mi 8 Lite : 3.5
Redmi Note 7 : 3.5
Meizu Note 9 : 3.5
Xiaomi Redmi Note 5 : 3.5
Honor 8x : 3.5

Qualité audio
Xiaomi Mi 8 Lite : 4.5
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Redmi Note 7 : 4
Umidigi S3 Pro : 3.5
Meizu Note 9 : 3.5
Honor 8x : 3
Umidigi F1 : 3

Qualité GPS
Xiaomi Mi 8 Lite : 4
Redmi Note 7 : 4.5
Xiaomi Redmi Note 5 : 4
Honor 8x : 4
Umidigi S3 Pro : 4
Meizu Note 9 : 3.5
Umidigi F1 : 3.5

Facilité d'usage du système d'exploitation
Xiaomi Mi 8 Lite : 5
Xiaomi Redmi Note 5 : 5
Redmi Note 7 : 5
Umidigi S3 Pro : 4.5
Meizu Note 9 : 4.5
Honor 8x : 4
Umidigi F1 : 4

Score final
Xiaomi Mi 8 Lite : 59 / 84
Redmi Note 7 : 59 / 84
Meizu Note 9 : 58 / 84
Xiaomi Redmi Note 5 : 57.5 / 84
Umidigi S3 Pro : 55.5 / 84
Honor 8x : 52 / 84
Umidigi F1 : 49 / 84

Conclusions

J’ai désormais fait suffisamment le tour de l’appareil pour pouvoir vous proposer une conclusion. Le Umidigi F1 est un appareil qui se situe entre le bas et le milieu de gamme, il faut donc le juger sur cette base et lui opposer un Xiaomi Redmi Note 5 plutôt qu’un Honor 8x ou Xiaomi Mi 8 Lite. Le Xiaomi Redmi Note 5 est gagnant sur presque tous les points si on se limite à faire un test superficiel. En creusant un peu, on se rend compte que le Umidigi F1 a quand même quelques arguments pour lui.

Pour un prix inférieur à 200€, vous avez un écran 6,3 pouces, une capacité de stockage de 128Gb, une batterie de 5150 mAh, un support d’un grande nombre de fréquences et un bon chipset graphique. Alors oui, il a quelques défauts importants mais ces défauts peuvent être résolus par une mise à jour.

L’argument principal en faveur du Umidigi F1 c’est clairement sa batterie, c’est d’ailleurs pour ça que j’avais acheté l’appareil. En dehors du prix, la batterie est le deuxième critère d’achat le plus important pour les visiteurs de ce site (résultat issu d’une enquête). Le Umidigi est un solide compagnon pour la batterie, je l’ai utilisé pour faire de longues routes où le GPS et des applications tournaient en permanence, l’appareil ne m’a jamais laisser tomber.

L’écran du Umidigi est également une force malgré une colorimétrie pas toujours correcte. Sa tendance à virer vers le sombre donne l’impression d’avoir plus de contraste, l’écran est énorme (6,3 pouces) sans être une gène à l’utilisation. L’encoche en goutte est très réussie.

Le Umidigi F1 offre de bonne performance en CPU et dans cette gamme de prix, il offre une des meilleures performances pour le chipset graphique. Il pourra donc faire tourner vos jeux sans problèmes et avec sa batterie, vous pourrez également jouer plus longtemps.

Les points positifs en résumé:
+ performance de la batterie
+ performance chipset graphique
+ écran et encoche en goutte
+ facilité d’utilisation (Android 9.0)
+ équipé d’usine d’un film protecteur d’écran

Les points négatifs en résumé:
– le traitement appliqué aux photos et vidéos mais cela pourrait être corrigé dans une prochaine mise à jour car le capteur n’a pas l’air mauvais du tout
– les bugs du système, ceux-ci vont sans doute être corrigés dans une prochaine mise à jour

J’ai eu de nombreux échanges avec Umidigi au sujet des différents problèmes rencontrés. Tous les bugs et problèmes soumis ont été intégrés dans leur file d’attente, je n’ai pas ce genre de support chez les plus gros constructeurs et cela vaut la peine d’être souligné. Les points négatifs de ce tests se transformeront donc peut être en point positif et cela positionnera ce téléphone comme un solide concurrent du Xiaomi Redmi Note 5.

Vais-je garder ce téléphone? Non mais pas pour les raisons citées plus haut. J’ai acheté un autre Umidigi (le S3 Pro) et ce téléphone est potentiellement un flagship killer, je pense qu’Umidigi est capable de faire de bons téléphones, je vais donc tenter ma chance.

Si vous ne voulez pas parier sur une mise à jour corrective ou si vous ne voulez pas attendre, je vous conseille plutôt le Xiaomi Redmi Note 5 (voir mon test dans la colonne de droite).